Cambodge

Siem Reap et les temples d’Angkor

Arrivée au Cambodge

Samedi 3 décembre. C’est victorieux que nous débarquons à Siem Reap, après ce passage de frontière on ne peut plus sympathique… On arrive dans une ville qui grouille littéralement de toute part. Imaginez le choc après un mois passé au Laos, le pays de la cool attitude. Bon, on doit quand même avouer que ça n’est pas pour nous déplaire. Ca a presque un petit goût de Thaïlande tout ça : de la street food et des supérettes tous les deux mètres (#WoopWoop) !

Dimanche 4 décembre. On se rend rapidement compte que la ville en journée ne ressemble en rien à la ville de nuit. Pas grand monde et seul le bruit du trafic comme fond sonore. C’est sous un soleil de plomb qu’on arpente la ville du côté du vieux marché. L’endroit y est très sympa entouré de ses anciens monuments coloniaux. Seul hic, on se fait solliciter à longueur de temps. Un tantinet oppressant à la longue. Le summum : un « gentil » monsieur qui propose à Flo un combo « ride and girls » juste devant Anaïs ! A son regard (celui d’Anaïs of course) il a vite compris qu’il ne s’était pas adressé à la bonne personne (non mais !). Pour ceux qui n’ont toujours pas compris, le « gentil » monsieur a proposé à Flo une jolie promo : un trajet en tuk-tuk acheté, une fille facile offerte.

Si nous sommes à Siem Reap, c’est pour une seule et bonne raison : les temples d’Angkor ! Sinon le passage n’est vraiment pas obligé. On enfourche donc des vélos pour aller chercher nos tickets en avance. L’excitation est à son comble, Flo ne tient plus en place, voir la photo ci-dessous (#PhotoBomb). On se rentre après un passage obligé par Pub Street pour se désaltérer 😉

Angkor Passe
Quand tu te fais photobomber sur ton pass des temples d’Angkor !

Angkor un jeu de mot pourri…

Lundi 5 décembre. (Anaïs rédige) C’est le grand jour ! Cela fait des années que je rêve de visiter cet endroit. Je tanne donc Flo pour qu’on se lève à 4h00 du matin pour pouvoir admirer le lever du soleil sur les temples (il est ravi). On fait donc la route de nuit en vélo ! Alors là, on ne recommande pas, mais alors pas du tout ! La route n’est pas éclairée et vous vous faites doubler sans arrêt par une horde de tuk-tuk, le tout avec un vélo dernière génération… littéralement un vélo qui a une génération de retard ! On ne vous en dira pas plus, on vous rappelle que nos mamans lisent nos articles assidûment. Ce fut assez sport comme on dit… Après une petite heure de pédalage intensive on foule enfin le sol d’Angkor.

Angkor Wat 1

Et là… c’est le drame… la déconfiture totale… comme quand ton panier Asos se vide tout seul pendant les soldes et qu’après il y a plus ta taille (Flo : la même métaphore côté masculin serait plutôt de se rendre compte que tes deux défenseurs centraux sont forfaits pour jouer la finale de la ligue des champions… t’es pas bien !). On arrive en même temps qu’une horde de touristes. Une file de voitures et de tuk-tuk nous suit. On n’a encore jamais vu ça depuis qu’on est partis. Allez, si… à l’aéroport. Le soleil n’est pourtant pas encore levé ! Ca sent le pâté !

Devant Angkor Wat, le temple le plus fameux, c’est littéralement noir de monde. On essaie de se trouver un petit coin tranquille pour observer le lever de soleil, mais c’est un échec. On se marche sur les pieds, les gens parlent fort alors que normalement le lever de soleil est un moment ultra paisible. Alors pour le coup, tu oublies. Et vas-y que je monte sur le temple en mini-short pour prendre une photo de profil Facebook, et vas-y que je tombe du temple en prenant une photo, bref… Il fallait parfois faire la queue pour prendre une photo ! On en revenait tout simplement pas ! Je vous raconte même pas la tête que je faisais. Je ne savais pas si j’étais plus agacée, déçue ou frustrée. J’attendais ce moment depuis tellement longtemps. On sait bien que lorsqu’on voyage, on doit faire avec le fait que nous ne sommes pas les seuls et on met toujours un point d’honneur à respecter les autres voyageurs, même si nous voyageons différemment, mais là c’était à la limite du supportable. Je pense que la seule chose qui m’a empêché de fuir à grandes enjambées c’était le fait que nous avions cassé notre tirelire pour nous offrir cette visite.

