Mexique

Guadalajara, retour à la casa 7 ans plus tard

Mexicooooooooooo nous (re)voilà ! Petit rappel pour ceux qui ne le savent pas : nous avons passé un an au Mexique en 2010/2011 dans le cadre de nos études 🙂 Alors le Mexique, et surtout Guadalajara, c’est un peu comme la maison pour nous et nous sommes ravis d’y retourner !

Casa Guadalajara 

Lundi 16 octobre. Nous voilà levés aux aurores pour rejoindre Mexico City (DF, à prononcer « Dé et Fé », comme on dit quand on est un vrai Mexicain), où comme d’habitude, l’atterrissage est très mouvementé, merci la couche de pollution ! Nous arrivons ensuite finalement à Guadalajara, notre fief. On est excités comme des gamins à Disney ! Notre amie Perla nous attend à l’aéroport pour nous emmener ensuite chez Adriana, une autre amie qui nous logera chez ses parents pendant notre semaine à GDL (abréviation de Guadalajara, faut suivre). Pour info, c’était déjà elle et ses parents qui avaient accueilli Flo lors de sa première semaine au Mexique en 2010 le temps qu’il trouve un logement. Inutile de vous dire que ce sont des crèmes caramel beurre salé, adorables comme personne, toujours aux petits soins et nous les adorons <3

Retrouvailles 

Mardi 17 octobre. Quoi de mieux pour démarrer la journée qu’un bon petit-déjeuner mexicain ? Et bien un GROS petit-déjeuner mexicain ! On retrouve des saveurs qui nous avait tellement manquées ! Au menu : enchiladas accompagnées de frijoles et arrosées de sauce chili !

Guadalajara - Friends

Comme on n’est pas du tout attiré par la bouffe, notre première mission de la journée est d’aller faire des courses pour cuisiner… une tartiflette ! Et oui, c’est comme ça qu’on fait plaisir à nos hôtes à chaque fois qu’on est invité quelque part. Un très bon moyen de faire l’unanimité rapidement ! Evidemment, cette technique ne fonctionne pas si vous n’avez que des connaissances vegan (conseil : changez d’amis).

Tout ça pour vous dire que ce soir c’est l’anniversaire de la maman d’Adri, d’où la tartiflette d’anniversaire ! Toute la famille est là et on passe une super soirée !

Bon, quand on dit super soirée c’est jusqu’à 22h00 parce qu’après on doit se rendre à l’hôpital pour qu’Anaïs puisse être auscultée. Pour ceux qui n’auraient pas suivi les derniers épisodes au Pérou, elle sort tout juste d’une hospitalisation et elle n’est toujours pas au top de sa forme. Par chance, le papa d’Adri connaît un très bon médecin à Guadalajara qui est spécialiste des infections, d’où le RDV dégoté à 22h00 à l’hôpital ! Les hôpitaux, les labos d’analyse et les cabinets de médecin, ça sera un peu notre fil rouge à Guadalajara !

Mariage, pâtisserie et Coronas !

Mercredi 18 octobre. Rebelote, on retourne à l’hôpital en début de journée pour des analyses poussées, afin d’essayer de trouver ce que nous couve la petite (qui est bien fragile, on est d’accord) ! Florent profitera également de cette journée pour aller chez le barbier… Bon, le type était très sympa, mais on n’avait jamais demandé une barbe en pointe de métalleux. Tant pis, on fera avec… Ah oui parce qu’on ne vous a pas dit, mais dans quelques jours nous assistons à un mariage mexicain (le rêve de toute une vie pour Anaïs) !!!

Prise de sangOn notera qu’il y a quand même un sadique pour prendre la photo…

Lorsque nous avons acheté nos billets d’avion pour le Mexique il y a quelques semaines, nous avons prévenu nos amis sur place qu’il faudrait se prévoir du temps pour aller boire un coup ensemble. C’est là que deux amis nous annoncent que nous serons à Guadalajara pile pour leur mariage, et qu’ils nous y invitent ! Comme ça, à la dernière minute, sans pression ! On est hyper contents, notamment Anaïs qui saoulait Florent depuis 7 ans à base de « je veux absooooooolument assister à un mariage mexicain » parce qu’ici c’est quelque chose ! Pour l’anecdote, les mariés (Paty et Bruno, une Mexicaine et un Français) se sont rencontrés lors d’une soirée chez Florent lorsqu’il était au Mexique ! Donc bon, c’est un peu grâce à lui tout ça :p

Autre information de la plus haute importante à vous partager : Claudia, la soeur d’Adriana a fait une école de pâtisserie en France. Et elle a ouvert une pâtisserie française à Guadalajara… Je vous laisse imaginer Anaïs en train de sauter au plafond et s’empiffrant de macarons ! L’atelier de Claudia est située dans la maison familiale (où nous logeons) et elle emmène ensuite ses créations à la boutique. Ce qui signifie que nous avons à moins de 5 mètre de nous, des centaines de pâtisseries françaises ! On a donc pu goûter les 276 parfums de macarons existants !

