Cambodge Laos

Traverser la frontière Laos Cambodge sans bakchich

Visualisez un peu la scène… on est là, aux 4000 îles, dans nos petits hamacs à siroter nos fruit shake quand Flo intervient : « Hey Jim (petit nom affectueux qu’il donne à Anaïs), tu sais que c’est demain qu’on doit passer la frontière pour aller au Cambodge ?!

  • Tu veux dire que c’est demain qu’on met nos capes de superman pour éviter de se faire racketter les billets de un dollar que les copains nous ont donné avant de partir ?
  • Oui Jim, c’est demain qu’on devient des hommes !
  • Waouuuuu… »

On n’est plus trop sûrs, mais on pense que ça s’est passé comme ça ! Allez, chaussez vos pantoufles, faites-vous un thé, allumez-vous une clope, euh non pas de clope c’est pas bon pour la santé, mangez une pomme tiens, c’est bon les pommes, on aime les pommes nous… on va vous raconter comment nous avons réussi à passer la frontière entre le Laos et le Cambodge sans se faire racketter un centime (ce qui est un PU**** d’exploit) !

PS : Nous dédicaçons cet article à tous ceux qui ont pu un jour se faire racketter leur goûter à la récré.

Prémices…

Bon, ça n’intéressera sûrement pas tout le monde, mais pour que vous compreniez un peu le contexte de ce qui va suivre, on a pensé judicieux de vous expliquer quelques points.

Tout d’abords chers amis, il faut savoir que la frontière entre le Laos et le Cambodge est réputée pour être trèèèèèèèssssss corrompue. Pour obtenir ce très cher morceau de papier (qui en fait est plus un autocollant) il doit normalement vous en coûter 30$ en tant que franco-français. Il existe plusieurs façons de l’obtenir : en France à l’ambassade du Cambodge ou à l’étranger dans n’importe quel ambassade ou consulat du Cambodge. Ces solutions sont les plus simples, mais n’ont pas été possibles pour nous :/

Finalement, vous pouvez toujours faire votre visa directement en arrivant à la frontière, mais c’est là que ça se gatte. On tentera de vous soudoyer pas moins de 9$ de plus si ces messieurs du poste frontière sont dans un bon jour. Et 2$ par-ci pour le tampon de sortie du Laos, et 2$ par-là pour une fausse visite médicale, oh et tiens allez 5$ pour le formulaire et le tampon d’entrée au Cambodge. On se croirait à la braderie presque ! Bien sûr, nul besoin de préciser que tout ceci est normalement GRATUIT ! Ho et n’oublions pas dans cette petite mafia organisée le fameux passeur du bus ! Ce dernier se charge bien gentiment pour la modique somme de 40$ mesdames et messieurs de prendre votre passeport et de vous faire faire le visa, tout ça sans descendre du bus. Ca vous fera gagner du temps et perdre de l’argent ! Ouai ben 10$ pour rester assis dans le bus, nous on trouve que c’est un peu cher payé et puis surtout c’est beaucoup moins drôle que d’aller au front ! Qu’est-ce qu’on aurait à raconter à nos petits enfants sinon hein ?!

Vous l’aurez compris, nous avons refusé de participer à cette mascarade. C’est d’ailleurs précisément pour ne pas avoir le sentiment d’arrondir les fins de mois de douaniers véreux que nous avons décidé de lutter les amis (« C’est la lutteuhhhhh fin… », oups on s’égard…) ! C’est ainsi que Les Gros Sacs s’en allèrent au front, leurs fidèles compagnons de voyage au dos, remontés comme des pendules (framcontoises les pendules, of course) et surtout décidés à ne pas lâcher un seul centimes de plus que les 30$ réglementaires !

Des 4.000 îles à la frontière

Après avoir longuement réfléchis (ça nous arrive des fois) et lu tout un tas de témoignages nous promettant l’enfer sur ce passage de frontière, nous avons pris le parti de ne pas acheter de billet de bus depuis les 4000 îles pour nous rendre à Siem Reap au Cambodge. Pourquoi donc nous direz-vous (allez dites le) ? Tout simplement parce qu’il s’agit du meilleur moyen de se faire racketter selon nous. On s’explique.

Votre bus vous amène jusqu’à la frontière. Vous devez ensuite descendre pour faire vos formalités et votre bus vous attend de l’autre côté. Sauf que vous vous doutez bien que tout le monde est de mèche dans ce petit business. Vous aurez rapidement le chauffeur du bus qui vous dira qu’il va partir dans 5 minutes avec vos affaires à bord alors que vous serez en train de batailler pour ne pas payer de bakchich. En général c’est de cette manière que vous vous faites avoir. Donc si on a bien un conseil à donner : soyez indépendants !

En cherchant bien, nous avons trouvé un bon plan pour nous rendre à Siem Reap avec la compagnie AVT (Asian Van Transfer) sans avoir à acheter de ticket de bus avant le passage de frontière. Tout se fait via mail, ils vous attendent à la frontière et vous déposent devant votre Guesthouse à Siem Reap ! Ainsi, on était sûrs de ne pas avoir à payer un second ticket de bus si jamais le premier ne nous attendait pas puisqu’il n’était pas encore payé.

