Philippines

Apo Island : l’île (trop) tranquille !

N’ayant pas eu de bol à Moalboal, Les Gros Sacs s’en vont tenter leur chance sur la petite Apo Island ! Affaire à suivre…

Aparté à Dumaguete

Jeudi 9 Mars. Avant de nous rendre sur Apo Island, nous faisons le choix de passer une nuit à Dumaguete d’où nous prendrons le bateau le lendemain pour moins de précipitation. Choix que nous ne regretterons pas ! On prend donc un bus depuis la route principale de Moalboal, Anaïs toujours la goutte au nez, puis un ferry et enfin nous arrivons au Wilsons’ Shangri-la ! Et là… WHAOUUU ! La maison est sublime ! Elle donne sur la mer, notre chambre est ultra cozy, la décoration est originale et surtout la maison est remplie de livres ! Il y en a absolument partout ! On s’y sent tout de suite comme à la maison, et on vous l’a déjà dit, mais en voyage au long cours ça fait vraiment du bien de poser son sac dans ce genre d’endroit. Outre tout cela, cette maison est remplie de gens tous plus adorables le uns que les autres. Ce jour là, Eric, Norvégien et chef cuisinier, en convalescence depuis plusieurs mois ici fête son départ et nous sommes gentiment conviés à son dîner d’adieu. Chers amis, ce soir là pour les Gros Sacs ce fut Noël ! Au menu, gigot d’agneau sauce au vin rouge, salade de poulet, gratin de pomme de terre, lapu lapu (poisson) à la menthe et bière à volonté ! Il se dit qu’on a pris chacun 2kg ce soir là 🙂 Et on rêve encore de ce repas ! Vraiment pas étonnant que l’endroit soit noté 9,9 sur Booking ! Si on avait pu, on y serait resté la semaine !

Dumaguete - The Wilsons' Shangri-la - Living Room
Dumaguete - The Wilsons' Shangri-la - Room

Vendredi 10 mars. Notre petit-déjeuner est à la hauteur du dîner de la veille et tout aussi gargantuesque. A deux nous n’aurions même pas pu finir le ¼ de ce que l’on nous a servi ! Omelette, saucisses, pomme de terre sautées, bacon, fruits, pain et… de la vraie confiture ! Pour info et pour vous confirmer qu’on n’en fait pas des tonnes, Eric a pris 12kg en deux mois de séjour au Wilsons’ Shangri-la ! Bref, on est repu pour bien démarrer la journée ! Difficile de quitter un si bel endroit, mais c’est le jeu !

Direction Apo Island 

On s’en va donc pour Apo Island, et là mesdames et mesdames, on vous conseille de ne rien laisser dans vos poches ! Après à peine 5 minutes de bangka (petit bateau typique ici)  on est complètement trempés ! C’est à mi chemin entre la douche et un orage de mousson : ça mouille… BEAUCOUP ! Un petit conseil : pour être le moins mouillé possible, ne pas opter pour les bancs latéraux ! Mettez vous au fond, le plus près possible du moteur ! Il y aura des clanpins (là par exemple c’était nous) sur les bancs pour prendre tout dans la tronche et vous protéger 😉

Aussitôt arrivés, on se jette à l’eau pour une première session snorkeling, et le plus dur c’est de faire 10 mètres sans voir de tortues ! Il y en a partout ! Des immenses, des moyennes, des bébés, c’est incroyable (il faut dire que c’est l’attraction principale d’Apo Island). Bon, j’ai (Flo) aussi vu un mignon serpent noir et blanc, le même que nous avons vu dans un reportage il y a peu de temps et qui disait qu’il était peut-être très mignon, mais qu’il est surtout très mortel ! Du coup, je me passe bien de le dire à Anaïs, sinon je sais que c’est la fin du snorkeling pour les trois prochaines semaines (Jean-Michel j’exagère pas du tout) ! Sauf que, à peine la tête dans l’eau, je l’entends hurler « Floooooo, LE serpenttttttt » ! Bon ben c’est raté pour la préserver (il est ti pô mignon, mais c’est bon j’ai pas peur d’abord ! Pour info quand même, la petite bête possède un venin dix fois plus toxique que celui du cobra ! J’dis ça, j’dis rien) ! Mais l’appel de la tortue est trop fort et ces moments sont trop magiques pour s’en priver, même si ça n’est pas 100% rassurant.

