Thaïlande

Chiang Mai : welcome en Thaïlande !

Bye Bye Myanmar, welcome Thaïlande

Dimanche 16 octobre. On se réveille aux aurores sous une pluie battante, mais on s’en fout aujourd’hui c’est direction la Thaïlande. On avale vite fait bien fait le mauvais petit-déjeuner qui nous est proposé et c’est parti pour le centre ville pour attraper un bus.

Attendez, vous ne pensez pas que c’est un peu trop facile ? Y-a-t’il un taxi dans cette ville ? Non, personne ? Houhou, y’a quelqu’un ? Bon ben c’est parti pour le stop, l’activité préférée de Flo. Ce dernier fait signe aux voitures, camions, tuk-tuk et autres et en bons birmans bien gentils, tout le monde nous fait coucou, mais personne ne s’arrête. Dommage qu’on n’ait pas filmé, ça valait le coup. Finalement, un jeune couple nous prend en voiture et nous conduit jusqu’au centre, bien heureux de pouvoir échanger quelques mots d’anglais avec nous.

Aussitôt sortis de la voiture, on nous propose de nous emmener à la frontière en taxi partagé pour le même prix qu’en bus. Royal se disent les Gros Sacs ! On porte nos sacs jusqu’au coffre et en les déposant on entend un léger son, genre « cote, cote, coteeeee ». Nos regards se croisent immédiatement et en comprend que le taxi on va le partager avec… des POULES ! Bien sûr, gros fou-rire ! C’est pas qu’on veuille faire les difficiles, mais là 4h de route avec l’odeur de poule dans le taxi on est moyen chauds. Nous le chicken, on le préfère dans l’assiette ! Après quelques minutes le chauffeur comprend que ça ne va pas le faire et nous propose un autre véhicule. Puis, après encore quelques autres minutes, il nous largue finalement dans un autre taxi où nous ferons le chemin avec un couple franco-belge super sympa et qui s’avérera connaître notre blog (#LeTrucImprobable) ! Au bout de 5 minutes de route, on est déjà malade tant le chauffeur conduit mal. Heureusement que le petit déjeuner fut frugal ! Et heureusement qu’on n’a pas fait la route avec les poulets ! C’était le vomito assuré !

Après 4h de route on arrive finalement à Myawaddy (#MazelTov) ! Un nouveau tampon sur le passeport, un petit sourire à la caméra et hop on traverse enfin le pont de l’amitié à pied, toujours en compagnie de Fanny et Alex, le couple franco-belge. Encore un petit passage devant la caméra, encore un joli tampon (violet cette fois) et on foule enfin le sol thaïlandais.

On s’entasse (mais vraiment au sens propre du terme) dans un taxi collectif pour rejoindre la station de bus (Flo fera même le trajet debout sur le petit bout de métal qui sert à grimper dans le taxi !). Petite déconvenue une fois arrivée, on apprend qu’il n’y a plus de bus direct pour se rendre à Chiang Mai. Donc on saute dans un minibus qui est censé nous conduire à Pak en premier lieu, où enfin nous pourrons prendre un bus pour Chiang Mai. Vous suivez toujours ? Oui, on sait ça fait beaucoup de bus et trop de bus, tue le bus. On fait la connaissance du chauffeur thaïlandais le moins gentil du monde, on vous épargne les détails et ensuite du vendeur de ticket de bus le moins aimable du monde (oui, oui du monde) ! Bon les gars, qu’on se le dise, y’a pas intérêt à ce que ça continue comme ça sinon on prend nos cliques et nos claques et on repart au Myanmar capich ?!

Au bout de 5 minutes on nous fait descendre avec toutes nos affaires sous la pluie (c’est pas drôle si y’a pas de pluie dans l’histoire), pour acheter les billets et finalement nous faire remonter dans le même minibus (paie ta logique). Et ben si le méchant vendeur de ticket avait plus pensé à bien compter sa monnaie qu’à être méchant avec Anaïs et bien il ne lui aurait peut-être pas rendu plus (#Gna #BienFait #KarmaIsABitch).

