France

Wissant et le charme de la côte d’Opale sur un week-end

Voilà, ça y est, on tourne une page dans l’histoire du blog ! Après vous avoir partagé nos aventures autour du monde pendant 15 mois, on vous emmène maintenant à la découverte de notre belle France (ça va, ne paniquez pas comme ça, on va repartir à l’étranger bientôt) ! Pour ce premier épisode des Gros Sacs en France, on vous emmène le temps d’un week-end sur… (roulements de tambours… enfin pour ceux qui n’ont pas lu le titre quoi…la Côte d’Opale, en commençant par la commune de Wissant !

Pour nous qui habitons désormais à Lille, la côte d’Opale est une destination très facilement accessible pour un week-end (1h30 de route), avec des tonnes d’activités et des paysages très sympas !

On nous en avait déjà parlé un paquet de fois en bien, on ne pouvait donc qu’aller y faire un tour pour nous faire notre avis ! Du Cap Blanc-Nez à Wimereux en passant par Wissant et Boulogne-sur-Mer, on s’est baladé le long du littoral pour se faire un premier aperçu du coin ! En route les enfants, c’est parti !

Que faire sur la Côte d’Opale

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici un petit panel d’activités que vous pourrez faire en venant dans la région :

  • Visiter Wissant.
  • Le site des deux caps : le Cap Blanc-Nez et le Cap Griz-Nez.
  • Faire une des nombreuses balades ou randonnées dans le coin.
  • S’essayer au stand up paddle ou au kitesurf.
  • Se régaler dans un des nombreux bons restaurants (amateurs de fruits de mer bonjour).
  • Faire le plein de bières à la brasserie artisanale des 2 caps.
  • Déambuler dans Boulogne-sur-mer.
  • Aller en vélo à Wimereux depuis Boulogne.
  • S’immerger à Nausicaa, le plus grand aquarium d’Europe.

Ça fait déjà un beau programme pour un week-end ! Allez on vous détaille tout ça comme d’habitude, en avant Wissant (« En Avant Guingamp », blague tout ça tout ça) !

Wissant : petit village tout mignon

Vendredi 22 juin. Nous arrivons en début de soirée dans le petit village tout mignon de Wissant ! Petit village l’hiver certes (1.000 résidents), mais belle station balnéaire l’été (9.000 personnes) grâce à sa plage et sa situation à mi-chemin entre les deux caps : le cap Blanc-Nez et le cap Gris-Nez, deux belles attractions de la région, mais nous y reviendrons plus tard !

On pose donc nos sacs (bon ok notre petite valise, les tourdumondistes s’embourgeoisent…) à Wissant l’Opale, une petite maison d’hôtes pleine de charme où on se sent tout de suite chez nous ! On fait la connaissance de Valérie et Claude, les adorables propriétaires qui nous donnent plein de tuyaux sur quoi faire pendant notre week-end sur la côte (et surtout la fameuse carte des randonnées du coin, soit le saint Graal ici).

Wissant - Wissant l'Opale 1

On se dépêche de rejoindre la place du village pour aller faire un tour sur le marché du vendredi soir. Les saucissons, les fromages, les gâteaux ou les mojitos nous font bien envie mais on se retient ! Non, non, nous ne sommes pas malades, mais un bon petit restau nous attend 🙂

Wissant Marché

On fuit donc en direction du Green Bistrot et là BOUM ! Régalade du début à la fin ! Entrée, plat, dessert, bière, tout est excellent ! Les plats sont travaillés avec de bons produits locaux et ça se sent dans l’assiette ! On comprend pourquoi c’est tout le temps complet ! Adresse validée haut la main par le label « Les Gros Sacs » ! Non mais attendez, pour la petite histoire et pour que vous compreniez à quel point c’était bon, on a quand même réussi à se battre pour un velouté de petits pois ! Oui, oui !

Wissant - Green Bistrot 3
Wissant - Green Bistrot 1

Matinée sportive à Wissant : paddle et brasserie !