Nous y sommes donc allez en mode « no pressure » et avons simplement décomposé notre trajet en plusieurs étapes.

Etape 1 : de Don Khone à Naka Sang

8h00 pétante, nous étions dans le bateau pour nous rendre à Naka Sang, la ville de transit depuis/vers les 4000 îles. Nous l’avions réservé auprès de notre Guesthouse, et petit bonus, nous n’étions que tous les deux 😉 Deuxième petit conseil, partez tôt !

Coût : 20.000 kips (2,2€).

Etape 2 : de Naka Sang à la frontière

C’est à Naka Sang que vous prenez le bus pour vous rendre au poste frontière avec tous les autres touristes. Pour nous, pas question de cela. Rappelez-vous, nous étions en mode « il est libre Max » ! Ni une, ni deux, on monte dans un tuk-tuk pour devancer les foules. Normalement les tuk-tuk ne peuvent vous déposer qu’à 1 kilomètre de la frontière, et vous devez ensuite finir à pied. Ca nous allait bien, mais c’était notre jour de chance ! Après seulement 500 mètres, notre tuk-tuk nous transvase dans un minivan qui nous dépose directement à l’entrée du poste frontière !

Frontière Laos Cambodge Transfert

Coût : 100.000 kips pour deux (11€)

Il est 9h10, nous sommes au poste frontière qui est désert ! On compte seulement deux backpackers devant nous.

Mise à jour du 27/03/2018 : attention, les choses ont déjà bien changé depuis notre passage. On vous invite à lire les commentaires en bas de page 😉

Que la partie commence

C’est à ce moment là que la pression commence à monter, vous êtes remontés à bloc, prêts à en découdre… et ensuite vous vous rendez compte que vous souhaitez juste passer une frontière, alors ça va mieux et vous rigolez ! On se dit aussi que Schengen c’est pas si mal !

Frontière Laos Cambodge Arrivée

1ère manche : le tampon de sortie du Laos

On se présente comme des fleurs au guichet pour obtenir notre tampon de sortie du Laos. Le monsieur (encore gentil à ce moment là) nous dit qu’il n’y a pas de problème tant que l’on paye 2$. Ben oui les gars, on est samedi quoi ! Et samedi c’est pas raviolis, c’est 2$ ! Avec nos plus beaux et grands sourires, nous répondons que nous savons très bien que ça n’est pas vrai et que nous ne payerons pas ces 2$. Il nous rend nos passeports sans le tampon.

On se regarde dans les yeux, on remonte notre col (de t-shirt), c’est le moment de mettre en marche notre plan diabolique (mouhahahaha). Nous avions pris le soin de noter le nom de l’ambassadeur de France au Laos. On vous épargne les recherches, il s’agit de Claudine Ledoux. Anaïs redonne les passeports en disant que  nous connaissons très bien cette personne (ben oui Anaïs et sa fille sont meilleures amies, vous ne saviez pas ?) et que nous pouvons l’appeler puisque nous avons son numéro pour qu’elle leur confirme de vive voix ! On avait même créé un faux contact dans le répertoire. En insistant bien sur le fait qu’elle pourra leur confirmer, monsieur le douanier change vite de tête.

En parallèle, et sans prévenir Anaïs, Flo prépare une action très dangereuse, un genre de tacle par derrière les deux pieds décollés, quitte ou double quoi (c’est lui qui a écrit cette métaphore, je l’ai toujours pas comprise, mais en gros c’est pareil que quand une nana te pique un vêtement des mains pendant les soldes alors que c’est le dernier je crois) ! Il sort sa caméra et la fixe à son épaule. Alors là, autant vous dire qu’à ce moment précis on avait les fesses bien trempées ! On ne recommande pas cette action, on répète, on ne recommande PAS ! Les 5 douaniers s’alignent et pointent la caméra du doigt ! Pour la faire courte, ils sont en colère à la mode laotienne, c’est-à-dire qu’ils ne disent pas un mot, mais que si leurs yeux étaient des mitraillettes on serait morts ! Sentant que ça ne va pas passer, Flo anticipe en disant que ça ne filme pas. Moyennement convaincus, ils prennent illico nos passeports et les tamponnent à contrecoeur bien évidemment ! Perso, on jubile et on fait notre première danse de la victoire de la matinée (danse intériorisée pour éviter tout problème !). Précision, ça nous a pris environ 3 minutes ! On n’en revient toujours pas, c’était presque trop facile 😉

Frontière Laos Cambodge Sortie Easy

2ème manche : la fausse visite médicale

Après avoir traversé la route séparant les deux pays, nous arrivons au poste frontière cambodgien. Et là, pas le temps d’ouvrir la porte du bâtiment qu’on nous hurle dessus ! Quand tu viens de passer un mois au Laos ou calme et pragmatisme sont de rigueur, on te laisse imaginez la violence de la chose ! On savait presque plus où on était ! En gros il nous ordonne de nous assoir pour remplir un formulaire. Euhhh déjà ça ne met pas Flo de bonne humeur qui lui dit de nous parler autrement. A ce moment là on se rend compte qu’il s’agit du fameux contrôle médical. On sait que ce contrôle ne sert à rien sinon extorquer 2$ supplémentaires. On force donc le passage pour rentrer dans le bâtiment contre la volonté du monsieur furieux.

