Laos

Road trip : la boucle de Thakhek en scooter

Dans l’épisode précédent, on vous quittait avec le gentil vendeur de tickets de bus qui nous promettait une arrivée à Thakhek à 4h00 du matin. Horaire pas vraiment idéale, mais qui nous permettait d’économiser une nuit d’hôtel et de n’avoir pas trop à attendre pour que le jour se lève…

On s’est fait eu ! 

Dimanche 20 novembre. « THAKHEK THAKHEK », telle est la douce mélodie du réveil (hurlée par le chauffeur) qui nous arrache à notre sommeil (ainsi que tous les autres voyageurs du bus). Ho, ho, mollo l’asticot, on a la tête dans le pâté nous ! C’est qu’on dort bien dans ces bus couchettes (surtout quand personne ne vomit !). Mais attendez un peu ?! (Petit coup d’oeil à notre montre). Y’a erreur mon bon monsieur ! Il n’est que 1h30 ! C’est pas pour nous ! Pas trop le temps de réfléchir cependant, on jette nos sacs sur le trottoir et nous voilà au milieu de nul part. On vous confirme qu’il est bien 1h30 du matin et non pas 4h00. On dirait bien qu’on s’est fait avoir comme des bleus ! Il y a eu tromperie sur l’heure d’arrivée ! Scandale ! A ce moment là, notre seule envie, c’est de retourner à Vang Vieng voir le vendeur et lui faire bouffer ses tickets de bus ! Mais bon, c’est un peu loin quand même, donc on rage, c’est plus simple. Note au vendeur de ticket de bus : si je te retrouve, tar’ ta gueule à la récré !

On lève les yeux et ho tient, on n’est pas tout seul ! Mais dîtes donc mesdemoiselles, vous n’avez pas froid avec si peu de vêtements sur vous parce que nous on se les caille avec la polaire ? Et qu’est-ce que vous faîtes dehors dans la rue à une heure pareille ? Non, non, on n’a besoin de rien, enfin si d’un tuk-tuk… Flo, Flo, reviens ici tout de suite !

Direction le Travel Lodge, Guesthouse qui d’après de nombreux blogs est ZE place to be avant de démarrer cette boucle (qu’on appellera désormais « loop » pour paraître bien plus cool). Il contient notamment LE livre d’or des loopers, où chacun peut y inscrire ses conseils et bons plans (on vous donnera les nôtres, ne vous inquiétez pas !). Bref, il est 1h30 du matin, on réveille le réceptionniste (au Laos, il dort souvent derrière le comptoir pour assurer le service 24h/24… bon on dit ça, mais il dort aussi souvent en journée généralement). Il nous annonce qu’on ne pourra récupérer une chambre qu’à partir de 6h00 du matin, sinon il faudra payer deux nuits. C’est vite vu ! Les filles se mettent à l’aise et dorment par terre pendant que les gars engrangent un max de tuyaux sur la loop.

Une fois la chambre récupérée, on s’octroie une petite sieste et nous partons ensuite à la découverte de Thakhek. Cette ville n’a franchement rien d’exceptionnel, mais nous y avons toutefois passé un super moment. En bon Français qui se respectent, nous sommes allés faire une pétanque au Namfon Petang (partie remportée évidemment par Les Gros Sacs, malgré les vaines tentatives de triche d’Olivier ! Haha !). On finira en beauté 50m plus loin, pour profiter d’un coucher de soleil magique sur le Mékong (la preuve en image).

Thakhek

On termine la journée en passant chez Wang Wang pour louer les bolides qui nous accompagneront ces 4 prochains jours. On y fait la rencontre de loopers confirmés (qui en reviennent) et d’autres qui vont la démarrer en même temps que nous (et que nous recroiserons souvent). Allez au lit, une loop ça demande du repos.

A nous la loop !

Lundi 21 novembre. Nous quittons Thakhek tôt (pas facile à dire hein ?!), car le programme de cette première journée est plutôt chargé. En plus des 150 kilomètres de route, nous avons pas mal de stops de prévus. Le premier sera à la grotte Tham Xang (ou Elephant’s cave). Bon franchement, on aurait pu s’en passer ! Rien d’exceptionnel, mais comme on est au début de la loop, on se dit qu’on a le temps de prendre le temps ! On est au Laos quand même ! Point positif, la route pour s’y rendre qui traverse plusieurs villages est sympa.

