Myanmar

Myanmar : le bilan (en chiffres et en lettres)

– Jean-Michel, le Myanmar c’est déjà fini !
– C’est pas vrai ?
– Si si j’te jure !
– Bon ben qu’est-ce qu’on fait ?
– Ben comme d’habitude Minus, on va faire le bilan…
– Faisons comme ça Bill !

Nos impressions

Difficile de savoir par où commencer tant il y a de choses à dire sur ce pays dont le tourisme n’en est qu’à ses balbutiements (oui oui on sait aussi faire des belles phrases comme ça !). Nous allons quand même essayer de vous faire la liste de tout ce que nous avons aimé, adoré et peu goûté.

On a aimé :

La gentillesse des birmans

En fait, il n’est pas si difficile de savoir par où commencer 🙂 Ce qui frappe (mais ne fait pas mal) au Myanmar, c’est les sourires des gens. Petits comme grands, tout le monde souhaite vous sourire et vous faire coucou, vous, le touriste, cette espèce en voie de développement au Myanmar. Et c’est d’autant plus appréciable quand vous savez que ces sourires sont sincères.

Aller au Myanmar c’est aussi accepter d’être une attraction 🙂 Tout le monde vous sourit, vous fait coucou, mais tout le monde veut aussi prendre des photos avec vous ! On a un peu l’impression que les Birmans jouaient à « Pokéblanc, attrapez les tous » ! On imaginait ces photos postées sur Facebook avec un commentaire du genre : « mon 12ème selfie de l’année avec un blanc : celui là était très gentil, mais il sentait un peu mauvais » !

Preuve de leur gentillesse dans un pays où lever le pouce au bord de la route ne veut rien dire, nous avons tout de même réussi à nous faire prendre en stop (en scooter et en voiture) de nombreuses fois. On pourrait aussi citer l’épisode de la dame qui nous donne le vrai prix à payer dans le bus, celle qui offre une orange à Anaïs, celui qui propose des clopes à Flo (bon OK celui là était complètement bourré). Bref vous l’aurez compris, les Birmans sont des gens très gentils à qui on a envie de faire des câlins 🙂

Hug câlins

le bordel organisé

Ce que l’on adore au Myanmar, c’est le côté « bordel organisé » (un bon point pour ceux qui ont trouvé la référence). L’industrie du tourisme en étant à ses débuts, on ressent le côté « rôdage » et c’est plutôt plaisant ! Les Birmans parlent très peu anglais, donc dès que l’on veut organiser quelque chose c’est tout de suite compliqué ! Vous demandez la même information à 3 personnes, vous aurez 3 réponses différentes. Vous nous direz, qu’y a t’il de plaisant à ça ? Et bien nous n’avons pas trop la réponse, mais c’est ce qui rend ce pays authentique. Malgré les galères, les bus qu’on nous a promis directs, mais avec 3 changements au final, les bus qu’on nous a promis tout court et qui n’existent pas, les « OK OK OK » alors que pas du tout etc..

Et bien au final, c’est là qu’on retrouve l’essence même du voyage : découvrir, se perdre, voguer au gré des envies, accepter que tout ne se passe pas comme prévu, essayer de se comprendre sans parler la même langue etc… Bref on va pas philosopher trop longtemps non plus, mais le côté authentique dont tout le monde parle n’est vraiment pas galvaudé (pour info, cet article plein de belles phrases et de réflexions profondes a été rédigé par Flo, juste au cas où vous auriez un doute).

Bagan, le mont popa et la shwedagon pagoda

Si vous avez lu notre article sur Bagan, vous aurez compris que l’on est tombé amoureux de cet endroit, qui vaudrait presque le détour à lui seul ! Et si vous n’avez pas encore lu l’article, et ben dépêchez-vous, on n’a pas que ça à faire ! Cet endroit est juste magique et il s’agit de notre meilleur souvenir au Myanmar ! Niveau paysage photogénique, le Mont Popa vaut lui aussi le coup d’oeil, tout comme la Shwedagon Pagoda de Yangon.

Myanmar - Bagan Mont Popa

Faire notre premier trek

On a hésité à la mettre dans « aimé » ou « pas aimé » 🙂 Mais comme nous l’a fait remarquer à juste titre un ami spécialiste des treks et trails en tous genres « c’est toujours la même chose, tu te dis c’est fini, plus jamais, mais quelques heures après : c’était pas si dur, c’est quand le prochain » ! Les Gros Sacs en auront bavé, mais on est fiers d’avoir bouclé notre premier trek. On fera sûrement rigoler les pros du trek qui font des expéditions de 10/15 jours avec 15kg sur le dos (respect), mais nous n’en sommes qu’à nos débuts 🙂

Les transports

Comme au Sri Lanka, aucune inquiétude de ce côté là, la réseau de transport est plutôt bon et performant. En revanche, il n’y a pas toujours beaucoup de fréquence sur certaines lignes, donc il faut penser à planifier à l’avance certaines fois. Les distances sont assez longues mais dans un bus VIP ça passe plutôt vite 🙂 Tout ça se paye évidemment et les transports sont bien plus chers qu’au Sri Lanka.