Guadalajara - Macarons

Bon, comme on est sympa, on est aussi aller dans sa pâtisserie, et c’est une tuerie ! On vous conseille fortement d’aller y faire un tour ! Ca s’appelle Merci Paris et c’est situé sur Avenida Niño Obrero 820-1. On y retrouve un ami pour le goûter et on se fait péter le ventre de chocolat, de caramel au beurre salé, de citron meringué… j’arrête là parce que j’écris ces lignes à 10h50 du matin et que je n’ai qu’une clémentine à disposition, et un ventre qui gargouille fortement.

Guadalajara - Merci Paris

Le soir, nous retrouvons tous nos amis de l’école où nous avons étudié pour quelques Coronas. 7 ans plus tard, personne n’a changé et ça fait bien plaisir de revoir tout le monde. Et encore une fois, on se dit qu’on serait pas mal à vivre au Mexique quand même ! Du soleil tous les jours, des Coronas fraîches tous les jours, des tacos et des quesadillas tous les jours… on signe où ?!

Elle est chiante, c’est grave docteur ?

Jeudi 19 octobre. Journée essayage de robe pour Anaïs. C’est pas tout ça, mais on a un mariage dans 2 jours et pour l’instant notre plus belle tenue se résume à du Qechua/North Face ! Elle essaye donc les robes de toute la famille, des amies, des soeurs des amies et OUF, elle en trouve une qui lui va (et Dieu sait que ça n’est pas une mince affaire). De son côté, Flo est tellement serein qu’il se dit qu’il s’occupera de sa tenue demain (la veille du mariage donc), ça détend le Mexique 🙂

En allant manger dans un resto le midi, on atterrit dans la rue où nous habitions lors de notre passage en 2010 et… wahou ! Le quartier a complètement changé ! Nous étions dans une petite rue avec un petit bar qui faisait l’angle. Désormais le petit bar est devenu un centre commercial immense sur 4 étages ! Et c’est l’impression qu’on a en se baladant partout dans Guadalajara : la ville a beaucoup changé en 7 ans ! Apparemment, elle serait devenu une silicon valley mexicaine et de nombreuses tours modernes y poussent comme des champignons.

Pour changer, on passe l’après-midi chez le docteur. On vous passe les détails, mais Anaïs a bien contracté différentes choses pendant le voyage, dont plusieurs virus qui pourrait expliquer son état de fatigue général. Inutile de vous dire que même 4 mois après elle me ressort encore le nom du virus pour m’expliquer qu’elle est fatiguée dès qu’elle se lève le matin… chez moi on appelle ça une feignasse, mais après tout, si ça a un nom scientifique, pourquoi pas !

Petit moment sympa malgré tout pendant la consultation ! Le médecin qui demande à Florent : « mais en ce moment, elle est plus irritable que d’habitude vous trouvez » ? « Ben c’est à dire Docteur ? Vous voulez que je vous dise si elle est chiante ? Ben oui, mais comme depuis 8 ans, rien d’anormal quoi »… Il a quand même rit 🙂 Bref, il renvoit Anaïs faire de nouvelles analyses plus poussées pour en savoir plus. A la fin de la semaine, on avait presque tamponner complètement notre carte de fidélité aux hôpitaux de Guadalajara 🙂 Le soir, c’est reparti pour aller boire des Coronas avec des amis pas vus depuis longtemps ! Et cerise sur la gâteau, un des amis de Flo lui a amené un costume. Restera plus qu’à l’essayer demain et prier pour qu’il soit à la bonne taille !

Vendredi 20 octobre. Bingo, le costume va parfaitement à Flo ! Il ira emprunter les chaussures et chaussettes au père d’Adri, et il ne lui manque plus qu’une chemise à trouver d’ici demain et on sera bon !

Jour de mariage !

Samedi 21 octobre. Ça y’est, nous y sommes, aujourd’hui c’est jour de mariage ! Et c’est surtout le premier jour de notre voyage en plus d’un an où nous ressemblons à quelque chose d’autre qu’à des égéries Quechua/North Face/Salomon (ou autrement dit qu’à des crasseux) !

Chapala - Mariage - Les Gros Sacs
Chapala - Lac - Flo

Le mariage se déroule à Ajijic, une petite ville très mignonne et colorée, située à une heure de Guadalajara. Comme cette ville est un peu trop belle, en contrepartie, elle est envahie de gringos (terme mignon (ou pas) utilisé par les mexicains pour décrire leurs voisins américains). Ca fait d’ailleurs bizarre quand vous demandez quelque chose en espagnol dans la rue et qu’on vous répond « Ohh I’m sorry, I don’t speak spanish, no habeulo espagnyol ».