Notre deuxième arrêt de la journée se fait à la Paseum Cave (derrière la Buddha’s cave qui ne vaut pas le coup d’après nos sources). Il faut se farcir 9km de chemin de terre bien, mais alors vraiment bien pourri (surtout la 1ère partie) pour y accéder. On emprunte ensuite un petit chemin situé au bout du parking de la Buddha’s cave pour s’y rendre. On se gare au niveau d’un pont et on finit en marchant 3 minutes à pied pour déboucher sur un énorme lac au milieu des montagnes. L’eau est transparente. L’endroit pourrait être magique… s’il n’y avait pas toutes ces algues vertes un peu dégueux à la surface. Dommage, mais cela vaut quand même le coup d’oeil (surtout si vous passez à la Buddha’s cave). Si l’endroit vous tente, rassurez-vous, ces algues ne sont pas toujours là 😉

Paseum Cave

On se rend ensuite à Xieng Liap, une grotte dans laquelle un cours d’eau coule paisiblement (y’a des poètes dans la salle ?). Il faut traverser la grotte complètement (soit en pataugeant, soit par les rochers, mais plus dangereux) pour avoir la belle vue promise… Dommage qu’on ne l’ait su qu’après ! L’entrée est gratuite. Petit conseil : ne payez pas le droit d’entrée réclamé par les enfants ou le soit disant guide 😉 

La chaleur est de plus en plus étouffante au fur et à mesure que la journée avance. L’arrêt au petit lac Tha Falang est donc le bienvenu ! Une superbe eau turquoise qui invite clairement à aller se rafraîchir !

Lac Tha Falang

On aime tellement les grottes qu’on s’en refait une petite (c’est la tournée du patronnnnn). Cette fois c’est au tour de la Tham Pha Inh. Nous avions vu sur un blog qu’il y avait un superbe rocher qui se reflétait dans l’eau et que l’effet était magnifique. Nous partons donc en expédition spéléologie à sa recherche. Sauf qu’après 5 minutes, on se retrouve dans un endroit assez étroit, avec des pierres pointues, et le vide en dessous de nous (tilalilalou). Le tout avec 3 enfants qui nous suivent avec des regards plutôt inquiétants. On se rend compte qu’on est pas sur le bon chemin, mais on trouve finalement ce que l’on recherchait. En descendant dans la grotte plutôt qu’en y grimpant et pour un résultat plutôt décevant. Fail ! On fera l’impasse sur la dernière grotte qui était au programme : la Tham Aen. Trop cher mon frère : 30.000 kips par personne l’entrée + 50.000 kips par personne pour la traverser en bateau. On a eu notre quota de grotte ces derniers temps donc ça ira !

Tham Pha Inh

Après tant d’effort, il est temps de se ressourcer dans une gargote sur le bord de la route du côté de Mahaxai. C’est là que l’on rencontre une équipe du MAG (Mines Advisory Group, voir notre article sur Phonsavan) et surtout une famille fort sympathique, dont le patriarche insiste pour nous faire boire un verre de bière cul sec à chacun ! Bon ben s’il insiste… ! La dernière portion de route pour rejoindre Tha Lang est au top : route de montagne en lacet, un peu de fraîcheur et les fameux arbres morts inondés. Splendide !

Thalang Arbres Blancs 4

LE rendez-vous des loopers

A la nuit tombée, on arrive finalement au point de ralliement officiel des loopers : la Sabaidee Guesthouse. Tout le monde ne parle que de cet endroit : proprio souriant, ambiance détendue et routarde, barbecue à volonté et même des pains au chocolat au petit déjeuner. Bref, ça annonce que du bon ! Nous avions réservé deux chambres double (nous voyageons toujours avec CJ & Olivier) la veille sur Booking pour assurer le coup, sachant l’endroit TRES prisé. Sauf qu’évidemment ça ne se passe pas comme prévu ! Le patron nous sort une entourloupe pour nous dire qu’il avait mal lu sa réservation et qu’il n’a qu’une chambre pour nous ! Au final on négocie de dormir tous les quatre dans la chambre pour le même prix ! Un matelas par terre plus tard, nous avons notre camp de base pour la nuit ! Vive le camping !