Mais une fois de plus, le gang de la frontière est bien organisé. Au moment où nous allons nous saisir des formulaires de visa, le douanier les retire du présentoir et nous dit que sans le papier du contrôle médical, on ne peut pas demander notre visa. On se serait cru à l’école maternelle. Et ben si tu me donnes pas le crayon vert je prends ta feuille comme ça tu pourras plus faire de dessin ! Et toc ! Hey dis donc toi le vénère, tu commencerais pas un peu à nous casser les roupettes par hasard ?!

On retourne voir Jean-Michel violent et son « infirmière » assistante. On nous demande de remplir un formulaire, qui au passage est assez marrant. Il faut cocher des cases si nous avons eu des symptômes ces dernières semaines. Parmi les symptômes : toux, maux de tête, diarrhée etc… Mec, on voyage en Asie et on mange dans des trucs pas permis, évidemment qu’on a eu la chiasse ! Bref, pour couronner la supercherie, la fausse infirmière prend notre température (enfin c’est ce qu’on a lu sur internet parce que sinon t’as pas idée de ce qu’elle fait) avec un faux pistolet qu’elle tend vers notre direction à un bon mètre de nous ! Aparté : bonjour madame, c’est quoi votre métier ? Je prends des fausses températures avec un faux thermomètre pour soutirer de l’argent aux gens ! Ah d’accord… Flo lui demande s’il est en bonne santé après ce véritable check-up (et Anaïs manque de se faire pipi dessus tellement c’est drôle). Elle répond que oui, (merci) nous sommes rassurés ! On ne paiera pas les 2$ de visite médicale, car Anaïs a su montrer nos carnets de vaccination internationale au bon moment. Nouveau conseil : ayez-les avec vous !

3ème manche : la demande de visa

Maintenant qu’on sait que nous ne sommes porteurs d’aucun virus mortel, nous pouvons passer à l’étape suivante : le demande de visa. C’est qu’on est un peu là pour ça les amis. Notre copain douanier cambodgien repose les papiers confisqués plus tôt et nous pouvons donc remplir le formulaire. On se présente au guichet et le douanier nous demande la paperasse ainsi que 35$. Nous lui remettons le formulaire avec un grand sourire accompagné de 30$ et une photo d’identité chacun.

Il recompte les billets (surement en pensant que l’on s’est trompé !), nous regarde et nous dit que c’est 35$. C’est reparti pour un jeu d’acteur bien préparé. Cette fois Flo garde sa caméra pas trop en évidence et Anaïs prend la situation en main. Elle débute timidement en disant que nous connaissons personnellement l’ambassadeur (Jean-Claude Poimboeuf pour les incultes voyons) et que nous pouvons l’appeler. Il s’en contrefout royalement de Jean-Claude et nous rend les passeports.

Anaïs, première, ACTION ! Elle dégaine son téléphone, simule un coup de fil et après quelques instants se met à parler en anglais bien fort dans le hall en disant que nous sommes coincés à la frontière et que les douaniers nous posent problèmes. Là, ils commencent fortement à douter et reprennent nos passeports avec les 30$. Pendant qu’Anaïs continue son scénario, ils demandent à Flo nos billets de bus (va savoir pourquoi). Pas de bol, ils sont sur le téléphone d’Anaïs qui est occupé à passer un faux coup de fil. Anaïs qui a entendu, conclut l’appel avec un « Ok il me rappelle dans 5 minutes merci ». On montre nos billets de bus (envoyés en version électronique par AVT la veille au soir) et le douanier les refuse, prétextant que ce ne sont pas de vrais billets ! Oui, oui, si tu veux Jean-Michel Bis, mais ne traine pas trop quand même parce que l’ambassadeur doit nous rappeler.

Furieux, il sent qu’il a perdu la partie, il prend nos passeports et les jette de rage à son collègue. Avant de s’incliner sans aucune dignité, il nous demande tout de même si nous n’avons pas des petites coupures de dollars ! Ah ben si évidemment Jean-Michel Bis, on en a pris spécialement pour te les donner, tu penses bien ! Evidemment nous répondons que non et il sort du hall dépité pour aller se fumer une clope. Hop un douanier en moins ! Son collègue prend le relais et nous remplit les visas sans nous adresser la parole. Une fois qu’il a finit, il nous les jette littéralement à la figure ! Et pour nous c’est l’heure de la deuxième danse de la victoire ! Celle-ci est un peu moins intériorisée tant on est contents d’avoir fait plier ces charmants douaniers.

On jette rapidement un oeil à nos visas, et on se rend compte qu’ils n’ont vraiment pas fait d’effort et qu’ils se vengent comme ils peuvent ! Florent s’appelle désormais « Fjoenr » et son numéro de passeport ne correspond pas du tout !