Samedi 23 juin. (Imaginez la voix de Julien Lepers) : « Je suis ce qui rend heureux de bon matin, j’en ai besoin pour bien démarrer la journée, j’aime quand il est fourni, JE SUIS, JE SUISSSSSSSS ? LE PETIT-DEJEUNER !!!! Ah ouais, ouais, ouaissssss bonne réponse » ! Bon tout ça pour dire qu’on aimerait commencer tous les jours de la semaine avec les petit-déjeuners de Valérie (c’est un peu seXiste ça, c’est peut-être Claude qui a tout préparé, on ne sait pas) ! Oeuf à la coque, confiture, pain frais, fromage, viennoiseries, gâteaux et yaourt maison ! Défi : avoir encore faim à midi !

On est donc fin prêts pour notre première activité du week-end (enfin la 2ème après manger) : une initiation au stand up paddle à l’école de Kite Surf de Wissant ! Mais c’est quoi le paddle maman ? C’est très simple Kévin, en gros c’est une espèce de planche de surf sur laquelle il faut tenir debout et ramer ! Marc, notre instructeur nous briefe et franchement sur le papier ça n’a franchement pas l’air compliqué.

Petit aparté boulet : on a légèrement oublié de prendre… nos maillots de bain ! Ça aurait pu servir, mais bon, on fera sans ! Pour continuer dans la série « je suis au top », Anaïs met sa combinaison à l’envers #Championne (soit dit en passant, je lui ai demandé de fermer la dite combinaison et monsieur ne s’est pas non plus rendu compte qu’elle était à l’envers, il ne s’est pas dit « tiens bizarre que la fermeture soit à l’intérieur ») ! Oui, oui « combinaison », vous avez bien lu ! On vous rappelle qu’on est quand même dans le Nord, c’est pas les Caraïbes hein, en plein cagnard l’eau doit être à 17° max !

Pas si évident que ça le paddle !

On se met à l’eau et on tente de se mettre debout sur le paddle ! Vous avez tous en tête les images des surfeurs pros qui se mettent debout sur leur planche dans un beau mouvement fluide ? C’est bon vous avez cette image ? Et ben oubliez-la tout de suite ça n’a rien à voir. Ca donne plutôt des genoux qui tremblent et des « ohhhh je suis debout regarde regarde, ohhhh meeeeeeeerde, PLOUF ». En boucle !

Avec un peu de pratique Anaïs arrive à se débrouiller, mais Flo est définitivement une énorme quiche (à ma décharge j’avais un paddle très difficile à manœuvrer, d’après une expertise poussée, la direction assistée était hors service) !

On finit la séance rincés (après 3 tasses, 4 plats, 2 semi-noyades), mais contents d’avoir découvert le paddle. A retenter (je vais m’entraîner avec un body board dans la baignoire ça ira mieux après), mais autant vous dire qu’on n’est pas prêts pour le surf ou le kite (euh… moi je suis prête) ! On est bien meilleurs à la pétanque de toute façon !

Wissant - Paddle - Les Gros SacsOui oui, on peut se « baigner » sur la Côte d’Opale !
Wissant - Paddle - Anais 2

Cap sur la brasserie des 2 caps !

Ça donne soif tout ça quand même ! Bon, il faut dire que depuis qu’on est dans le Nord, la « nouvelle » lubie de Flo, c’est la bière ! Et de la blonde par-ci, et de la triple par-là, et de l’IPA à gauche, un vrai gamin ! Bref, pour lui faire plaisir, Anaïs accepte de l’accompagner pour une visite de la brasserie artisanale des 2 caps.

Christophe Noyon, le propriétaire des lieux nous en fait la visite et on sent qu’il est passionné ! Il nous raconte toute l’histoire autour de sa bière et de ses ancêtres marins (et Flo boit littéralement ses paroles) ! En plus de cela le lieu est sympa ! Le meilleur étant toujours le passage par la boutique ! Flo en profite donc pour faire le plein et monsieur est aux anges (on aurait dit Anaïs pendant les soldes) !