Apo Island - Tortue 2
Apo Island - Tortue 1

On finit la journée en se faisant dorer la pilule sur la plage. Bon, enfin c’est plus un mini dorage hein parce qu’il y a plus de nuages que de soleil et qu’on est sur le seul mètre carré de sable de la plage qui n’est faite que de cailloux !

Coquette insomnie 

Samedi 11 mars. Un conseil qui vous sera utile si vous dormez sur Apo Island : n’oubliez pas vos boules quies ! Il y a environ 8.000 coqs sur cette petit île, et dès 2h00 du matin il y a « The Voice Coq ». Une belle coq-ophonie qui peut vite vous donner des envies de génocide ou tout simplement vous faire péter un plomb !

On passera la journée sur un petit morceau de plage à l’écart (entre le Liberty Lodge et le Apo Beach Resort pour ceux que ça intéresse) à buller tranquillement et à admirer nos copines les tortues. C’était le plan en même temps en venant aux Philippines, tout se déroule donc comme prévu !

Apo Island - Rocher

Rebelotte 

Dimanche 12 mars. Journée identique à celle de la vieille à une exception près : cette fois Flo a pensé aux boules quies et c’est tout de suite mieux ! C’était sans compter un réveil plein de désespoir d’Anaïs en pleine nuit à cause d’une otite bien carabinée 🙁 (oui, oui, je cumule). Quelques médicaments plus tard, ça va un peu mieux. Ca sera donc repos pour la journée, et de toute façon il n’y pas grand chose d’autre à faire sur l’île… Demain nous mettrons le cap sur Siquijor et passerons donc une nuit de moins que prévu à Apo Island. L’île est vraiment très petite, et nous tournions vraiment en rond. Hormis les tortues et la plongée, les activités sont quand même relativement limitées. Deux nuits suffisent amplement et une visite à la journée pour ceux qui manquent de temps est aussi très bien.

Apo Island - Plage

Apo Island en conclusion 

Pour résumer, Apo Island c’est vraiment chouette pour le snorkeling tortue. Ca sera dans le mille à tous les coups ! La plage en elle-même n’est pas non plus très attirante. En effet, il y a très peu de sable (voir pas du tout), beaucoup de cailloux et peu d’ombre pour s’abriter. L’île en elle-même n’est pas non plus très « belle » (voir même un peu sale), on en fait vite le tour à pied et les options pour manger et se loger sont très limitées. En revanche c’est un très bon moyen de « déconnecter » un petit peu : pas internet et de l’électricité uniquement de 18h00 à 22h00.

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Best of photos

Philippines - Dumaguete & Apo Island

PS (Anaïs) : Désolé pour le peu de photos, mais j’ai un certificat médical des tortues qui m’ont dispensé 😉 Promis je me rattrape à Siquijor 🙂 

Apo Island : l’île (trop) tranquille !
Notez cet article

INFOS PRATIQUES

hotel logement Hébergement hotel logement

Wilsons’ Shangri-la à Dumaguete : 1300₱ (24€) petit-déjeuner compris. Que dire… cet endroit c’est le paradis ! Des propriétaires adorables, une déco qui te fait sentir chez toi, le petit-déjeuner majestueux ! Quand un hôtel a 9,9/10 sur booking, en général ça n’est pas pour rien ! Cet hôtel nous a été offert.

Mario’s Homestay à Apo Island : 600₱ (11€). Rustique, eau froide, normal sur une île comme celle-ci 🙂 En revanche, c’était un peu sale. Accueil moyen

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

restaurant couverts assiette Restaurant restaurant couverts assiette

Ronor’s Homestay : 50₱ (1€) pour le petit-déjeuner oeuf/pain/café et 150₱ (3€) le dîner (poisson ou viande avec riz et grosse assiette de légumes). On n’a pas trouvé moins cher sur l’île 🙂

 

tickets entrée Activités et entrées tickets entrée

Taxe d’environnement quand vous arrivez sur Apo : 100₱ (1,8€).

