Mexique

La Riviera Maya en passant par Bacalar et Tulum

Après quelques jours dans la région du Chiapas, et 14 mois après notre départ, on a bien mérité quelques vacances, nan ?! On prend donc la direction de la Riviera Maya (côte Caraïbes) pour aller du côté de Bacalar et Tulum.

Bacalar, une merveille de deception !

Lundi 30 octobre. La visite de Palenque terminée, ce sont 6h de route qui nous attendent. Une route encore une fois bien défoncée, avec d’énormes trous qui apparaissent sans prévenir. Sûrement des séquelles du récent tremblement de terre 🙁 Bon, sur la dernière partie c’est un peu mieux heureusement.

On arrive à Bacalar en fin d’après-midi, avec une heure de décalage… Oui on vous explique : la veille il y a eu le changement d’heure quand nous étions encore à San Cristobal, mais ici, dans le Yucatan, ils ont décidé (depuis 2015) de ne pas faire le changement d’heure ! Donc on reperd direct l’heure qu’on avait gagné !

On s’installe à l’hôtel Balché, qui ne paye pas de mine vu de l’extérieur, mais qui nous réserve une belle surprise une fois à l’intérieur. Les chambres sont dignes d’un hôtel de très bon standing ! Et le bonheur ultime, c’est évidemment la clim’ (MC Flo dans la place, je manie la rime comme Laura Flessel manie l’escrime, retrouvez le 1er album des Gros Sacs directement dans les bacs, BOUUUUUM) !

Bacalar - Hotel Balche
Bacalar - Hotel Balche - Room

Le soir, on tourne un peu pour trouver de quoi manger, on a un peu de mal à trouver ce qu’on veut… notamment à cause des prix assez élevés par rapport à ce dont on a l’habitude :/ On finit à la pizzeria Bertilla, qu’on peut recommander, même si là aussi, les prix sont plus élevés que notre budget backpacker (compter minimum 100$ la pizza).

Mardi 31 octobre. On commence la journée par un énorme petit-déjeuner comme on les aime à base de quesadillas, frijoles, tortillas, etc… On part ensuite à la découverte de la lagune, qui est l’intérêt principal (et quasi unique) de Bacalar ! Bon, on ne va pas vous le cacher, il n’est pas chose facile de trouver un endroit pour se poser tranquille. Il vous faut soit passer par un complexe hôtelier qui ne vous autorisera pas à utiliser son ponton, soit par un restaurant ou un bar qui vous imposera un montant minimum de consommation !!! Sympa hein ?!

Bacalar - Quesadillas 2

L’autre solution, c’est la plage publique, mais qui n’est pas vraiment une plage. Il s’agit d’un ponton qui n’est pas très grand ni très confortable. L’endroit est vraiment magnifique, les couleurs sont dingues, mais tout ce business autour de ce lac nous écœure un peu. On a l’impression d’arriver quelques années trop tard ici pour profiter du lieu paisiblement et naturellement. Bref, on passera une bonne partie de notre journée à profiter de la lagune jusqu’à ce que nos petites fesses n’en puissent plus d’être assises sur ce ponton tout dur !

Bacalar - Lagune - Ponton 2

Heureusement qu’on y mange bien !

Mercredi 1er novembre. On tente un nouvel endroit pour notre petit-déjeuner (El Socio Taqueria) et nous ne sommes pas déçus ! Les assiettes sont gargantuesques !

Bacalar - Breakfast

On tente ensuite de trouver un autre endroit que l’accès public à la lagune, mais en vain ! Ce ponton public est finalement la meilleure option (gratuite). Malheureusement, le temps se gâte et l’orage menace. Alors après seulement quelques petites heures, on plie bagage. On fait un tour par le (minuscule) marché central et on se rentre. Le soir nous dînons chez Christian Tacos, et c’est un régal, on vous le recommande ! Les tacos y sont hyper bons et à prix très correct.