De la blonde, de la blanche, de la black, il y en a pour tous les goûts et il y a même une bière millésimée ! On vous dira (enfin Flo surtout) ce qu’on en pense une fois qu’on les aura toutes goûtées (work in progress) !

Brasserie des 2 caps
Brasserie des 2 caps, bouteilles de bière Brasserie des 2 caps

On retourne sur Wissant pour déjeuner à La Plage, un petit resto/bar au bord de la plage (malin comme nom du coup). Bon, un chouïa cher pour les plats proposés. C’est plutôt un spot sympa pour boire un coup les pieds dans le sable. Et puis honnêtement, qui sert une tomate avec un burger ? Nan mais oh, les frites quoi les gars, réveillez-vous !

Wissant - La PlageOui je sais, honte à moi pour la bière, j’a voulu tester un nom que je ne connaissais pas, grosse erreur

Le Cap Blanc-Nez et le cap griz-nez

De chaque côté de Wissant, on trouve un cap : le cap Blanc-Nez à l’est et le cap Gris-Nez à l’ouest. Grosso-modo, ce sont deux falaises qui s’élèvent au dessus de la Manche et qui offrent de superbes point de vue. C’est aussi l’occasion de faire de belles balades, sur la plage ou dans les terres pour découvrir les environs.

Pour notre part, on choisit de faire la balade qui relie Wissant au cap Blanc-Nez. La première moitié de la balade se fait directement sur la plage (la marrée est basse c’est donc parfait) et on profite de la vue sur le cap Blanc-Nez. C’est tout simplement superbe ! Les étendues sont immenses, le soleil est avec nous et nous voyons même l’Angleterre à l’horizon !

Puis on continue la balade directement le long des falaises. La vue devient de plus en plus belle au fur et à mesure de la montée ! Ça grimpe pas mal pour finir, mais on se régale ! Nous avons d’un côté la mer et la plage et de l’autre les champs ! Une fois encore on se dit qu’on a vu de belles choses en voyage, mais que finalement on n’est pas obligé de partir de l’autre côté du globe pour s’en prendre plein les mirettes (Jean-Michel phrase bateau).

Wissant - Plage Côte d'opale Oui, allez, moquez vous de la doudoune et de l’écharpe en plein mois de juin… Allez-y bande de jaloux…

Cap Blanc Nez plage
Cap Blanc Nez FalaisesPas dégueu hein ?! Cap Blanc Nez - Maison 1 Cap Blanc Nez Plage Côte d'Opale Cap Blanc Nez - ChampsPhoto lauréate du prix « fond d’écran Windows »

Durée estimée de cette balade : 3h aller retour.
Durée réelle : en ayant pris notre temps pour faire des photos/vidéos tous les 100 mètres : 3h30 juste pour l’aller (ben quoi, ça prend du temps les photos de mouettes) !

Pour les fainéants, vous pouvez directement aller en voiture jusqu’au sommet du cap Blanc-Nez et faire les derniers mètres à pied.

Pouce en l’air !

Comme nous avons un peu (LOL) traîné sur le chemin, il est un peu tard et Flo décide donc que nous rentrerons sur Wissant en stop pour ne pas rater l’apéro ! Anaïs fait sa française de base (« mais personne nous prendra, c’est pas l’Asie ici, les gens sont méfiants blablabla »), mais rien n’entame l’optimise de Flo !

Après 10 minutes à essuyer des refus plus ou moins vexants (t’iras pas au paradis toi qui nous a dit que t’allais à gauche alors que t’allais à droite comme nous), on trouve une bonne âme pour nous ramener à la maison !

Cap Blanc Nez - Autostop

Le soir, avant d’aller dîner, on se rend (en voiture cette fois) sur les belvédères du cap Gris-Nez pour avoir un panorama différent de celui du cap Blanc-Nez (oui ça fait beaucoup de nez tout ça), mais tout aussi beau !