Angkor Wat Foule

Rebelote, Ta Prohm (ou le temple de Tomb Raider), le deuxième temple que nous attendions le plus est aussi noir de monde et la magie n’opère pas du tout 🙁 Heureusement, nous avons pu apprécier un peu plus le Bayon et le Baphuon qui étaient quasi déserts lors de notre passage, tout comme quelques autres petits temples un peu plus excentrés. On se rend tout de suite compte que ce qui rend agréable la visite d’un temple n’est pas seulement le temple lui-même, mais plus la quiétude des lieux. Vous l’aurez compris, moi qui rêvais tant de visiter cet endroit, mes espoirs on été anéantis par les foules. On aura quand même pris du plaisir à visiter quelques temples isolés, mais trop tard, ma journée était gâchée. Je n’ai pas dit mon dernier mot, cet endroit est tellement beau que j’y reviendrai…

Angkor - Banteay Kdei

RTT bien mérités !

Mardi 6 et mercredi 7 décembre. On se balade dans la ville sans but précis, ce qui au final est le meilleur moyen de profiter et de découvrir ! On passera également pas mal de temps dans notre Happy Guesthouse au top ! La propriétaire est très sympa et nous fait partager ses préparatifs de mariage et croyez-nous un mariage à la cambodgienne c’est du boulot ! Impossible de décoller avec une nourriture excellente et un WIFI qui bombarde sa maman ! La fatigue du voyageur commence à se faire sentir pour nous deux après plus de trois mois de baroudage intensif. Le paradoxe quand tu voyages c’est que tu veux essayer au maximum de tout voir d’un pays, mais que cela est extrêmement fatiguant et qu’au final la fatigue t’empêche d’apprécier 100% tes visites. On décide donc de s’octroyer quelques jours de congés : direction le sud et ses plages et surtout nous prenons la décision d’oublier un peu notre guide et de n’aller que là où nos envies nous porteront 🙂

Siem Reap et les temples d’Angkor
5 (100%) 1 vote

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Best of PHOTos 
Cambodge - Siem Reap

INFOS PRATIQUES

hotel logement Hébergement hotel logement

Happy Guesthouse : 10$. Chambre très clean, guesthouse de backpackers. Idéal pour faire des rencontres. Cette Guesthouse nous a été offerte.
VCU Villa : 10$. Très bien placé à deux pas de pub street. Et surtout il y a une piscine 😉

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

restaurant couverts assiette Restaurant restaurant couverts assiette

Happy Guesthouse : bonne cuisine à prix backpacker. Si vous logez là, ne cherchez pas plus loin !

 

tickets entrée Activités et entrées tickets entrée

Entrée pour les temples d’Angkor: 20$ (billet 1 jour). Attention, grosse augmentation à partir de Février 2017. Les nouveaux tarifs ICI.

 

voiture transport Transport voiture transport

Bus depuis la frontière jusqu’à Siem Reap : 20$. Durée : 7h (comprenant une pause d’1h30 environ).
Location de vélo : 1$ la journée

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Bideaux
    28 décembre 2016 at 20 h 31 min

    Merci pour vos beaux reportages
    Tata chantal bisous

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      29 décembre 2016 at 12 h 10 min

      Merci 🙂

  • Répondre
    Remigio
    28 décembre 2016 at 20 h 42 min

    Mais vous n’avez fait que Angkor Wat ?
    C’est le plus blindé et pas forcément le plus intéressant pour moi.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      3 janvier 2017 at 16 h 43 min

      Nop, on en a fait 5 ou 6 autres (toi t’as pas lu l’article :p)

  • Répondre
    Katy
    29 décembre 2016 at 18 h 21 min

    J’adore votre façon de raconter avec beaucoup d’humour .
    Apparemment le site a beaucoup changé .nous y sommes allés en 2006 et c’était beaucoup plus calme .
    Mais la magie des temples d’Angkor est inégalable .
    En Janvier nous allons à Bagan et espérons y retrouver autant d’émerveillement .
    Continuer à profiter du moindre instant et à nous faire rêver .
    A bientôt .
    Catherine

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      31 décembre 2016 at 3 h 20 min

      Merci Katy 🙂 Pour Bagan, vous devriez tomber sous le charme sans problème ! Profitez en bien.

    Laisser un commentaire