Bacalar - Lagune - Boat
Bacalar - Lagune 1

Jeudi 2 novembre. Le soleil décide de sortir un petit peu aujourd’hui… enfin ! On en profite donc pour prendre quelques photos du lac avec ses couleurs magiques (parce qu’avec un temps pourri, le lac aux 7 couleurs, on l’attend toujours).

Bacalar - Flo

On rencontre Anna, une Française qui se balade aussi au Mexique depuis quelques temps. Elle nous apprend qu’Akumal s’est transformé en un mini Cancun et là on prend une grosse claque ! Il y a 7 ans, Akumal c’était une petite plage vierge avec presque rien autour où l’on pouvait aller nager avec les tortues qui étaient là en nombre. C’était un de nos endroits préférés au Mexique. Aujourd’hui, il paraît que c’est bétonné, que ça coûte un bras et qu’il faut même désormais payer pour se mettre à l’eau pour aller voir les tortues 🙁 Pour couronner le tout, la flotte se met à tomber, ohhhhhhhh ça suffit les conneries maintenant ! Décidément Bacalar ne nous aura pas épargné !

Le soir, on retourne manger à Christian Tacos avec Anna et des gens de son auberge. Ils ont trouvé une portefeuille sur la route en venant au resto, ils appellent le propriétaire qui rappliquent 5 minutes plus tard. Il est tellement content de le retrouver et de tomber sur des gens honnêtes qu’il paye sa tournée de bières à toute la tablée ! Royal ! Et double royal pour Flo : Anaïs ne buvant pas de bière, double dose pour lui !

Le coup de la panne, un grand classique !

Vendredi 3 novembre. On prend notre dernier petit déjeuner à El Socio Taqueria, notre petite cantine de Bacalar et nous prenons ensuite la route pour Tulum où nous passerons notre dernière semaine au Mexique. La route se passe très bien jusqu’aux 10km restant avant Tulum… où Flo fait le coup de la panne à Anaïs pour la 12ème fois de ce tour du monde ! Bon, à sa décharge, la jauge d’essence s’amuse à descendre d’un coup, il ne l’avait donc pas vu venir ! Pas grave, Flo se fait prendre en stop par une famille de français en l’espace de deux minutes pour aller chercher de l’essence pendant qu’Anaïs reste dans la voiture (sans eau, par 45 degrés, au bord d’une autoroute, au Mexique, seule…). Il remplit un bidon d’essence et deux minutes après se fait prendre en stop dans l’autre sens par deux nanas dans un énorme 4×4 ! L’affaire est plié en 20 minutes, même pas drôle (ça dépend pour qui) !

Tulum - Panne 1
Tulum - Panne 2

On arrive donc à destination aux alentours de 15h00. On prend nos quartier à la Villa Akalan, et là c’est le bonheur ultime ! Nous avons un petit appartement rien que pour nous avec un grand salon, une cuisine, une chambre, la clim, une terrasse et dehors il y a une piscine ! Le pied ! On avait vraiment envie de confort pour nos derniers jours et nous ne sommes pas déçus ! L’endroit est juste MAGNIFIQUE !

Tulum - Villa Akalan - Pool 1
Tulum - Villa Akalan - Pool 2
Tulum - Villa Akalan 1

Le soir, on rejoint nos copains de Charlex’s World pour aller se manger une bonne pizza au Manglar ! C’est la 3ème fois qu’on les croise pendant ce tour du monde (après le Cambodge et les Philippines) et ça fait plaisir de les retrouver ! On passera la soirée à se plaindre de notre dure vie de backpacker !

T’as bien changé Tulum…

Samedi 4 novembre. On se prépare un bon gros petit-déjeuner maison pour bien commencer la journée, puis nous passons prendre Charline et Alex (aka les Charlex’s, vous suivez) pour aller passer la journée à la plage !