Cap Gris Nez - Vue sur Cap Blanc NezLa Côte d’Opale, c’est pas mal !

Cap Gris NezOn est calés dans le Pas de Calais !

Cap Gris NezOn se sent forts dans le Nord ! Ca y’est je suis en rupture de stock

Info complémentaire : nous n’avons pas fait le sentier du fartz, mais il nous a chaudement été recommandé plusieurs fois. Ca sera un des objectifs pour notre prochain week-end sur la Côte d’Opale !

Coquillages et crustacés

Le soir, on se rend au restaurant La Sirène à Audinghen (juste à côté du cap Gris-Nez) d’où on a une super vue sur la mer. Le cadre est franchement pas mal du tout ! Flo se régale à base de fruits de mer et poissons pendant qu’Anaïs est la seule à manger de la viande dans le restaurant ! Bon pour sa défense, quand vous voyez de la viande argentine au menu, c’est vrai que c’est tentant (et ça rappelle des souvenirs) ! Label « Les Gros Sacs » décerné avec mention très bien et félicitations du jury !

La Sirene - Fruits de mer
La Sirene - Vue

On rentre se coucher bien épuisés de cette journée ! Le paddle c’est bien plus physique que ce que l’on croit et surtout on est cramés de partout ! Et les gars, fallait prévenir qu’on pouvait prendre des coups de soleil dans le Nord !

Boulogne-sur-mer l’argentine !

Dimanche 24 juin. On continue d’explorer la Côte d’Opale et prenons la direction de Boulogne-sur-mer aujourd’hui ! On débute notre journée par la visite des remparts de la ville, du haut desquels on peut contempler la basilique de la ville. Bon, en fait la basilique on la voit de n’importe où, c’est un peu la tour de contrôle de Boulogne-sur-mer !

D’ailleurs parlons un peu du nom de cette basilique : Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception de Boulogne-sur-mer ! Et ben on aimerait pas être la basilique quand il faut remplir un formulaire d’immigration ! Outre cette remarque très pertinente (merci Flo), cette basilique est superbe.

Boulogne - Basilique

On déambule dans la cours du château pour ensuite arriver devant l’hôtel de ville et son beffroi (si vous n’êtes pas du Nord et que vous ne savez pas ce qu’est un beffroi, c’est normal). Aparté « On vous offre nos lumières » (ne nous remerciez pas…) : les beffrois au temps jadis étaient le symbole du pouvoir et des richesses obtenues par les maires de l’époque ! Eh ouais !

Bref, à Boulogne, tous les étés il y a un jardin éphémère à cet endroit sur un thème différent. Cette année le thème tourne autour des fables de la fontaine et c’est très sympa 🙂

Boulogne - Beffroi

On observe curieusement des drapeaux argentins un peu partout dans la ville et on finit donc par demander ce qu’ils font là ! Et bien figurez-vous que San Martin (prononcé « Sane Martine »), le héros de la libération Sud Américaine (si vous êtes passés par l’Amérique du sud, vous avez forcément mis les pieds sur l’une des 159 876 456 places San Martin) a fini ses vieux jours ici. Boulogne-sur-mer est donc connu partout en Argentine ! Il y a même une ville qui s’appelle Boulogne-sur-mer en Argentine ! Ça doit quand même faire bizarre de dire « j’habite à Boulogne-sur-mer, entre San Isidro et Don Torcuato » !!!

De Boulogne à Wimereux en vélo électrique

On teste pour la première fois le vélo électrique ! On commence par faire le tour du port (premier port de pêche en France), qui est désert, mais qu’on imagine bien animé en semaine !

Nous prenons ensuite la direction de Wimereux en longeant la plage de Boulogne, puis ses champs et le paysage n’est franchement pas mal ! Le trajet est entièrement praticable via une piste cyclable, ça grimpe, mais avec le vélo électrique c’est vraiment easy, un vrai bonheur ! A mettre entre toutes les mains des fainéants comme nous (euh, comme Flo…) ! C’est un super moyen de se balader et de voir un maximum de choses sur une journée sans se fatiguer !