Bref, on arrive à Pak et on n’a pas le temps de dire ouf que nous sommes déjà dans le bus pour Chiang Mai. Il est 16h et nous n’avons toujours rien avalé depuis ce matin. Il reste 5h de bus à faire et bien sûr on ne pourra pas descendre du bus avant d’arriver (tilalilalou). 21h30 Chiang Mai nous voilà !

Thaïlande - Chiang MaiMassage, bonne bouffe et baston !

Lundi 17 octobre. C’est notre première journée à Chiang Mai et déjà on sent que nous sommes dans un tout autre monde qu’au Myanmar. Burger King, Mac Donald’s, Starbucks, Seven 11… Et franchement, on ne s’en plaint pas. On retrouve aussi des poubelles, des trottoirs, des centres commerciaux… On doit même avouer que ça nous fait du bien de retrouver tout ça.

On se met vite en route à la découverte de la ville. On tombe rapidement sur un gentil monsieur qui nous interpelle et nous dit « You are French » ! A croire que ça se lit sur nos fronts ! Super rencontre qui nous indiquera THE place to be pour avoir un super petit-déjeuner pas cher : le café 29 ! Meilleur pancake à la banane du monde (après ceux d’Anaïs of course). Ca sera notre repère pour nos quelques jours ici.

Une fois repus, on continue d’arpenter la ville pour se rendre compte que les temples ici n’ont rien à voir avec ceux que l’on a pu découvrir avant. C’est plutôt cool, car cela change un peu, mais on en a quand même un peu notre claque des temples. Du coup on s’octroie une petite pause massage 🙂 Ben quoi y’a pas de mal à se faire du bien comme on dit ! Bon, comme à chaque fois qu’on fait un massage en Asie, Anaïs ressort ravie et Flo un peu moins après s’être fait démonter comme une tente de camping.

Après tant d’efforts, on part s’offrir une sieste bien méritée, histoire de récupérer un peu. En fin d’après-midi, on retourne dans un petit temple découvert plus tôt dans la journée pour observer des moines méditer. Une première pour nous, on ne s’attardera pas trop pour ne pas déranger. Oh tiens, ici les moines ne ressemblent en rien aux moines du Myanmar. Leurs habits sont désormais safran et non plus bordeaux. Voilà c’était la petite information dont tout le monde se fout, mais qu’Anaïs tenait fermement à préciser.

Thaïlande - Chiang Mai Monks

On se trouve un bon petit restaurant où manger les fameuses brochettes satay. Et qu’est-ce que ça nous avait manqué ! Heureusement que nous avons visité le Myanmar avant la Thaïlande, sinon on aurait vraiment été malheureux niveau nourriture. Rien que pour ça, on a envie de prolonger notre séjour ici. C’est le paradis de la bouffe !

On se dépêche, car nous avons prévu d’aller voir des combats de boxe thaï ! De plus, il y a un Français qui combat et que nous connaissons, car nous l’avons vu à la TV en France (dans une émission du genre 66 minutes). Les combats commencent à 21h, mais comme c’est très populaire ici et que Gabriel (le boxeur français, vous suivez un peu…) est une tête d’affiche on décide d’arriver tôt, mais genre vraiment tôt, quand y’a personne dans la salle quoi, genre 2h avant quoi… Mais pas grave, car ici en Thaïlande, en plus d’avoir de la bouffe succulente, il y a aussi le wifi partout !

Bon, ça commence par des combats de mini pouces. Nos avis divergent. L’expérience n’est pas très agréable pour Anaïs, qui a envie de courir sur le ring à chaque fois qu’un mini boxeur se prend un gnion pour savoir s’il va bien. Flo, en tant qu’ancien boxeur (du dimanche) apprécie plus l’aspect sportif de la chose. En tout cas, belle performance, 7 matchs 4 KO. La tête d’Anaïs qui voit pour la première fois une personne tomber KO vaut son pesant de cacahuètes ! Arrive enfin Gabriel (WooOuhh, ça fait 4h qu’on attend), il met deux beugnes au petit rigolo en face de lui, le mec tombe raide KO, 45 secondes de match, emballé c’est pesé ! Vivement demain 😉

Thaïlande - Chiang Mai Muay Thai

Top chef

Mardi 18  octobre. Aujourd’hui c’est cours de cuisine ! Anaïs est ravie, Flo va subir ! On fait connaissance avec nos compagnons de cuisine du jour dans le pick-up et direction le marché histoire de choisir nos ingrédients pour la journée. Au programme de la journée : cuisiner 7 plats… et surtout TOUS les déguster ! Autant vous dire qu’on a fait l’impasse sur le petit-déjeuner ce matin. En tant que Gros Sacs professionnels, on s’associe à un couple israélien, afin de choisir tous des plats différents à cuisiner… pour pouvoir tous les goûter ! Grosso modo, on va s’enfiler 7×4 (28, merci) plats différents dans la journée !