Important : avoir une photo d’identité avec soi + les 30$ exactement (si vous avez deux billets de 20$, vous allez vous amuser pour récupérer votre monnaie !)

4ème manche : le tampon d’entrée au Cambodge

C’est le moment où nous avons eu le moins de soucis, aucun même. Nous avons rempli un formulaire et le douanier nous a tamponné le passeport sans rien nous demander. Nous sommes donc officiellement admissibles sur le territoire cambodgien.

JEU SET ET MATCH Les Gros Sacs, victoire par 4 à 0.

A ce moment là, il est 9h55, nous avons donc mis 45mn pour passer la frontière et ce dans le plus grand calme (tout est relatif), car aucun bus de voyageurs n’était encore arrivé. A ce moment là, nous pouvons effectuer notre 3ème danse de la victoire de la matinée, et celle-ci n’est plus du tout, mais alors plus du tout intériorisée ! Un dernier contrôle du passeport pour quitter cette zone tampon et nous sommes officiellement au Cambodge !

Frontière Laos Cambodge Easy

Good luck 😉

En espérant que ces petits conseils puissent servir à certains (et qu’il aient pu faire rire les autres) 🙂 Quoiqu’il arrive, la règle d’or est de garder son calme et son sourire, même si cela n’est pas toujours évident et de bien montrer que vous avez tout votre temps (tout le monde ne peut pas avoir les relations d’Anaïs) ! Allez, soyez forts et n’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous dire comment cela s’est passé 😉

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Traverser la frontière Laos Cambodge sans bakchich
Notez cet article

Vous aimerez peut-être aussi

47 Commentaires

  • Répondre
    Aurore
    21 décembre 2016 at 18 h 00 min

    J’ai adoré vos conseils, on les garde sous le coude ( mais vous êtes bien zens vous ! ^^ )

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 décembre 2016 at 18 h 41 min

      Le Laos nous a fait travailler notre self control :p

  • Répondre
    Laeti
    22 décembre 2016 at 17 h 25 min

    Oh quel parcours ! J’espère qu’on y arrivera aussi bien que vous. J’ai tendance à démarrer au quart de tour alors ça va être folklo.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      22 décembre 2016 at 18 h 16 min

      Le Laos vous apprendra à garder votre calme :p

  • Répondre
    Christelle
    8 janvier 2017 at 18 h 50 min

    Merci! ????
    Du coup pour quitter le Laos vous conseillez quoi si la caméra c’est risqué?

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      9 janvier 2017 at 9 h 09 min

      La patience et le sourire 🙂

  • Répondre
    Christelle
    10 janvier 2017 at 11 h 58 min

    😉 C’est pas gagné

  • Répondre
    Seb
    8 février 2017 at 14 h 04 min

    Salut,
    C’est la même dans l’autre sens?
    On doit aller à Khong depuis le Cambodge fin mars.
    En tout cas j’ai bien aimé cet article. Ca fait sourire.
    Bonne continuation.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      10 février 2017 at 8 h 54 min

      Hello Seb, nous ne l’avons pas vécu dans l’autre sens mais d’après ce que nous avons lu, ça a l’air d’être le même manège :/

  • Répondre
    Tjoma et Jessica
    13 février 2017 at 18 h 20 min

    Salut « les gros sacs », merci pour ce blog , il nous ai vachement utile pour notre périple 🙂 nous sommes au laos depuis 1 semaine et pour éviter toute cette mis en scène ( on a pas tous vos talents de comedien ;)) on pense prendre le visa cambodgien a vientiane du coup ! Si j’ai bien compris on aura juste à envoyer c… (parce que c’est vraiment des ordures) le douanier Laotien si note visa est déjà fait ?

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      14 février 2017 at 12 h 25 min

      Hello à vous deux 🙂 Sage décision que de faire son visa à l’avance ! Oui c’est ça, il vous faudra être fermes sur les tampons d’entrée et de sortie à 2$ qu’ils vont vous réclamer ! Mais les envoyer ch*** n’est pas forcément le meilleur moyen 🙂 Plutôt vous montrer patients et dire que vous avez tout votre temps, il devrait craquer à un moment !

  • Répondre
    Candie
    20 avril 2017 at 16 h 12 min

    Bonjour à tous les deux ! Vraiment sympa cet article. Je suis passée par là et j’avoue que vous avez géré ça comme des pros ! J’aurais bien aimé y être pour manger des pop-corns pendant les scènes !! Haha 😉
    Je pense que je vais mettre votre article en lien dans un des miens sur l’arrivée au Cambodge parce que vous racontez tout ça très bien ! ^^

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 avril 2017 at 11 h 36 min

      Ahah ! On aurait volontiers tapé dans le pop-corn aussi :p

  • Répondre
    Mathieu L
    29 avril 2017 at 3 h 26 min

    j’en ai pleuré de rire!!! ^^
    Bonne expérience !!!!
    On part bientôt avec ma femme faire un petit tour du monde!
    A bientôt !!!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      29 avril 2017 at 6 h 18 min

      Oh ben non, faut pas pleurer les amis :p Cool ça, pour quand est prévu le départ ?!