Autour du feu, on retrouve tous les loopers croisés plus tôt sur la route. Maintenant place au barbecue à volonté promis par le patron ! Au menu : nems, pizzas, frites, salade, brochettes de poulet, bœuf, poisson, pain et tout ça à volonté ! Et il y a même du dessert de prévu ! Parfait ! Sauf qu’en réalité, c’est pas tout à fait un buffet, ni tout à fait à volonté ! Il faut s’inscrire sur une liste et il y a un nombre limité de brochettes (Flo a réussi à en avoir 3) ! Les frites arrivent au compte goutte et tout le monde se jette dessus dès leur arrivée. Idem pour les nems et la pizza. Au final, seul le pain et la salade sont à peu près dispo quand on en veut ! Bref, pour 50.000 kips, on s’attendait à mieux et surtout on a encore faim (sauf si vous vous jetez sur tous les plats dès qu’ils arrivent !). Ajouté à cela le fait qu’il n’y avait pas d’eau chaude durant notre passage ni de lavabo dans la salle de bain, on est bien loin du paradis promis par tous les loopers dans le livre d’or ! Cependant, l’endroit est assez sympa, l’ambiance détendue et le proprio bien marrant. Et pour 60.000 kips (7€) la chambre pour 4, on est sur notre record de la nuit la moins chère !

Pains au chocolat, pelleteuse et buffles !

Mardi 22 novembre. Nous décidons de nous lever tôt pour profiter du lever de soleil (depuis la terrasse de la Guesthouse d’en face : la Phosy Thalang Guesthouse). Il n’est pas des plus majestueux, mais on s’en prend quand même plein la vue !

Thalang Lever de Soleil 1

Dès 7h00 Flo est sur le pont pour ses pains au chocolat ! 7h01 il passe commande, 7h06 nos amis passent commande, mais rupture de stock ! Sachant qu’il y a en tout et pour tout 4 ou 5 personnes qui sont déjà debout en train de petit déjeuner ! Décevant encore une fois (enfin surtout pour ceux qui n’en ont pas eu !). Nous reprenons la route et celle-ci est toujours aussi belle avec des arbres morts blancs de chaque côté, paysage typique de cet endroit. Une impression de décor de film d’horreur, à mi chemin entre marécages possédés et forêt enchantée.

Thalang Arbres Blancs 2

En chemin, on croise un groupe d’adolescents en train de karaoker en plein air. On s’arrête histoire de rigoler un peu avec eux et v’la t’y pas qu’ils nous offrent chacun un verre de Lao Lao Whiskey ! Pour info il est 10h30 du matin les gars ! Bon comme c’est pas poli de refuser, on obtempère et on ingurgite une lichette de ce savoureux mélange de whiskey bas de gamme mélangé à du sunny delight version laotienne (yummi) !

On reprend la route, afin de se rendre aux fameuses Cool Springs, endroit phare de la loop et longtemps réputées introuvables. Il s’agit d’un superbe petit lagon à l’eau translucide ! On trouve le chemin facilement, tout est bien indiqué ! Hop, pop, pop ! Vous ne croyiez tout de même que ça allait être aussi facile ?! Après quelques kilomètres de piste, une pelleteuse nous barre la route ! Elle a juste fait un trou de 2m de profondeur sur toute la largeur de la route ! On tente de prendre un itinéraire bis via des petits chemins entre les branchages, mais gros échec ! On se retrouve coincés devant un mini cours d’eau, à l’eau certes bleue, mais surtout bien polluée ! Demi-tour et magie, la pelleteuse a damé un petit chemin. On en profite pour passer illico en espérant qu’il sera toujours là au retour 😉 On arrive dans un endroit à la hauteur de nos espérances où règne un calme absolu ! Il est 11h00 et nous sommes les seuls sur place ! On vous conseille d’ailleurs de venir tôt, car dès 12h00 l’endroit est rempli de loopers, mais aussi de locaux qui viennent y pique-niquer.