Notre instructrice s’occupe bien de nous et on alterne préparation et découpe des ingrédients avec passage aux fourneaux pour faire prendre vie à tout ça ! Commentaire de Flo : en fait, cuisiner thaï c’est pas bien compliqué quand on te dit ce qu’il faut faire, tu découpes, tu jettes ça dans un wok, tu mets du piment et du lait de coco et pouf c’est prêt ! Au bout du 3ème plat dégusté, on est déjà tous au bout de notre vie avec un ventre de femme enceinte. Mais il faut être vaillant et nous continuons à cuisiner le reste. Hop des rouleaux de printemps par ci, un curry par là, un mango sticky rice par dessus et nous avons tous pris environ 1.000 kilos entre 9h et 15h ! Heureusement qu’on nous ramène à notre hôtel en pick-up parce qu’on à tous besoin d’une bonne sieste (vous savez, celle qu’on a envie de faire tous les jours au boulot après la cantine !).

Thaïlande - Chiang Mai Cooking Class

La nuit tombée, on se motive quand même pour aller faire un tour au Night Bazaar, qui, comme son nom l’indique est un très grand marché nocturne où se vendent les « touristeries » habituelles. Rideau.

Virées en scooter

Mercredi 19 octobre. Nous avons pour idée de passer encore une ou deux journées à Chiang Mai, puis de partir faire une boucle de 4 ou 5 jours en scooter, afin de découvrir les villages de montagne alentours. Après avoir récupéré le plus beau des scooters, nous voilà partis en direction de Baan Tawai, un petit village dédié entièrement à l’artisanat. Rien de spécial à faire si ce n’est se balader au milieu des fabriques (enfin surtout des boutiques) d’objets en tout genre que l’on retrouve sur tous les marchés du pays.

Cap ensuite sur Mae Sa et ses cascades où nous passerons l’après-midi. Un ensemble d’une dizaine de cascades réparties sur différents niveaux qui offre une balade sympathique. Ca nous permet également de faire légèrement trempette et ça fait du bien avec cette chaleur de plomb. Après avoir avalé une bonne centaine de kilomètres dans la journée, retour sur Chiang Mai. Bon petit entrainement pour les 700km qui nous attendent avec la boucle à venir.

Chiang Mai - Waterfall

Jeudi 20 octobre. Aujourd’hui Les Gros Sacs ne sont pas au top de leur forme. On opte donc pour une petite journée. Tout d’abord, petite excursion à Bo Sang, dit le village aux ombrelles. Intéressant, sympathique et de belles couleurs pour prendre des photos ! Puis, nous prenons la route jusqu’aux sources d’eau chaude de San Kamphaeng. Et on confirme, elles sont bien bien chaudes ces sources ! On a même du mal à y tremper nos pieds ! Pour vous figurer un peu mieux la chose, il y a même un bassin dont l’eau est à plus de cent degrés et qui est spécialement réservé à… la cuisson de vos oeufs (oui, oui, bon appétit bien-sûr). Retour à la kasba, car notre état ne va pas en s’améliorant. On passera le reste de la journée à s’occuper du blog, à tousser, se moucher et se plaindre.

Thaïlande - Bo Sang

Arrêt maladie

Vendredi 21 octobre. Comme on pouvait s’y attendre, nous avons tous les deux un bon gros rhume. On fait un rapide saut chez le médecin pour se faire prescrire le nécessaire, pour que cela ne dure pas. Malheureusement, nos plans sont désormais compromis. Nous ne sommes pas du tout en état de prendre le scooter. Du coup, on reste au lit les deux prochains jours à vider le stock de mouchoirs de l’hôtel. On s’autorise une petite sortie au Saturday Night Market (le samedi, donc comme vous l’aurez deviné). En quelques mots, le Saturday Night Market, ce sont des stands de babioles en tout genre, des stands de bouffe à gogo (là d’accord !), mais surtout un monde de fou ! Difficile de se frayer un passage là dedans, mais c’est assez folklo !