Notre première impression, bien que nous soyons hyper contents d’être ici, c’est que Tulum a bien changé en 7 ans et ça nous fait quelque peu de la peine 🙁 Impossible de se garer le long de la plage, tout est privatisé. Il faut débourser 150 pesos pour pouvoir se garer, ensuite il faut traverser un hôtel ou un bar pour accéder à la plage. Et pour pouvoir poser sa serviette, il faut consommer (bon on a trouvé une autre technique certes). Autant dire que le petit paradis Tulum bien préservé que l’on a connu en 2010 n’existe plus. Grosse déception encore pour nous qui avions encore en tête ce petit endroit tout mignon avec pas grand monde.

Que voulez-vous, l’endroit est tellement beau que c’était prévisible. Quoiqu’il en soit, la plage et la mer sont toujours aussi belles et nul doute qu’il y’a encore des bouts de sables qui doivent être moins bondés, ça sera notre mission des prochains jours.

Pour finir la journée, on va se poser tous les 4 au bord de la piscine avec des Corona (elles, elles ne changeront jamais au moins), et là on n’est pas mal du tout ! On se cherche un resto en ville pour manger, mais idem, tout est devenu un peu plus « hype » avec des prix délirants. On se rabat donc sur le même italien que la veille, le Manglar, qui a des prix plutôt raisonnables pour l’endroit (100$ les pâtes et 120$ la grande pizza).

Dimanche 5 novembre. Comme Anaïs n’avait pas assez morflé récemment, elle retombe malade une nouvelle fois ! Cette fois elle souffre d’une bonne grosse insolation et c’est vomito à gogo (on gardera le reste pour nous) ! Elle passera la journée au lit avec une forte fièvre, pendant que Flo et les Charlex’s glandent entre la piscine et le salon ! (Je tiens à signaler que Flo minimise grandement cet épisode dans son récit. J’ai réellement pris conscience de l’expression « être au bout de sa vie »).

Lundi 6 novembre. Après de très longues heures d’agonie, Anaïs va mieux. On va quand même pouvoir profiter un peu de nos derniers jours au Mexique ! Enfin profiter… vite fait, on passera quand même la journée entre le salon avec la clim’ et la piscine à 2 mètres de là !

Tulum - Villa Akalan - Flo

Victoire, une plage déserte !

Mardi 7 novembre. On ne va pas se mentir, on est très déçus du Tulum version 2017 par rapport à ce que l’on avait connu en 2010/2011. Notre petite plage paradisiaque d’Akumal n’est plus de ce monde et pour ne pas saper le souvenir que nous en avons, nous décidons de ne pas y retourner. Nouveau challenge : en trouver une autre !

Sur les recommandations d’un local, nous nous rendons à la plage Xcacel, à une dizaine de minutes de route de Tulum, et là… c’est le bonheur ! Une longue plage de sable blanc, déserte (nous étions une vingtaine ce jour là) qui est aussi un sanctuaire de tortues. C’est pourquoi vous verrez sur la plage des zones délimitées qui correspondent aux endroits où elles pondent. Les horaires d’accès y sont aussi régulés pour ne pas déranger les tortues.

Tulum - Xcacel 8
Tulum - Xcacel 2
Tulum - Xcacel - Pieds

On est très content, on a l’impression d’avoir trouvé le nouveau Akumal, en espérant qu’il ne prenne pas le même chemin. On vous demandera une petite participation (libre) à l’entrée qui sert à la conservation du lieu et donc des tortues. On vous recommande chaudement cet endroit si vous voulez une plage tranquille. Prévoyez de quoi vous couvrir la tête (on avait construit un abri de fortune en mode Koh-Lanta avec des bouts de bois et une écharpe) car il n’y a pas d’ombre et rien pour s’abriter ! Si vous n’avez pas de voiture, les collectivos qui partent de Tulum passent devant le chemin qui mène à la plage.

Arnaque au Pemex, épisode 2 !