Cool Springs

Quelques arrêts photo sur la route s’imposent pour immortaliser nos nouveaux amis : les water buffalo ! Ces buffles qui passent leur journée à se baigner dans la boue ! L’est pas belle la vie !

Boucle Thakhek Scooter Buffalo

Nous faisons aussi une halte dans une école pour regarder un match de foot féminin (à la base !). Au final on devient rapidement l’attraction principale des enfants ! DINGGGG, la cloche retentit, c’est la fin de la journée et on assiste à une marrée humaine d’enfants qui partent en vélo rejoindre leur village !

La route jusqu’à Nah Inh est plutôt en bon état (merci petit Jésus du goudron), mais on slalome malgré tout entre nids de poule, cailloux et vaches ! Et oui, sur la loop, une vache peut toujours en cacher une autre ! On aura droit ensuite à 20km de piste super agréables et surtout magnifiques pour rejoindre le village de Kong Lor. Seul hic, la poussière ! On en mangera pas mal tout au long du trajet, mais pas grave c’est bon pour la santé 😉

Boucle Thakhek Scooter 4

Kong Lor Cave et coucher de soleil

Mercredi 23 novembre. Ce matin, direction l’attraction principale du village : la grotte de Kong Lor. C’est une immense grotte de 7km de long, haute de 20 à 30m et qu’on explore en barque… dans le noir (bonheur pour Anaïs) ! Effet garanti ! On aura droit à une super traversée d’un peu plus d’une heure et autant au retour avec petit stop dans un village. Séquence sensations fortes avec quelques petits passages de « rapide » dans l’obscurité la plus totale !

Kong Lor Cave

On remonte sur nos bécanes pour atteindre notre point de chute du soir : la Xokxaykham Guesthouse à Khom Kham. On arrive malheureusement trop tard pour se rendre à la cascade Namsanam :/ Ca sera donc coucher de soleil depuis le LimeStone Viewpoint non loin de notre Guesthouse. La vue est superbe entre roches et verdure. Un des plus beaux qu’on ait eu le droit de voir jusqu’à maintenant.

Lime Stone Viewpoint 1

On boucle la boucle

Jeudi 24 novembre. Il est temps de retourner à la case départ pour boucler la loop. On engloutit un bon petit déjeuner à la Khounthavi Guesthouse ! Excellentissime ! Avant d’arriver à Thakhek, nous faisons un dernier stop dans un petit lagon d’eau turquoise : Khoung Kong Leng. Petite déception à l’arrivée quand on s’aperçoit qu’on ne peut se baigner qu’à un seul endroit qui ne donne pas franchement envie. En revanche les 20km de piste pour y arriver nous régalent. Sur le chemin du retour, tranquilou bilou sur notre engin, quand tout à coup : « Oh Flo, regarde un serpent mort ! », « Oh Flo, regarde un deuxième serpent mort! », « Put** Flo, un serpent pas mort du tout! » !!! Bon petit coup de flip à la vue du serpent pourchassant un lézard et quasiment à deux doigts de sauter sur nous… enfin sur le lézard… vous avez compris ! Au final, le lézard a eu la vie sauve (enfin on pense), donc on est un peu des héros 🙂 Ouais ouais, on sauve la vie des lézards comme ça nous…

Khoung Kong Leng

Et voilà, la loop de Thakhek et ses 580km c’est fini et c’était plutôt cool !

Notes AUX futurs loopers (les autres, passez votre chemin)

Pas de panique, désormais la plupart des routes sont en bon état ! Il ne s’agit pas de la route de la mort comme on peut le lire sur certains blogs (qui l’ont fait il y a quelques temps) ! Les novices pourront largement s’en sortir ! Conduisez prudemment, soyez attentifs aux nids de poule et tout ira bien ! De plus, la grande majorité des points d’intérêts (grottes, lacs, etc…) sont indiqués par des panneaux. Quoiqu’il arrive, des cartes sont à dispo chez les loueurs de scooters, prenez-en une ! Et conseil supplémentaire des Gros Sacs : téléchargez l’appli Maps.ME, c’est un incontournable du backpacker (et pas seulement pour cette loop). Pour finir, out la légende qui dit « looper tu seras, noodle soupe seulement tu mangeras » ! On a bouclé la boucle sans en manger une seule 😉

quelques conseils :