Ajijic - Vocho
Ajijic - Fenetres
Ajijic - Street Art - Flo

Le rendez-vous à l’église est donné à 15h30. Comme nous nous sommes remis rapidement aux coutumes mexicaines, on s’y pointe en retard, vers 15h45… mais il n’y a personne, l’église est entièrement vide… Et m****, apparemment on s’est trompé d’église ! Après avoir passé quelques coups de fil et demandé aux petites dames qui préparaient les fleurs, il s’avère que nous sommes bien au bon endroit ! En fait, au Mexique, on a tellement l’habitude d’arriver avec 2h de retard partout que même pour le mariage on donne rendez-vous à 15h30 alors que le cérémonie ne commence pas avant 16h00 !!! Mais apparemment on était les seuls pas au courant ! Et même à 16h00, il n’y a presque personne pour le début de la cérémonie (hormis les français) ! Aparté : au Mexique, la cérémonie à l’église est optionnelle pour les invités. Il n’est pas rare de ne venir qu’à partir du cocktail. L’église se remplit petit à petit au fur et à mesure de la cérémonie, et en nous retournant vers la fin on se rend compte qu’elle est pleine !

Une fois la cérémonie passée, nous nous rendons sur le lieu de la réception et là… WAHOUUUUUU c’est juste magnifique ! Nous sommes sur les hauteurs du village avec vue sur le lac de Chapala. C’est splendide ! Il y a des mariachi, margarita à volonté (#Clichés), Coronas et Champagne, mariage franco-mexicain oblige !

Chapala - Lac 1
Chapala - Lac 2

On passe une super soirée du début à la fin ! On est loin de nos mariages traditionnels à la française… Pour vous figurer la chose, il y a un bar et on vous sert en permanence ce que vous voulez à table (un whisky par-ci, une vodka par-là, une tequila par dessus etc…). Le repas est vite géré pour pouvoir passer à la vraie soirée ! Le dancefloor est rapidement envahit et pas une personne ne reste assise ! Cerise sur le gâteau : dans la soirée, on distribue des tongs aux dames pour qu’elle puissent danser sans s’abîmer les pieds (#IdeeDeGenie). Deuxième cerise : on vous distribue des gourdes pour aller au bar vous faire servir ce que vous voulez et pouvoir ensuite danser sur la piste sans en mettre partout (même si techniquement, Flo a prouvé que c’était faisable). Et ça, c’est plutôt génial comme idée !

Chapala - Gourde mariage

En guise de soupe à l’oignon, nous avons droit à des chilaquiles, une spécialité mexicaine bien épicée ! Une fois bien épuisés, nous cherchons un moyen de rentrer à l’hôtel (Ajijic Plaza Suites)… parce que nous sommes venus en taxi, mais n’avons pas vraiment prévu le retour. On retombe très vite dans nos travers de backpacker et faisons du stop auprès des invités qui repartent ! Bref, une super journée ! Rêve réalisée pour Anaïs qui voulait absolument assister à un mariage mexicain dans sa vie !

Dimanche 21 octobre. On ne va pas se mentir, le réveil est un peu dur ! On prend notre petit-déjeuner à l’hôtel et on fait le trajet retour jusqu’à Guadalajara où on va se manger une bonne torta ahogada. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est LE plat pour la gueule de bois ! Un sandwich à la viande qui baigne dans la sauce ! Vous ne le trouverez qu’à Guadalajara (une histoire de pain faisable qu’à cette altitude ou quelque chose du genre).

Guadalajara - Torta Ahogada

Le reste de la journée se fera au lit devant Netflix ! On a bien mérité un peu de repos après cette semaine bien animée à GDL. Mais nous sommes super contents d’avoir revu tout ce beau monde 🙂 Désormais, cap sur le Yucatan et le Chiapas !

Guadalajara, retour à la casa 7 ans plus tard
Notez cet article

Best of photos

Méxique - Guadalajara

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

INFOS PRATIQUES

hotel logement Hébergement hotel logement

Ajijic Plaza Suites à Ajijic : 590 MXN (26€) la chambre double (avec canapé pour caser une 3ème personne !). Chambre correcte et surtout c’est très bien placé, sur la place centrale de Ajijic. Cet hôtel nous a été offert.

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

restaurant couverts assiette Restaurant restaurant couverts assiette

Merci Paris : pâtisserie française à Guadalajara tenue par nos amies Claudia et Adriana. Claudia a fait son école de pâtisserie en France. C’est une tuerie ! Si vous êtes en manque de sucre à la française, c’est THE place to be ! Dîtes que vous venez de notre part, vous aurez au minimum un grand sourire, au mieux une petite surprise :p. Adresse : Avenida Niño Obrero 820-1

 

voiture transport Transport voiture transport

Vol de Cusco à Guadalajara (escale à Lima et Mexico) avec LATAM : 345€. Durée : long !

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous aimerez peut-être aussi

4 Commentaires

  • Répondre
    Anne Guégaden
    9 mai 2018 at 20 h 51 min

    Quand même ! J’aurai bien aimé voir Flo sans sa barbe ! Peut-être un jour…..
    Bisous à tous les 2
    Anne

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      10 mai 2018 at 10 h 20 min

      Peut-être un jour, mais Anaïs n’est pas pressée non plus de voir ça !

  • Répondre
    Lo
    9 mai 2018 at 21 h 23 min

    J’ai bien ri ! Par contre je réfute : Anaïs n’est pas du tout feignasse, les virus doivent vraiment être la cause de sa fatigue passagère !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      10 mai 2018 at 10 h 20 min

      Hop hop hop, ne commencez pas une ligue de défense des feignasses hein, je vous vois venir !

    Laisser un commentaire