On a moins aimé : 

La nourriture

On mange bien et pour pas cher au Myanmar, pas de soucis de ce côté là. En revanche, peu de variétés dans les plats et on ne trouve rien de « trèssss bon » dont on pourrait raffoler de par ses saveurs ou épices. On reste souvent cantonné au fried rice, noddles et vermicelli, les 3 classiques que l’on retrouvent sur chaque carte. Si on veut varier, il faut manger dans resto chinois ou autres. Et évidemment, l’ingrédient principale : l’huile ! Tout est très gras, mais rien d’insurmontable pour des Gros Sacs.

Myanmar - Yangon Food

Le prix du logement

Comparé aux autres pays d’Asie du Sud Est, le Myanmar reste cher (en moyenne 21€/personne/jour) et c’est en partie dû aux logements qui sont plus onéreux qu’ailleurs (en moyenne 17€ par nuit au Myanmar avec un pic à 27€ les deux derniers jours !). Ici, pas de vraies Guest House, que des hôtels. A Mandalay, payer 17€ pour la chambre que nous avons eu était tout à fait logique. En revanche payer 27€ à Hpa An pour être dans une chambre plus que passable, ça fait mal (au budget et aux fesses). Peu d’offres hôtelières, de plus en plus de touristes… les Birmans aussi savent résoudre des équations simples 🙂

Le non respect de l’environnement

Même topo que pour le Sri Lanka, respecter l’environnement n’est pas encore au programme. Sacs poubelles directement jeter dans le lac depuis la fenêtre, rue entière dédiée à l’amoncèlement des ordures, nous avons pu constater quelques facettes de ce triste spectacle. On a d’ailleurs souvent dû se balader pendant plusieurs heures avec des détritus à la main parce qu’il était impossible de trouver une poubelle. On ne va pas se poser en donneur de leçons, loin de là notre idée, mais nous espérons juste que le tourisme qui va se développer permettra au volet écologique de prendre également son envol.

Chiffres clés

Pour vous donner une idée, voilà ce que coûte :

  • Une bouteille d’eau : 300 Kyatts (0,20€)
  • Une bière pression (25cl) : 700 Kyatts (0,50€)
  • Un repas classique (fried rice, noodles) : 1500 Kyatts (1€)
  • Un billet de bus pour 5h de trajet : 10.000 Kyatts (7€)
  • Une nuit en hôtel en chambre double : entre 17€ et 27€

Le bilan du banquier

Nous sommes sur un budget sur place de 880€ pour deux personnes pour 23 jours  soit 19€/jour/personne (contre 21€ prévus). Ce budget comprend uniquement les dépenses sur place (logement, nourriture, transport, activités etc…).

En y ajoutant le billet d’avion à 161€/personne pour un Colombo/Yangon via Kuala Lumpur, et le visa à 44,5€/personne, nous arrivons à un total de 1291€ tout compris pour deux.

Le logement représente 39% du total des dépenses sur place (344€), les activités 20% (171€), le transport 19% (168€) et la nourriture 17% (145€).

 

Bilan Myanmar Budget Finances

bon à savoir  

  1. Mesdames, voyagez en pantalon léger et oubliez le short. Sinon, vous passerez votre temps à devoir enfiler quelque chose sur vos jambes et vos épaules. Eh oui, au Myanmar on n’entre pas dans un temple sans avoir à minima les genoux et les épaules couverts. Préférez donc un pantalon léger et pour le haut gardez un débardeur et optez pour un foulard dans votre sac ! Sinon, vous risquez de ne voir les temples que de l’extérieur.
  2. Optez pour les tongs ou les sandales dès que vous le pouvez. Les Gros Sacs voyagent en baskets, plus confort pour la marche, mais la panade quand vous devez visiter 15 temples dans la journée. Ca peut vite rendre fou de devoir se déchausser et se rechausser toutes les 10 minutes !
  3. Retirez le maximum d’argent quand vous en avez besoin, car tous les ATM du pays vous prendront au minimum 5000K de frais !
  4. Ne tentez pas (trop) de négocier, ça n’est pas dans leur culture et ils sont plutôt fermés sur le sujet.
  5. On vous parlait du sourire des Birmans. Il sera souvent… déroutant. Oui, ici les gens chiquent du bétel, ce qui leur colore les dents et la bouche en rouge. Ca les rend aussi un peu stone. Vous verrez partout par terre des tâches rouge, ça n’est pas du du sang !


Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

20 Commentaires

  • Répondre
    Sophie
    27 octobre 2016 at 20 h 06 min

    Merci pour ce récit et bonne continuation !
    Vraiment hâte d y être

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      28 octobre 2016 at 2 h 12 min

      Merci Sophie 🙂 Vous allez adorer !

  • Répondre
    Flo
    27 octobre 2016 at 22 h 19 min

    Merci à tous les 2 pour ce super carnet de voyage que j’ai dévoré.
    Ça me donne encore plus envie d’y être et de voir tout ça en vrai.
    Merci aussi pour vos infos pratiques qui complètent les infos déjà récoltées.
    Pour ma part dans une semaine je m’envole pour Bankgok puis direction le Myanmar le 8 pour 15 jours.
    Bonne continuation à vous.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      28 octobre 2016 at 2 h 13 min

      De rien et bon voyage !

  • Répondre
    Marine et Léo
    31 octobre 2016 at 17 h 30 min

    On vient d’arriver en Birmanie, ce petit résumé est parfait pour savoir à quoi s’attendre 🙂 Merci et bonne continuation !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      31 octobre 2016 at 19 h 03 min

      Merci et bon voyage !

  • Répondre
    Marie et Marc
    18 novembre 2016 at 15 h 43 min

    Super votre blog !! On part dans une semaine pour le Myanmar, les conseils ne sont pas de trop !!
    Et en plus d’être intéressant, c’est excessivement agréable à lire !!

    Bonne continuation !!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      18 novembre 2016 at 17 h 53 min

      Merci ! Vous allez vous régaler 😉

  • Répondre
    Jé&Lau
    20 novembre 2016 at 18 h 35 min

    Nous partons à la découverte de l’Asie du sud Est et de l’Océanie durant une année en février prochain. Nous allons commencer par le Myanmar 🙂 encore plus hâte d’y être après vous avoir lu! Bonne continuation…

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      22 novembre 2016 at 2 h 39 min

      Merci ! Vous allez adorer !

  • Répondre
    Aurore
    21 décembre 2016 at 18 h 16 min

    C’est sur et certain, ce pays sera sur notre route !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 décembre 2016 at 18 h 41 min

      Vous penserez à nous à Bagan please <3

      • Répondre
        AuroreVoyage
        14 février 2018 at 18 h 34 min

        On a beaucoup pensé à vous, et j’ai beaucoup zieuté votre blog. Mais la birmanie c’est déjà fini snif !

        • Répondre
          Les Gros Sacs
          15 février 2018 at 14 h 18 min

          Oui mais maintenant que vous êtes en Thaïlande à vous les pad thaï !!!!! (#OnEstTropJaloux)

  • Répondre
    phil
    5 janvier 2017 at 8 h 15 min

    j ai bien aime vos commentaires!merci on part demain

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 janvier 2017 at 11 h 37 min

      Bon voyage 😉

  • Répondre
    Nicolas
    2 février 2017 at 17 h 50 min

    Excellent compte rendu ! 21 € par personne journalier en incluant le visa pour le Myanmar c’est fort mais vous serez venu en Novembre comme moi vous aurez vu les prix de l’hébergement grimpé en flèche ! Pays à la mode qui risque de ne plus bientôt le devenir : ils préfèrent construire des hôtels à 100 € minimum la nuit dont une grande majorité est vide 80 % de l’année.

    Pays le plus cher d Asie du Sud Est (hors Singapour et certains coins de Malaisie et Bali Lombok ).

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      3 février 2017 at 6 h 35 min

      Hello Nicolas. En effet il faut prendre en compte la saisonnalité qui peut fortement faire varier l’hébergement notamment. Ca n’en reste pas moins une super destination 🙂

  • Répondre
    Pelé Thyphanie
    23 octobre 2017 at 13 h 50 min

    Hello Hello 🙂

    Merci pour ce chouette article sur la Birmanie ! Nous comptons nous y rendre de fin janvier à m février 2017 pour 21 jours :

    – Pour le visa comment avez vous fait ?

    – Pour quel type d’hébergement avez vous opter en général ?

    Merci d’avance .

    Typhanie

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      26 octobre 2017 at 16 h 08 min

      Hello ! Pour le visa on l’avait fait en ligne sur le site du gouvernement. Et en général on optait pour l’hébergement le moins cher (mais avec minimum de confort, genre sdb privée si possible) ! On jette un oeil sur booking la veille si possible pour repérer 2/3 hôtels qui nous paraissent pas trop mal.

    Laisser un commentaire