 

voiture transport Transport voiture transport

Bus de Moalboal à Bato : 77₱ (1,4€).
Bateau de Bato à Dumaguete : 70₱ (1,3€).
Bus de Dumaguete à Malatapay (port pour Apo Island) : 50₱ (1€) possible aussi en Jeepney pour 20₱ (0,4€).
Bateau de Malatapay à Apo Island : 300₱ (5,5€). Durée : 1h

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous aimerez peut-être aussi

12 Commentaires

  • Répondre
    Aurore
    31 mars 2017 at 16 h 09 min

    Pour voir des tortues et des serpents mignons mais mortels.
    Dis donc pauvre Anaïs, elle est souvent malade 🙁

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      1 avril 2017 at 6 h 27 min

      Ouais elle est pas encore tout à fait prête pour Koh Lanta :/ Mais j’y travaille :p

  • Répondre
    Julie
    5 mai 2017 at 11 h 25 min

    Oh les magnifiques tortues!!
    Ne pas céder à la jalousie extrême, ne pas céder… Oups, raté! ^^
    Les Philippines n’ont jamais figuré sur ma bucket list, mais je crois que ça vient de changer…. Merci de nous faire rêver!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      6 mai 2017 at 13 h 27 min

      Mais de rien Julie ! On fait un deal : on continue de vous faire rêver si tu continues de nous régaler avec tes messages trop sympa !

  • Répondre
    Badouret
    9 juillet 2017 at 11 h 41 min

    Merci beaucoup pour votre récit de voyage. Les photos de tortues de mer sont superbes et donnent une bonne envie d’y aller ! Merci pour tous vos renseignements pratiques pour permettre à tous de préparer leurs voyages. C’est rare

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      11 juillet 2017 at 1 h 05 min

      Hello et merci ! on est contents que ça puisse servir, c’est un peu le but aussi 😉

  • Répondre
    Steph
    5 septembre 2017 at 7 h 47 min

    Bonjour,
    Merci pour votre blog, c’est une mine d’or de renseignements.
    Nous serons aux Philippines au mois de février 2018 avec notre fille de 10 ans. Ce qui m’inquiète c’est les moyens de transport.
    Habitué à l’organisation de la Thaïlande, ca me fait souci.
    Se déplace t-on facilement entre les îles ? Faut il prévoir de perdre une journée à chaque fois ?
    En vous remerciant.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      6 septembre 2017 at 15 h 48 min

      Hello Steph, yes pas de soucis, les transports sont bien organisés entre les îles. Après, il ne faut pas être trop pressés et oui il est possible de perdre 1 journée entre 2 îles dans les transports ! Il n’y a pas forcément des bateaux tous les jours, les horaires ne sont pas forcément idéaux mais il y a toujours moyen de s’en sortir 😉 Après si vous avez une durée de voyage limité, il faudra bien choisir les endroits avec des bonnes connections entre elles et ça devrait le faire 😉

  • Répondre
    Morgane et Benoit
    21 février 2018 at 6 h 49 min

    Salut les Gros Sacs! Nous sommes en voyage en Asie pour 3 mois et votre blog est notre bible (ou notre guide du routard). On aimerait aller voir les tortues à Apo island, mais vu que ce que vous dites sur l’ile en elle même ne nous fait pas rêver, on se demandait s’il y avait la possibilité de venir sur apo island uniquement sur la journée (soit une excursion sur la journée depuis dumagete ou depuis siquijor, soit avec un ferry depuis dumaguete le matin puis un 2e ferry d’apo island à siquijor le soir. Pourriez vous nous éclairer? Merci beaucoup!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      23 février 2018 at 14 h 45 min

      Salut Morgane et Benoit !
      Oui c’est sûr qu’il y a des excursions à la journée, après depuis où on ne peut pas vraiment vous dire, mais on pense que ça doit se trouver depuis Dumagete sans trop de difficulté 😉

  • Répondre
    Anaïs
    21 février 2018 at 10 h 27 min

    Bonjour! Superbe blog que voilà, avec des infos très utiles, et de l’humour!!
    Nous tentons d’organiser notre séjour avec mon conjoint, et on se demandait, outre la taxe d’environnement, s’il y a d’autres choses à payer pour pouvoir aller buller avec les tortues? Un bateau peut être, pour aller plus au large?
    En tous cas, merci pour votre récit, c’est un régal!!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      26 février 2018 at 13 h 39 min

      Hello Anaïs,

      On va très certainement vous inciter fortement à payer un « guide » qui va snorkeler avec vous.
      Pour notre part, on s’est mis à l’eau et personne n’est jamais rien venu nous demander 🙂

      Pas besoin de bateau, elles sont juste là, à 5/10M de la (mini) plage 🙂

    Laisser un commentaire