  • Répondre
    planet expat
    5 juin 2017 at 7 h 09 min

    Merci pour les tuyaux car je suis actuellement sur le Cambodge et c’est toujours bon de savoir comment celà se passe aux frontières. D’autant que j’ai en projet une petite excursion sur le Laos

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      8 juin 2017 at 13 h 11 min

      De rien 😉 Fais nous un retour après pour nous dire comment ça s’est passé !

  • Répondre
    Aurélien
    24 juin 2017 at 9 h 16 min

    Salut les Gros Sacs,

    Grâce à votre article on a réussi à passer la frontière sans payer un rond de plus! (Enfin à part les 2$ pour la photo que nous n’avions pas même si le douanier nous a dit après que la photo était « free »)
    Ça nous a pris 2h30, temps durant lequel le bus nous aura attendu avec les autres passagers!
    Merci pour vos conseils!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      24 juin 2017 at 13 h 23 min

      Hello Aurélien ! Parfait, ravis que nos conseils vous aient servi 😉

  • Répondre
    Audrey
    23 juillet 2017 at 12 h 49 min

    Hello les gros sacs!
    Je suis tombée sur votre site grâce au bouche à oreille. Alors tt d’abord, super blog. J’ai jeté un rapide coup d’oeil, rapide car l’article m’intéressant était celui-ci, mais je sens que je vais approfondir ma lecture pour recueillir vos précieuses infos. En plus, votre style est gai à lire!

    Merci aussi pour cet article. On passe la frontière d’ici quelques jours et je sais mnt comment m’armer pour ne plus me faire avoir. Ouais, on s’est fait avoir entre le Vietnam et le Laos car on ne s’était pas vraiment renseigné. Oups.

    Je ne sais pas où vous en êtes, je vais découvrir tout ça dans une minute, mais quoi qu’il en soit, bonne continuation!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      24 juillet 2017 at 0 h 42 min

      Hello Audrey et merci ! Tiens nous au courant après le passage de frontière pour nous dire comment ça s’est passé 😉 On est au Chili en ce moment 😉

  • Répondre
    Max
    15 août 2017 at 18 h 46 min

    Hey bien joué j’ai lu cet article avant de passer la frontière mais pas osé le faire au culot à ce point… Voilà ce que ça a donné : http://www.osonslajoie.com/2017/08/15/a-la-frontiere-laos-cambodge/

  • Répondre
    Thibfou
    29 septembre 2017 at 21 h 09 min

    Salut,
    De notre côté nous n’avons pas lâché 1$ de plus que 30$. Nous étions bien déterminés et avec de la patience et de la comédie le passage à été successfull ! 🙂
    Dans notre article quelques astuces qui peuvent vous aider à jouer la comédie :
    http://allo-maman-jai-rate-le-tuk-tuk.over-blog.com/2016/11/angkor-siem-reap-velo.html

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      30 septembre 2017 at 13 h 48 min

      Hello, vous avez bien fait d’être patient 🙂

  • Répondre
    Giulia & Adrien @audepartdaix
    14 décembre 2017 at 3 h 04 min

    Hello! Je pense que je peux résumer notre expérience à la frontière avec un #GROSFAIL ! On était super déterminés, à 8:15 frontière déserte. On a refusé de payer les 2$ mais les douaniers laotiens ne voulait rien entendre! NO PAY NO STAMP. Il nous a tamponné juste le Visa « Used » on croyait que c’était bon et on avance vers le poste Cambodgien. On a finalement fait demi tour et ressayé pendant encore 40 minutes… et une fois la horde de touristes arrivée, tous avec leurs 2$ de prêts, c’était mort, il nous ont dit d’attendre dans un coin… on a fini par payer 2$ au poste Laos et 5$ à celui du Cambodge. Contents d’avoir essayé, déçus du résultat ! On a bien essayé les différentes techniques, gardé notre calme… mais bon ! On se dit que si tout le monde faisait comme nous, ça changerait peut être ! Merci pour les conseils et continuez à nous faire rire !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      14 décembre 2017 at 11 h 39 min