Mercredi 8 novembre. On peut donc repartir de Tulum avec un mini sentiment de satisfaction et en se disant qu’en cherchant un peu, il existe toujours des petits coins sympas au calme. On fait le trajet pour retourner à Cancun avec la Team Charlex, non sans avoir esquivé une énième arnaque à la Mexicaine. Je vous présente l’Arnaque Pemex n°2 (voir l’arnaque n°1 ici) : l’arnaque du « pas vu pas pris ».

FLO : Je dois environ 500 pesos pour le plein que je viens de faire, je lui donne donc 3 billets de 200. Il se retourne, discute avec son collègue et revient vers moi quelques secondes après l’air de rien en me demandant « et le reste » ? Et il me montre 2 billets de 200 et un billet de 20. Il a remplacé un billet de 200 par un billet de 20 l’enfoiré ! Pour le coup, je suis sûr de moi et je lui sort dans mon plus bel espagnol quelque chose du genre « t’es gentil l’ami, mais je suis pas un gringo, tu me la feras pas à moi ». Petit sourire en coin et tape dans le dos, il me dit « ahah t’es un bon toi, allez bonne journée ». Serein, le type avoue qu’il a essayé de m’arnaquer, mais s’avoue vaincu. Autant vous dire que vu la ressemblance des billets, il y en a un paquet qui doit se faire avoir :/

130 kilomètres plus tard, nous voilà arrivés à Cancun. On découvre la Casa Tortugas et ses propriétaires adorables qui connaissent bien la France. Ils nous accueillent à bras ouverts, eux qui ont bien vadrouillé aussi dans leur jeunesse et nous offre la chance de profiter d’un confort de foufou pour nos derniers instants de tour du monde (snif snif). Et oui, la fin commence à se rapprocher sérieusement pour nous (vous aurez le suspense jusqu’au dernier article pour savoir où nous terminerons) !

Cancun - Casa Tortugas 1
Cancun - Casa Tortugas - View 3
Cancun - Casa Tortugas - View 2

Pour revenir à l’accueil, nous voilà au bord de la piscine avec la vue sur le lagon au coucher du soleil quand on nous sert un plateau de melons bien frais accompagné de Tequila et de Sangria. Elle est pas belle la vie ? Si y’en a qui doute, on vous confirme qu’elle est très belle (enfin elle ÉTAIT très belle à ce moment, parce qu’à l’instant où on écrit ces lignes, on est en pause déj au bureau, en France… et c’est tout de suite moins la belle vie) !

Cancun - Casa Tortugas - Pool Anais 2
Cancun - Sunset 1

A bientôt querido mexico

Jeudi 9 novembre. On profite de la piscine pour notre dernière journée au Mexique. On sait que c’est sûrement la dernière fois que l’on sort notre maillot de bain, et là on se blesse tous les deux en même temps. Verdict du médecin : fracture du mental instantanée ! Pour se consoler, on se fait un gros resto italien le soir avec les Charlex et on squattera leur chambre d’hôtel pour se mater un film et dormir les quelques heures qu’ils nous restent avant d’aller prendre notre avion qui décolle beaucoup trop tôt ! On rend la voiture à l’agence de l’aéroport à 2h30 du matin et nous embarquons vers de nouvelles aventures. Direction… le Canada !

A bientôt querido Mexico, tu nous avais manqué, et tu nous manques déjà, snif 🙁 Vous êtes d’ailleurs tous les bienvenus si vous souhaitez nous envoyer des colis de tacos, de quesadillas, de tequila ou même de soleil, on prend tout !

La Riviera Maya en passant par Bacalar et Tulum
Notez cet article

Best of photos

Mexique - Riviera Maya

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

INFOS PRATIQUES

hotel logement Hébergement hotel logement

Hotel Balché à Bacalar : 745 MXN (33€) la chambre double avec clim et SDB. C’est tout neuf et la clim fait vraiment du bien. On est un peu à l’écart du centre (si vous êtes en voiture, pas un soucis). Pas de PDJ inclus (ils n’en servent pas).