  • Toujours maîtriser son engin, la base pour un homme 😉
  • Téléchargez Maps.Me bande de fous.
  • Toujours avoir ses tongs et son maillot de bain avec soi.
  • Lunettes de soleil indispensables (pour le soleil et la poussière).
  • Avoir de la crème solaire c’est bien, en mettre c’est mieux. Parole de brulés.
  • La visière sur le casque n’est pas forcément utile (vision sombre et déformée).
  • Vérifier le coffre de votre bécane, c’est bien pratique pour y fourrer ses affaires !
  • Bien essayé sa bécane avant de partir. Nous avions un Zommer X (scooter automatique) et c’était parfait !
  • Avoir dans son coffre une bouteille d’essence en cas de panne (il y a des longues portions sans station).
  • Toujours mettre le cadenas lorsque l’on s’arrête quelque part. Pas mal d’histoires de vol de scooter circulent. Et surtout ne pas oublier de l’enlever avant de partir, n’est-ce pas Flo ? 
  • « Sabaidee » tu diras à tous les enfants que tu croiseras (et aux parent aussi d’ailleurs).

Le budget pour la loop

4 jours/3 nuits (pour deux personnes) :

  • Location scooter Zommer X (automatique) 110CC : 80.000 kips par jours x 4 jours = 320.000 kips
  • Essence : 68.000 kips (nous l’avions récupéré avec un demi plein)
  • Nourriture & boissons: 439.000 kips
  • Logement : 150.000 kips
  • Droits d’entrée : 151.000 kips

TOTAL : 1.128.000 kips (130€)

best of photos 

Laos - Thakhek Loop

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Infos Pratiques

Transports

  • Vang Vieng/Thakhek : 180.000 kips (20€). 4h en minivan jusqu’à Vientiane puis 2h30 d’attente puis 5h30 jusqu’à Thakhek en bus couchette.
  • Location de scooter à Thakhek chez Wang Wang : Zommer X (automatique) 110CC à 80.000 kips par jour (9€)

dodo

  • ThakhekTravel Lodge. 100.000 kips (11,5€) la chambre avec SDB privée. Chambre assez rustique. OK pour une nuit avant le départ ! Le RDV des loopers !
  • Tha LangSabaidee Guesthouse. 60.000 kips (7€) la chambre pour 2… mais pour 4 au final !
  • Kong Lor – Chanta Guesthouse. Très bien. 70.000 kips (8€), eau chaude, SDB privée, ventilateur, resto bon marché et vue sur la montagne quand on fait pipi !
  • Khom KhamXokxaykham Guesthouse. 50.000 kips (6€) la chambre double. Très bon rapport qualité prix et propriétaire sympathique.

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !) 

entree

  • Khom Kham–Khounthavi Guesthouse : pour le petit-déjeuner. On conseille les oeufs au plat qui sont servis avec des bonnes tranches de brioches épaisses. Un régal ! Et le pancake au chocolat !

Entrée

  • Elephant cave : 5.000 kips (0,6€)
  • Cool Springs : 5.000 kips (0,6€)
  • Kong Lor Cave : 2.000 kips (0,2€) par personne pour entrer dans le parc, puis 120.000 kips (14€) par couple pour traverser la grotte (10.000 par personne pour l’entrée + 100.000 de bateau). Possibilité de monter à 3 dans le bateau pour 130.000 au lieu de 100.000.
  • Khoung Kong Leng : 5.000 kips (0,6€)

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

 

Vous aimerez peut-être aussi

10 Commentaires

  • Répondre
    Sam
    8 juillet 2017 at 18 h 44 min

    Salut les gros sacs ! Septembre grand départ pour mon chéri et moi (Thailande, Laos, Cambodge et Viet Nam). Du coup, je lis un peu votre blog et une question persiste … Où sont vos gros sacs pendant toute la boucle de THAKHEK (copié collé #tropcompliquéàlireetécrire) ? Avec vous sur le scoot ?