Wimereux - Velo
Vue sur Wimereux

En arrivant à Wimereux, « on se fait une petite digue » comme on dit ici (et ouais on devient bilingue cht’i) ! Comprenez par là qu’on se balade le long du front de mer. On vous conseille aussi de vous balader dans les petites rues derrière la digue pour voir plein de belles maisons colorées ! Il y a un petit air de Dunkerque dans cette ville, c’est super chouette !

Wimereux maisons

Bon, c’est sympa de faire du vélo, mais ça creuse ! On fait un stop au restaurant Two Sisters, qui dispose d’une belle terrasse avec vue sur la mer. Une fois de plus, nous avons les yeux plus gros que le ventre en commandant une planche par personne alors qu’une suffirait largement pour deux ! C’est vraiment très bon, mais on abandonne avant la fin ! Heureusement que nos vélos sont électriques pour le retour ! Lance Armstrong accroche toi, on est affûtés (oui désolé on n’a pas de référence cycliste plus récente) !

Wimereux - Two Sisters

Nausicaa : avis mitigés 

Pour ceux qui ne connaissent pas Nausicaa, il s’agit du plus grand aquarium d’Europe et il est situé à Boulogne-sur-mer. C’est aussi l’attraction qui attire le plus de monde sur la Côte d’Opale.

Pour tout vous dire, nous sommes toujours partagés quant à la visite de ce genre d’endroit. Flo est plus du côté « pourquoi aller voir dans un espace fermé, toute la beauté des océans que l’on a pu voir dans son élément naturel lors de notre tour du monde » ?! Et Anaïs, bien que 100% d’accord avec Flo, est aussi du côté « ces endroits sont toutefois importants pour le côté sensibilisation sur l’environnement au grand public ».

Bref, nous y sommes allés pour nous faire notre propre idée en sachant qu’il y avait une possibilité de repartir déçu.

Le premier espace, intitulé « Voyage en haute mer » est consacré à toutes les espèces marines que vous pouvez croiser en mer (plutôt habile pour un aquarium géant). On fait donc le tour des grands classiques : requins, raies, méduses, sardines etc… On ne vas pas tous les décrire ! C’est un peu plat à notre goût. L’endroit gagnerait à être plus ludique et interactif. Malgré tout, il y a toujours une petite part d’émerveillement à voir ces espèces autour de nous.

Boulogne - Nausicaa - Raie

Le deuxième espace (que l’on a failli manquer en pensant qu’il n’y en avait qu’un) tourne autour « des rivages et des hommes ». Cette expo est très axée sur la sensibilisation du public au respect de l’environnement et de notre écosystème. Cette partie était plutôt intéressante ! On a vraiment beaucoup aimé l’aspect démontrant comment nos actions à nous ont une influence sur des gens à l’autre bout du monde.

Attention, instant culturel du capitaine Flo Cousteau à raconter à vos enfants pour les rassurer : il y a plus de morts par an dues aux méduses qu’aux requins  !

Les requins : une réputation injustifiée

Nombre de victimes par an pour différents animaux :

  • Requins : 10 morts par an
  • Méduses : 100 morts par an
  • Lions : 200 morts par an
  • Crocodiles : 1000 morts par an

Chiffres issus de l’expo Nausicaa

Morale de l’histoire : ayez plus peur des crocodiles que des requins 😀

Boulogne - Nausicaa - MedusesOui, Anaïs a une passion pour les méduses…

On s’est tout de même bien marré dans l’espace « Thalassa » qui simule le mouvement d’un bateau pris dans une tempête en pleine mer ! On est ressorti de là avec une gerbe digne d’un trajet de bus au Laos (never forget La Plaine des Jarres) !!!

Pour la faire courte, on repart avec les mêmes à priori avec lesquels nous étions arrivés même si on salue l’effort qui a été mis sur la sensibilisation. Quoiqu’il en soit, on peut comprendre que l’endroit peut sembler magique pour des enfants ou tout simplement pour des personnes qui n’ont pas la chance de pouvoir voyager et voir ces espèces dans leur habitat naturel.

