Myanmar

Yangon au Myanmar (Birmanie) : magnifique pagode Shwedagon !

Du Sri Lanka au Myanmar

Vendredi 23 septembre. Nos sacs sont bouclés, et le périple pour rejoindre Yangon au Myanmar commence. Nous prenons la décision d’opter pour le train pour rallier Colombo, car plus rapide, mais sans la certitude de pouvoir faire le trajet assis.

Précisions

On vous entend râler dans le fond de la classe alors on mets les choses au clair tout de suite ! Yangon s’appelait Rangoun auparavant, tout comme le Myanamar s’appelait la Birmanie. Mais ça, c’était avant !

Nous sommes dans un bon jour, car deux places nous attendent et on ne se fait même pas piétiner (Yeah baby) ! 2h30 plus tard, nous voilà à Colombo, en route cette fois vers la station de bus qui nous mènera à l’aéroport. Après 45 minutes de route, nous y sommes. Il est 15h00, notre vol décolle à 22h50 (on est laaaaaarge) ! On prend notre mal en patience (c’est le jeu ma pauvre Lucette), mais qu’est-ce que c’est long. On tient car du bas de notre salle d’attente on voit que Monsieur Burger King nous attend (eh oui, impossible d’y accéder avant d’avoir check in).

Une fois repus, en voiture Simone, 4h de vol et nous voilà à Kuala Lumpur à 6h du matin, frais comme des gardons (ou pas) ! Le prochain vol étant à 18h00, on établit notre camp de base au Starbucks (Anaïs revit et fait le plein pour les semaines à venir).

Les Gros Sacs à l'aéroportL’aéroport c’est supaÿr

Avant d’embarquer, clanpin et clanpine sont de retour ! On se rend compte que nous avons booké notre hôtel de Yangon à la mauvaise date (tilalilalou). Nous aurons juste le temps d’envoyer un message rapido à l’hôtel avant d’embarquer sans être sûr d’avoir un toit. 3h plus tard, on foule le sol birman qu’on attendait tant. On alpague un couple de français pour partager un taxi, afin de se rendre à Yangon où un bon lit nous attend finalement.

A la découverte de Yangon

Dimanche 25 septembre. Grosse journée en perspective, car nous avons décidé de partir le soir même pour Mandalay, au centre du pays. Nous ne sommes pas trop grandes villes, et préférons ne pas nous attarder à Yangon.

Malgré tout, on commence à ressentir un petit dépaysement, cette « capitale » (qui n’en est plus une) a un petit quelque chose de différent des autres mégapoles asiatiques que nous connaissons. On s’affère le matin à trouver le point de départ des minibus qui nous mèneront à la station de bus principale en dehors de la ville. Et ce n’est pas gagné ! Oui, première grosse claque, ici ils ne bitent pas un mot d’anglais et nous ben… on ne bite pas un mot de birman. Ça donne lieu à des situations assez cocasses, car Flo ne se laisse jamais démonter.

Exemple de conversation entre Flo et un gentil monsieur voulant aider (cette conversation a été traduite pour le bien de tous) :

  • Flo : Bonjour, vous savez si les minibus d’ici vont bien à la station centrale ?
  • Gentil monsieur voulant aider : Oui, oké !
  • Flo : Et vous savez tout les combien de temps il passe ?
  • Gentil monsieur voulant aider : Oké, oké !
  • Anaïs : Flo, il ne parle pas anglais…
  • Flo : Il passe toutes les heures, toutes les deux heures ? Pour ce soir c’est bon ?
  • Gentil monsieur voulant aider : Oui, oké !
  • Flo : Sinon, on passe ce soir, on se fait une bouffe ?
  • Gentil monsieur voulant aider : Oké, oké ! 

On part donc du postulat que ca sera « oké », mais on prévoira quand même un peu de marge 😉

On se laisse déambuler dans les rues de downtown, plutôt surprenantes par leur taille et nous imprégnons de cette toute nouvelle atmosphère. Le gros problème de Yangon, c’est sa démesure. Pour vous donner une idée, la ville fait quasiment six fois la taille de Paris. Il est donc très compliqué de la visiter à pied, qui plus est en une journée. Donc taxi oblige… tout ce qu’on déteste.

Myanmar - Yangon

On visite notre première pagode appelée : Chauzkhtakyi pagoda (à vos souhaits). Elle abrite un des plus grands Buddha couchés du pays. Ca n’avait pas beaucoup de charme, mais c’est quand même assez impressionnant. On connaît ensuite notre première pluie de mousson (#WoopWoop). C’est la fin de la saison des pluies au Myanmar, on espérait passer entre les gouttes, c’est raté.

La magnifique Shwedagon Pagoda

S’il y a un lieu à visiter à Yangon, il s’agit de la Shwedagon pagoda. Ce temple est incroyablement beau et l’atmosphère qui y règne avec tous ces fidèles est géniale. On vous épargne les détails de la visite, mais vraiment on recommande.