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      11 juillet 2017 at 1 h 04 min

      Hello Sam, le départ se rapproche à grand pas ! Pour la boucle de Thakhek (et toutes les autres aussi d’ailleurs), on les laisse à l’auberge ou au loueur de scooter et on ne prend qu’avec nous nos 2 petits sacs 😉 Pour Thakhek les loueurs de scoot ont l’habitude, tu peux laisser chez eux. Sinon au Thakhek Lodge il y a un local dédié avec des dizaines de sacs dedans !

  • Répondre
    Sam
    11 juillet 2017 at 11 h 05 min

    Merci pour l’info ! Ça craint pas ? J’imagine que vous prenez les objets de valeur avec vous dans les petits sacs et vous laissez juste les fringues dans les gros sacs ?

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      11 juillet 2017 at 22 h 03 min

      On essaye de prendre ce qui a de la valeur avec nous oui. Après nos gros sacs sont dans les housses de protection décathlon et fermées avec un cadenas donc ça nous rassure un peu plus que de laisser le sac en vrac comme ça 🙂 C’est un très bon investissement cette housse, on vous la conseille !

  • Répondre
    Sam
    12 juillet 2017 at 12 h 37 min

    Super, merci pour vos conseils. Autres questions qui pourraient servir à tous vos lecteurs :

    – la marque de vos sacs et leur contenance ?
    – quels types de chaussures avez vous amené pour l’Asie ? (Tongs, baskets, et randonnée?)
    – la meilleure période d’après vous d’un point de vue climatique ? On est prêt à repousser le voyage si plus agréable les mois suivants.

    Merci !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      13 juillet 2017 at 15 h 55 min

      Deuter Futura Vario pour nous deux (modèle homme 50+10 et femme 45+10), ils sont tops ! Apparemment Décath vient de sortir un nouveau modèle pas mal du tout aussi. Pour les chaussures, je (Flo) suis parti avec des Salomon XA Pro 3D, j’en suis très content, je les mets tous les jours, par contre elles ont un petit défaut (puisque visiblement je ne suis pas le seul à qui ça arrive) au bout de 10 mois d’usage intensif quotidien, le « filet » en mesh sur le dessus se déchire au niveau du « pli naturel » qui se forme en marchant. Anaïs a pris 2 paires : une Décathlon (Forclaz Flex 3) Gore Tex pour les rando ou marches longues et une paire de Nike classique pour tous les jours. Elle est très contente des deux paires aussi 🙂 Pour le climat, allez faire un tour sur le site https://planificateur.a-contresens.net vous y trouverez toutes les infos possibles pour le climat et ça vous servira pour organiser votre voyage et être au bon endroit au bon moment 😉

  • Répondre
    Sara
    24 septembre 2017 at 8 h 00 min

    Salut les gros sacs!

    Super articles, j’adore!
    Petite question: on prépare nous aussi notre voyage au Laos, et malheureusement on n’aura pas vraiment le temps de faire les deux boucles (Thakhek et Plateau du Bolovan). Laquelle conseilleriez-vous le plus?
    Merci!!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      26 septembre 2017 at 22 h 22 min

      Hello Sara et merci 🙂 Pour nous il n’y a pas photo : on a largement préféré la boucle de Thakhek !

  • Répondre
    Ponserre
    31 octobre 2017 at 6 h 31 min

    Salut les gros sacs ! Merci pour toutes ces infos ! Petite question concernant les logements ? Avez vous booké à l’avance ou est il facile de trouver de la place le jour j sans avoir réservé? Notamment la chantah guest house qui est au double sur agoda par rapport à l’info que vous donné… pas trop envie de dormir en tente ^^
    Merci et bonne continuation !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      31 octobre 2017 at 20 h 15 min

      Hello, non on ne réservait rien et on voyait à chaque fois en arrivant. Avec les scooters c’était facile d’aller voir à droite à gauche pour comparer les options 😉 On avait juste réservé la Sabaidee Guesthouse, mais au final ils s’étaient foiré dans la résa et on a partagé une chambre à 4 mais c’était sympa quand même !

    Laisser un commentaire