Villas Akalan à Tulum : à partir de 1000MXN (44€). Petit endroit en retrait du centre ville composé de 6 appartements ultra clean de 2 à 5 personnes (il y a aussi une chambre double seule) avec frigo, cuisine équipée, salon TV etc… Il y a une piscine commune aux appartements (avec la chaleur qu’il fait à Tulum, ça n’est pas négligeable). Très bien situé, vous pouvez aller à pied dans le centre, il y a un supermarché juste à côté, vous êtes sur le chemin pour aller à la plage et aux ruines.

Casa Tortugas à Cancun : 2800 MXN (125€) l’appartement de luxe pour 4 personnes, tout équipé (cuisine, salon, SDB etc…). C’est flambant neuf. Piscine avec vue sur le lagon (pas côté mer donc, mais il suffit de traverser la route pour être à la plage). Ils sont spécialisés dans l’accueil de français ! Un bel endroit pour notre dernière nuit au Mexique. 9,5/10 sur booking, une valeur sûre et un bon rapport Q/P par personne (31€/tête) pour Cancùn ! www.casatortugas.com

Ces 3 logements nous ont été offert, ce qui n’empêche pas notre jugement d’être honnête et objectif, promis 😉

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

restaurant couverts assiette Restaurant restaurant couverts assiette

A Bacalar :

  • El Socio Taqueria : notre QG pour le petit déjeuner, des grosses portions et des touts petits prix.
  • Christian Tacos : un délice pour des prix très raisonnables.
  • Pizzeria Bertilla : bonnes pizzas.

A Tulum – Manglar : un bon italien, leurs pâtes et leurs pizzas sont bonnes.

 

tickets entrée Activités et entrées tickets entrée

A Tulum – Plage Xcacel : donation libre pour accéder à une plage paradisiaque.

 

voiture transport Transport voiture transport

Location de voiture : (Chevrolet Matiz) à l’aéroport de Cancun pour 18 jours avec Alamo : 3960 MXN (175€). Lire notre article pour éviter les arnaques de location de voiture.

Pour louer une voiture, on vous conseille de faire une recherche via RentalCars. C’est un moteur de recherche qui va comparer le prix des différents loueurs pour être sûr de payer le moins cher possible 😉

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous aimerez peut-être aussi

5 Commentaires

  • Répondre
    Anne Guégaden
    22 mai 2018 at 11 h 30 min

    Bonjour,
    Comme vous je garde un souvenir ébloui de Bacalar où nous avions séjourné dans un petit hôtel aux couleurs jaune et bleu-marine et je crois qu’il n’existe plus n’ayant pas résisté à un 2ème cyclone et que dire de Tulum où nous avions été voir les pêcheurs sur la plage…mais c’était en 2007 ! Bisous

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      22 mai 2018 at 19 h 11 min

      Je crois qu’il va falloir arrêter de retourner dans les endroits où nous avons des super souvenirs pour éviter de les gâcher !

  • Répondre
    Anne Guégaden
    22 mai 2018 at 20 h 53 min

    Perso, pour l’instant, je ne retourne pas dans un endroit déjà visité, le monde est tellement grand, il y a tellement de choses à voir…que j’ai envie de voir, mais il faut faire des choix et tant que je peux (j’ai 61 ans) je vais loin et après je restreindrai mon périmètre d’actions (lol). Bonne continuation les jeunes. Bisous

  • Répondre
    Laurie
    7 septembre 2018 at 6 h 10 min

    Ma grande cousine a déjà eu la possibilité de loger à l’Hotel Balché. Tout comme toi, elle disait que l’extérieur n’était pas très flatteur, mais c’était sublime à l’intérieur !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      7 septembre 2018 at 9 h 08 min

      Yes on confirme !

    Laisser un commentaire