Myanmar - Yangon Shwedagon Pagoda

Aparté cuteness Anaïs : j’ai vécu un moment ultra trognon à la Shwedagon pagoda. J’étais assise sur l’immense escalier de la pagode en attendant Flo quand un petit bout de chou d’à peine 2 ans m’a remarqué. Il était en train de manger ses chips (enfin leur équivalent). Voyant que j’étais seule, il s’est assis à côté de moi et a partagé une énorme poignée de ses chips avec moi. Bon voilà, le moment gnangnan s’est arrêté quand Flo est arrivé, que le gamin a pris peur et qu’il s’est enfuit voir sa mère.

Myanmar - Yangon Shwedagon Pagoda

A la découverte de la mousson

Direction l’hôtel pour récupérer nos affaires et prendre notre minibus. C’est forcément à ce moment là que le petit Jésus de la Mousson s’est dit qu’il était temps de nous baptiser. On se prend une première saucée (oui, car il y en aura une autre) pour sauter dans un taxi avec nos affaires.

On se fait larguer au point repéré le matin même, mais le déluge redouble d’intensité. Et là, aucun minibus ne veut nous prendre. En l’espace deux minutes, on est complètement trempés (chaussures & chaussettes comprises après avoir marché dans une flaque de 10cm de hauteur). Et là, gros fou-rire nerveux d’Anaïs. Impossible de s’arrêter, surtout en voyant Flo courir partout pour trouver un bus. Et comme d’habitude, il y est parvenu.

On prendra finalement un bus de ville. Les femmes du bus n’ont pas eu l’air de beaucoup apprécier Anaïs. C’est ce qu’on en a déduit après que 4 femmes d’affilé assises à sa droite aient changé de place et que la vieille dame assise à sa gauche crachait à ses pieds (j’ai vérifié, je puais même pas).

A ce moment là, on se dit « qu’est-ce qu’on fout là, alors qu’on pourrait être tranquille Emile dans notre appart vue Tour Eiffel devant la téloche en mangeant un bon morceau de morbier ?! ». C’est le paradoxe du voyageur, c’est exactement pour ça qu’on voyage. On se marrait, mais on avait surtout aussi très peur, car on savait que 8h de bus nous attendait. Et ici le bus même si c’est très confort c’est 9° pour tout le monde., pas un de plus. Finalement, nos sacs n’ont pas (trop) pris l’eau et heureusement vue la nuit polaire que l’on passera dans le bus.

Yangon au Myanmar (Birmanie) : magnifique pagode Shwedagon !
Notez cet article

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Best of photos

Myanmar - Yangon

INFOS PRATIQUES

hotel logement Hébergement hotel logement

Agga Bed & Breakfast à Yangon : 29750 Kyatts (21€) la nuit. Pas terrible du tout.

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

tickets entrée Activités et entrées tickets entrée

Entrée Shewdagon Pagoda : 8000 Kyatts (6€)

 

voiture transport Transport voiture transport

Trajet de l’aéroport de Yangon au centre ville : 6000 Kyatts (4€). Durée : 20mn (sans bouchons le soir)

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous aimerez peut-être aussi

7 Commentaires

  • Répondre
    olivier
    6 octobre 2016 at 13 h 58 min

    cool, merci pour ces textes qui m’ont bien fait marrer (je me cachais de l’ambiance studieuse qu’il règne ici..) Punaise les rues avec les giga antennes paraboliques font peur ! Quelle planète ? Allez, courage en attendant le Morbier… 😉
    Ben moi j’ai tout lu ! Continuez dans cette même voie les clanpins !

  • Répondre
    kristofe
    10 octobre 2016 at 8 h 57 min

    Un blog dans lequel on se marre, il n’y a pas à dire ! J’espère que – comme moi – la Birmanie vous enchantera et que vous la quitterez avec de bien belles anecdotes. En tout cas ça commence bien ????

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      10 octobre 2016 at 9 h 01 min

      Merci 🙂 Jusque là, on se régale en effet !

  • Répondre
    Fany - Hit the road Jeanne
    15 juillet 2017 at 15 h 03 min

    Super! Je viens d’arriver à Yangon et il ne fait que pleuvoir (Mousson oblige). Ça fait plaisir de tomber sur votre blog pour mettre un peu de gaieté dans tout ça. 🙂 Hâte de lire la suite de vos articles… 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      16 juillet 2017 at 20 h 14 min

      Hello Jeanne, courage ça ne dure jamais longtemps (enfin ça dépend :p) !

  • Répondre
    AuroreVoyage
    3 janvier 2018 at 12 h 17 min

    Bonjour à vous deux ! Nous sommes enfin partis et j’avais une question. Nous venons d’obtenir notre visa Birman ( fait en ligne) et ils disent qu’il faut avoir un air ticket pour être sur d’entrer dans le pays ( nous atterirrons probablement à Yangon comme vous). Vous a-t-on demandé quelque chose ? ( parce qu’on voudrait repartir par la frontière tout au nord nous !).

    Merci!!!!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 janvier 2018 at 13 h 47 min

      Hello Aurore, on ne nous avait rien demandé (et nous n’avons rien). Nous étions aussi reparti par la frontière terrestre donc à priori (sauf malchance), ça ne devrait pas poser de soucis. En tout cas à l’époque, le Myanmar ne faisait pas partie des pays qui demandait systématiquement un billet de sortie (loin de là).

    Laisser un commentaire