Thaïlande - Chiang Mai Market

Dimanche 23 octobre. Nous allons un peu mieux. On en profite pour flâner un peu dans Chiang Mai à la découverte de quelques temples et on remet ça le soir avec le Sunday Night Market encore plus bondé que la veille. Que du bonheur !

Doi Suthep

Lundi 24 octobre. Si on met de côté les 15 mouchoirs/minute que l’on débite, on n’est presque plus malade. Aujourd’hui ça sera direction le Doi Suthep, un temple juché sur la montagne. On se croirait en Corse au niveau de la route et des virages, mais c’est plutôt agréable à conduire (un peu moins en tant que passager !). Le temple vaut le coup, il est très beau et on vous le recommande. Bon, comme nous n’avons pas vraiment été très matinaux, on est arrivé là-haut en période de rush, donc beaucoup de monde et beaucoup de perches à selfie, ce qui gâche un peu l’ambiance du lieu.

Mardi 25 octobre. Nous étions donc censés rester 3/4 jours à Chiang Mai, puis réaliser notre périple à scooter. Au final, avec ce rhume, ça fait presque 10 jours que nous sommes ici, on se sentirait presque chez nous. On passe tous les matins à la réception pour dire « one more night please » et la réceptionniste se marre à chaque fois ! On passe prendre le même petit déjeuner tous les jours au même endroit à tel point qu’on a même plus besoin de passer commande ! Nous avons notre petite routine quoi (le luxe quand on voyage au long cours !) ! Aujourd’hui, dernière journée à Chiang Mai en attendant nos collocs du Mexique CJ & Olivier, avec qui on fera finalement notre boucle dans les montagnes.

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Best of photo 

Thaïlande - Chiang Mai

INFOS PRATIQUES

hotel logement   Hébergement    hotel logement

Noble House Chiang Mai : 550 baths (14€) la nuit (négocié à 500 après quelques jours). Très bien, grande chambre hyper clean et bien placé.

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

restaurant couverts assiette   Restaurant    restaurant couverts assiette

Marché de la porte sud de Chiang Mai au niveau de Nantaram Road (KFG pour le fried chicken tout particulièrement !).
Café 29 : pour le petit déj (et pour manger également). Ca se trouve ICI. Fermé le dimanche.

 

tickets entrée   Activités et entrées    tickets entrée

Boxe thaï: 350 baths (9€) (prix annoncé à 400) pour 7 combats au Taphae Stadium (à côté de la porte Est).
Cours de cuisine: 900 baths (23€) la journée avec Siam Rice Thai Cookery.
Cascades de Mae Sa: 100 baths (2,5€) par personne + 20 (0,5€) pour le scooter.
Sources d’eau chaude de San Kamphaeng: 100 baths (2,5€).
Doi Suthep: 30 baths (0,75€).

 

voiture transport   Transport    voiture transport

Bus de la frontière à la station de bus de Mae Sot : 20 baths (0,5€).
Bus de Mae Sot à Tak : 78 baths (2€). Durée : 2h.
Bus de Tak à Chiang Maik : 215 baths (5,5€). Durée : 5h.
Location de scooter : 130 baths (3,3€) la journée . Prévoir 100 baths (2,5€) de plein tous les 200km environ

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Chiang Mai : welcome en Thaïlande !
Notez cet article

Vous aimerez peut-être aussi

2 Commentaires

  • Répondre
    Hélène
    3 novembre 2016 at 11 h 12 min

    Sawadeeka les gros sacs !

    Merci pour ce récit très agréable à lire et les très belles photos ! quel plaisir de suivre vos aventures, j’attends la suite avec impatience et je pioche dans vos adresses pour mon prochain voyage en Asie, c’est top de partager vos bons plans et les prix, des infos très utiles quand on est en train de planifier …
    bonne route au pays du sourire 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      3 novembre 2016 at 13 h 54 min

      Bonjour Hélène ! Nous sommes ravis de voir que ce que nous faisons puisse être utile, c’est bien le but :p

    Laisser un commentaire