      Hello, mince, ça ne marche pas à tous les coups :/ Bien tenté quand même 😉

  • Répondre
    Jonathan
    3 janvier 2018 at 4 h 59 min

    Salut ! Merci pour votre article que j’avais lu il y a longtemps en me demandant si on allait le faire ou pas… je l’ai relu avant hier pour un passé ce à la frontière hier et ça m’a convaincu! Je vais l faire courte et résumé. On est passé dans le sens Cambodge vers Laos. Dans le bus on essaie de prévenir les gens de l’arnaque, ça fonctionne et 9 personnes sont ok pour résister et 3 restent dans le bus et payent le gars du bus pour qu’il le fasse pour eux (mais on respecte mutuellement nos choix). On mettra 1h30 à passer. 2 dollars pour le tampon de sortie qu’on finira par négocier 1 dollars par personne, pas de visite médical… notre chauffeur de bus les a prévenu qu’un groupe de relou arrivait ^^. 1 dollars supplémentaire par contre car il était 18h, l’heure fermeture de la frontière… et pour le tampon d’entrée au Laos ils voulaient 2 dollars qu’on a finalement aussi négocier à 1 dollars par personne. Alors j’ai pris en photo le panneau où est inscrit le prix officiel des visa par pays et je peux vous l’envoyer si besoin. Ils affichent les vrais prix! En moyenne 5 dollars de moins que la somme indiqué pas le gars du bus… Pour les français c’est bien 30 dollars actuellement et pas 35. Mais les belges c’est 35, désolé pour vous ^^. Voilà c’est donc une demi victoire pour nous, on a donc payé 33 dollars chacun au lieu de 39 dollars. Au moins on se sera battu contre le système et si tout le monde essaye, un jour ça changera peut être 😉

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 janvier 2018 at 13 h 45 min

      Hello Jonathan, en effet si chacun y met un peu du sien, on pourra essayer de faire réduire tant que faire se peut la corruption organisée à la frontière (même si certains trouvent ça normal) !

    • Répondre
      Marion
      1 avril 2018 at 4 h 26 min

      Coucou ! Je dois passer la frontière Laos-Cambodge dans 2 jours et j’avoue après avoir lu tous vos témoignages j’avais beau être gonflée à bloc j’ai le moral qui flanche 😣.
      Jonathan stp, est ce qu’il te serait possible de m’envoyer la photo avec les prix des visas ?! Ça pourra déjà servir de support de négociation 😜
      En attendant je vais me préparer mentalement ! Merci d’avance

  • Répondre
    Alamanda17
    3 mars 2018 at 7 h 53 min

    Salut les gros sacs ! Je me permets ce petit roman histoire de faire une petite mise à jour de ce fameux passage de frontières. Peut être que ça aidera quelques personnes. Je vais le faire chronologiquement ce sera plus simple.
    C’est en l’an 2018 après jesus christ, le 2 mars exactement, que nous nous reveillames dans le but de passer la frontière Laos Cambodge. Ayant lu le post des gros sacs au moins 25 fois, on était parées à en découdre et a dire non à la corruption.
    Étant à done khone on a pris un bateau pour nakasang. Et bien sachez que les ennuis ont commencé ici. On part à la recherche d’un tuktuk pour nous emmener à la frontière. On en trouve un c 100000 kips à deux, super. Le mec fait 100 m et s’arrête chez son pote qui parle anglais. Ce dernier nous dit alors que son copain chauffeur veut pas nous emmener à la frontière car il y a la police touristique qui va l’arrêter et lui confisquer son tuktuk. Et donc on n’a pas d’autre choix que de prendre le bus comme tout le monde. Génial. Donc on va à la bus station et on demande combien c’est pour la frontière. C’était indiqué 65000 kips par personne or la nana au guichet nous indique 104000 kips par personne. What ?! On lui redemande et là on comprend qu’en fait il n’est plus possible d’acheter un ticket uniquement pour la frontière mais qu’on doit payer au minimum un ticket pour cacahuète les bains bleus, ville cambodgienne à 60 km de la frontière d’où le prix de 104000 kips. La on se dit que ça commence très mal surtout qu’on avait réservé par mail un bus avec AVT qui allait nous coûter 20$ donc ranafoute de son bus pour trifouillis les oies à l’autre (par mail AVT nous avait averti que la législation avait changé et nous avait parlé de cette histoire de tuktuk mais elle n’était pas sure que ce soit appliqué tous les jours… elle nous avait indiqué qu’on devait payer 16$ pour trifouillis puis 15$ pour siem reap comme on trouvait ça cher on s’était dit qu’on allait tenter par nous meme jusqu’à la frontière car si on réussissait ça nous coûtait que 20$+ le tuktuk) . On tombe sur un couple d’anglais dans le même cas que nous et on se dit à 4 on aura plus de chances de trouver un tuktuk donc lets go ! On essaie peut être 5 tuktuk et finalement yen a un qui cède ! 300000 kips a trois Royal ! On le prend et le mec s’arrête dans une guest après 1 km. Il nous dit d’attendre car on va être transféré dans un mini van. Chouette ! Et bah pas du tout en fait on a juste attendu le bus qui partait pour la frontière qui était complet (trajet debout donc jusqu’à la frontière) à 10h… le tuktuk nous a juste fait payer « illégalement » le ticket de bus jusqu’à la frontière qui maintenant n’est plus vendu… qu’à cela ne tienne on prend le bus ! Et là arrivées à la frontière pas moyen de négocier quoique ce soit… on est arrivée en premier on a refusé de payer les 2$ de tampon de sortie. on a attendu 5’ sauf qu’à ce moment là le bus entier s’est pointé et tous les gens présents dedans avaient leurs 2$ à la main… finalement on s’est retrouvée toutes les 2 toutes seules et les douaniers n’ont jamais cédé … D’énervement j’ai donné un peu énergiquement mon passeport avec les 2$ au douanier qui me la redonne en mengueulant et en me demandant de lui donner plus doucement, que si on me demandait de payer j’avais juste à fermer ma g*** et à payer point !! Finalement g redonne mon passeport doucement avec les 2$ tout en me faisant copieusement sermonnée sur mon attitude. Un scandale sans deconner.
    De là on marche et on arrive au bureau ou faut payer les 30$. Oui sauf que non ce n’est plus 30 c’est 35 maintenant ! Donc on recommence à lutter à lui montrer la page de l’ambassade cambodgienne on dit qu’on va appeler l’ambassadeur… RANAFOUTE. Le mec nous redonne nos passeport ferme sa guérite et sort faire sa pause. Hallucinant. Et comme du coup on était les dernières bah tous les gens devant nous avaient payer sans rien dire 35$… donc finalement on a payé 2+35$… par contre on n’à pas eu droit :
    -au 2$ de tampon d’entrée. On a juste attendu 3 plombes pour se faire prendre en photo + empreintes digitales + collage du visa (je ne m’appelle plus Mathilde mais mathid)
    -ma cousine n’ayant pas de photo finalement elle a réussi à feinter les $ réclamés de photos. J’ai dit les $ car au départ c’était 1$ puis 2 puis 1… bref on a au moins cette victoire.
    -au 1$ pour le questionnaire médical. La nana nous a réclamé 1$ par personne puis 2 puis de nouveau 1… au final on a fait les blondes qui acquiescent sans comprendre, on a récupéré passeports et documents et on est parti sans rien dire. La nana n’à pas insisté.
    Voilà concernant la frontière !
    Concernant AVT quelle grosse blague également. Je ne sais pas si c’était le cas pour vous mais à savoir que AVT attend que le bus soit rempli pour le faire partir. Un bus prévu à 11h30 est finalement parti à 12h30. Bon nous on a pas trop attendu car on a dû passer la douane à 12h (on a beaucoup attendu à la douane) mais quand on est arrivée au bus des gens attendaient depuis 10h30… En plus on a pris finalement 2 bus : un jusqu’à trifouillis les oies puis arrêt d’une heure puis autre bus jusqu’à siem reap… WHATISTHEbad word. quant au confort du bus… j’ai pris des bus locaux au Laos donc je ne suis plus aux normes occidentales hein. Mais la on a eu droit à 7h de minivan avec sièges les uns en face des autres… pas assez de place pour tous ces genoux qui s’entrechoquent ^^ et clim qui marche très mal… 50 nuances de sueur représente !
    Voilà ! J’en ai fini avec ce témoignage … au final rien ne se sera passé vraiment comme prévu.
    Merci quand même pour vos conseils 🙂
    a bientôt !
    Mathid