Notre ressenti sur ce week-end en Côte d’Opale

C’est ainsi que s’achève notre week-end sur la Côte d’Opale. On en repart ravi et avec une grosse envie de revenir pour continuer d’explorer tout ce que nous n’avons pas eu le temps de faire. Que ça soit la beauté de ses paysages, les petits villages mignons comme Wissant ou les activités à dispo sur place, il y a de quoi bien s’occuper et se régaler ! See you soon Madame Côte d’Opale !

D’ailleurs, si vous connaissez des endroits sympas à voir ou des activités à faire dans le coin, n’hésitez pas à laisser un commentaire, on le mettra dans notre to do list pour notre prochaine visite !

La Côte d’Opale En vidéo

Wissant et le charme de la côte d’Opale sur un week-end
5 (100%) 2 votes

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Best of photos

France - Côte d'Opale

INFOS PRATIQUES

hotel logement    Hébergement    hotel logement

Wissant l’Opale : 70€ la chambre double, petit-déjeuner (gargantuesque et très bon) inclus ! Un super endroit, propre, au calme avec son jardin et des propriétaires adorables. Chambre spacieuse et confortable.

>> Contactez les de notre part, vous aurez 5% de remise dès la 1ère nuit 😉 <<

 

restaurant couverts assiette    Restaurant     restaurant couverts assiette

Green Bistrot à Wissant : 26€ la formule entrée/plat/dessert. Une tuerie, allez-y les yeux fermés (enfin pas trop quand même) et réservez à l’avance !
La Sirène à Audinghen : 30€ la formule entrée/plat/dessert. Excellent pour les fruits de mer/poissons (et même la viande) et superbe vue sur la mer.
Two Sisters à Wimereux : 15€ la planche (bonne et très copieuse) et belle vue sur la mer.

 

tickets entrée    Activités et entrées     tickets entrée

Stand Up Paddle avec l’école Kitesurf Wissant : 35€ l’initiation d’1h30 avec l’équipement. Possibilité de louer uniquement le paddle si vous maitrisez déjà (10€ le paddle et 5€ la combinaison) !

>> Contactez les de notre part, ils vous feront l’initiation à 30€ <<
>> Et si vous souhaitez ne louer que le Paddle, ils vous offriront la location de la combinaison <<

Location de vélo électrique à Boulogne sur mer : 9€ la demi journée, 15€ la journée avec Cycléco.
Nausicaa : 25€ pour un adulte, 20€ pour un enfant (gratuit pour les moins de 3 ans).

 

voiture transport    Transport     voiture transport

Trajet en voiture de Lille à Wissant : 1h30

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Nous avons réalisé ce week-end sur la Côte d’Opale en partenariat avec Pas de Calais Tourisme, merci à Marion pour son aide et sa gentillesse. Rassurez-vous, rien ne nous a été imposé et tout ce qui a été écrit dans cet article est sincère et reflète notre ressenti, vous nous connaissez 😉

Vous aimerez peut-être aussi

2 Commentaires

  • Répondre
    Le Tour du Monde en 80 Ans
    6 juillet 2018 at 9 h 31 min

    Salut les Gros Sacs !

    Très sympa votre billet sur la Côte d’Opale !
    Pour votre prochaine visite, découvrez « le sud » de la Côte d’Opale : Hardelot et son Château « franglais », la chic station du Touquet, Montreuil-sur-mer et son histoire militaire, Berck avec sa plage immense et ses phoques…
    Je vous invite à découvrir ces stations sur mon site pour vous en donner un avant goût ! 😉
    A bientôt
    Guillaume

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      6 août 2018 at 14 h 22 min

      Hello Guillaume, merci pour les tuyaux, on note tout ça et on ne manquera pas d’aller faire un tour sur ton site !

    Laisser un commentaire