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 mars 2018 at 13 h 12 min

      Pfiouuuu et ben dit donc, ça ne s’améliore pas avec le temps cette histoire :/ Merci en tout cas pour l’update, ça pourra servir !

  • Répondre
    AuroreVoyage
    16 mars 2018 at 18 h 06 min

    Bon ben on l’a passée auj ! On a été victime d’une arnaque de cinéma à Nakasang ( et qui nous a coûté 10€/pers et 2h30). Mais à la frontière on a réussi à NE RIEN PAYER !!! Youhou ( et on a pas vu l’ombre d’un médecin pour la visite médicale nous). Par contre je soupçonne Mr Hout qui n’en pouvait plus d’attendre, d’avoir payé les bakchich de 5$ pour nous 🙁
    Belle journée à vous !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      19 mars 2018 at 14 h 07 min

      Hello, je viens de lire ton article… pffff ils ont donc organisé une nouvelle arnaque pour ceux qui voulaient éviter l’arnaque… on n’est pas rendu en gros ! Pour info, il me semblait avoir lu que jouer aux cartes est illégal, d’où leur agacement sûrement (bien qu’il ne soit pas difficile de les agacer). Petite lutte gagnée à la frontière tout de même !

      • Répondre
        AuroreVoyage
        23 mars 2018 at 14 h 58 min

        Et j’ai lu le commentaire d’avant, ils avaient pas encore tout à fait rodé leur arnaque mais maintenant c’est bon, ils sont au TOP ! Par contre faudrait peut être le dire aux touristes si c’est interdit de prendre un billet jusqu’à la frontière et leur expliquer que c’est pour bien leur lier pieds et poings avec un bus déjà payé qui n’aura aucun scrupule à partir sans eux le temps qu’ils luttent contre la corruptio . C’est tellement pas bouddhiste leur manière d’agir !!!!
        Pour les cartes oui, ils nous ont menacé de nous mettre les menottes !
        belle soirée 🙂

        • Répondre
          Les Gros Sacs
          27 mars 2018 at 16 h 55 min

          Yes, je vais éditer l’article pour avertir 😉

  • Répondre
    Y&M
    7 avril 2018 at 13 h 38 min

    Salut à tous , on vient de passer la frontière avec ma copine aujourd’hui.
    Le seul conseil qu on peut vous donner c est d essayer de faire votre visa avant (à vientiane ou même de france ) .
    Arrivé au premier poste du laos , Après a peine 5 min de rébellion, tout le monde laisse tomber et payé les 2$ , les mecs sont comme des gosses .
    Tant que tu refuse , ils ferment la vitre et te laisse comme un con .
    Coup de chance pour nous ils nous ont fait payer que 1$ chacun (payé avec un billet de 10$ et ont rendus 8$) .
    Arrivée au poste cambodgien, on nous stop pour le Check médical mais suffit de forcer un peu pour passer tranquil .
    De là plus qu’à prendre le coup de tampon pour nous et celui là eSt gratuit .
    Easy et on a payés 31$ en tout chacun .
    Autre histoire pour les gens sans le visa , impossible d avoir le visa sans un papier rose (papier du Check médical) qui coûte 1$ , juste pour le fun!!
    Ensuite on leur demande les 35$ toujours réclamé au lieu des 30$ .
    Conclusion , avec le visa tu n’a juste qu’à essayer de pas payer le tampon au début si tu a le temps , pour le reste c est tranquil.

    Enjoy à tous!!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      7 avril 2018 at 14 h 14 min

      Hello, merci à vous pour le partage d’expérience !

  • Répondre
    Buenos Viajes
    23 avril 2018 at 14 h 09 min

    Amis français… On prévoit le passage mythique le 14 juillet! Surement un signe 😀 Et après s’est bien marrés en lisant votre article et tous les commentaires, on espère qu’on saura se montrer dignes de vous. Et des autres combattants! C’est fou que ce soit une épreuve pour passer cette frontière. Le genre de journée dont tu te souviens !
    On note tous vos conseils. Le chant, la caméra, l’appel, l’ami ambassadeur et la patience surtout.
    D’ici là on reste informés sur les conditions de passage grâce à cet article 😉
    A très vite !!

    Alex et Laura

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      26 avril 2018 at 14 h 54 min

      Hello les amis, soyez forts ! Et venez nous faire un compte-rendu après, ça servira aux suivants 😉

  • Répondre
    Geraldine
    28 juin 2018 at 13 h 19 min

    Merci pour tous vos témoignages, petite question le visa qu on obtient à la frontière entre laos et Cambodge est bien de 30 jours ?

    Merci d avance

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      28 juin 2018 at 13 h 37 min

      Hello Géraldine, yes 30 jours !

      • Répondre
        Geraldine
        29 juin 2018 at 6 h 51 min

        Merci beaucoup ! Car le visa par voie terrestre pour laos et thailand est de 2 semaines.

        Top , merci encore

        • Répondre
          Les Gros Sacs
          29 juin 2018 at 8 h 30 min

          Pas forcément non ! On était rentré en Thaïlande par voie terrestre (via Mae Sot il me semble) et nous avions eu 30 jours 🙂 Idem pour le Laos !

  • Répondre
    Joachim
    9 juillet 2018 at 8 h 05 min

    Bonjour à tous. Merci pour toutes ces informations. Nous venons de passer la frontière avec un succès mitigé… Le premier « stamp » est plus ou moins facile à obtenir gratuitement. Il vous faudra en effet insister de longues minutes mais c est faisable. Il est également facile de passer outre la « visite médicale » en leur montrant votre carnet de vaccination international. Concernant le visa cambodgien, les copains sont beaucoup plus redoutables! Nous sommes restés devant le guichet pendant une trentaine de minutes en insistant sur le fait que le visa coûte 30 dollars et non 35 dollars. Sans résultat nous avons donc joué la carte de l’appel à l’ambassade suisse du Cambodge. Mauvaise idée… Le copain à pris nos formulaires et a arraché la photo (« obligatoire ») en nous disans que nous avions qu’à faire notre visa sur internet ou à l’ambassade cambodgienne en Suisse. Après s être absenté 10 minutes j ai retenté une négociation avec lui. Rien à faire… Bien que nous soyons resté calme, le copain s’adressait à nous en hurlant! Le fait important est que vous restiez tous soudés. L’ensemble des touristes présents ont en effet simplement payé sans discuter. Du coup les négociations ont été beaucoup plus compliquées pour nous. Certains touristes paniquent de voir leur bus partir sans eux (à juste titre car les douaniers joue la carte du temps). A savoir que nous sommes sortits bien évidemment les derniers (11h45) et que le bus local n est partit qu à 13h00. La compagnie de bus AVT est quant à elle partie à 12h15. Un conseil, ne passez pas par cette douane.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      9 juillet 2018 at 13 h 10 min

      Hello Joachim, merci pour le retour d’expérience 😉 Arf pas cool le déchirage de photo :/ Du coup obligé de payer 35$ et c’est quand même passé avec la photo déchirée je suppose ?

  • Répondre
    William
    20 juillet 2018 at 15 h 10 min

    Hello, est-il possible d’avoir la photo du panneau avec les tarifs des visas selon les pays ? Merci !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      20 juillet 2018 at 15 h 55 min

      Hello William, malheureusement on n’a pas ça sous le coude :/ Tu es de quel pays ?

    Laisser un commentaire