Thaïlande

Thaïlande suite et fin : Chiang Rai

Une semaine à se balader sur les routes du nord de la Thaïlande aura eu raison de nos popotins. Il est grand temps de leur donner un peu de répit, et c’est à Chiang Rai que nous les poserons pour quelques jours. 

Du calme !

Mardi 1er novembre. Ce matin c’est grasse matinée bien méritée, puis direction la station de bus. 3h plus tard, nous voilà arrivés à Chiang Rai. Une fois installés, on file prendre nos marques. La ville nous semble tout de suite plus calme que la bouillonnante Chiang Mai, et ça n’est pas pour nous déplaire. On en a vite confirmation une fois dans le night market de la ville. Personne ne nous hèle, on peut regarder les étales tranquillement sans qu’on nous saute dessus, bref le panard.

A la nuit tombée, on se rend à la Clock Tower où nous sommes censés assister à un joli spectacle de son et lumière. On aura vaguement du son et pas de lumière. Il n’en reste pas moins que cette horloge dorée est magnifique et on décide même de jouir du spectacle pendant le dîner en s’asseyant au coin de la rue pour manger un de nos meilleurs pad thaï !

Temple blanc, Maison noire et tutti quanti

Mercredi 2 novembre. Excitation pour tous les deux, aujourd’hui on visite le temple blanc ou Wat Rong Khun. Un des plus beaux temples d’Asie et qui selon nos sources est plutôt barré. On se lève tôt pour éviter la foule, mais malgré cela on sera quand même obligés de jouer les équilibristes pour tenter de prendre quelques photos sans touristes dessus. Dès notre arrivée, il n’y a pas de débat sur le sujet, ce temple est une merveille. On est littéralement subjugués (#MotCompliqué).

Sans trop vous en dire, car cela serait dommage pour ceux qui vont le visiter, l’intérieur de ce temple est vraiment… FOU ! On se demande même si l’artiste ne s’était pas fait une bonne omelette aux « champignons » avant de le peindre. Mesdames, vous aurez droit aussi dans ce temple aux plus beaux WC de toute la Thaïlande ! Testé et grandement approuvé (c’est pas qu’on n’aime pas les toilettes à la turc, mais… en fait si, on déteste les toilettes à la turc, qui a inventé les toilettes à la turc sans déconner ?!). Avec votre droit d’entrée (50 baths), vous pouvez également accéder au musée dédié à l’artiste Chalermchai Kositpipat, créateur du temple. Petite balade sympathique. Gros coup de chance, pendant un petit laps de temps, plus aucun touriste en vue ! Le mitraillage commence 😉

Chiang Rai - White Temple 1Ouais ouais c’est nous qu’on l’a prise cette photo !

Direction ensuite The Black House (Baan Dam en thaï) ou la Maison Noire. Cette maison/musée a été construite à l’opposé du temple blanc (« En rouge et noir, j’exilerai ma peur », ha non c’est pas la bonne). Bon on ne va pas vous faire une thèse sur l’antinomie de l’opalescence du lieu de culte face à l’ombreuse mansion profane, tout ça est bien trop amphigourique pour nous ! C’est un endroit très sympa pour une petite balade.

Alors, petit conseil, évitez comme nous de la faire trop petite la balade quand même. On arrive à 11h56 (précisément) et la gentille petite madame à l’entrée nous dit : « 4 minutes »… Humm, 4 minutes de quoi ? On a le droit à seulement 4 minutes ? C’est pas beaucoup 4 minutes madame ! Allo Clanpin, c’est clanpine, au fait, j’ai oublié de te dire, tu feras gaffe, mais la Maison Noire elle ferme de 12h à 13h, la bise ! Voili, voilou 🙂 Bon, on aura mis à contribution cette petite heure pour se régaler de « baby pineapple » (minuscules ananas), si vous êtes dans le coin ne les manquez surtout pas, il n’y a franchement rien de meilleur.

Après avoir repris le cour de notre visite, on découvre pas mal de petits dômes dans lesquels trônent des oeuvres plus ou moins sympatoches. Nos amis touristes chinois sont toujours de la partie, et vas y que je selfie par-ci (oui, oui le verbe selfier existe d’abord), et vas y que je selfie par-là… euh madame, vous ferez attention, mais vous êtes en train de prendre un selfie avec un penis, un très très gros penis en bois ! Histoire véridique, on les aime quand même bien ces touristes chinois.

Chiang Rai - Black House 2

On finit la journée par une petite balade dans la ville, où nous ferons la rencontre de NOTRE Bouddha, le Bouddha Gros Sac ou Fat Buddha. On se rend également au Wat Phra Kaew, un des plus jolis temples de la ville, perdu dans la verdure et entouré d’orchidées. Nous tombons par hasard sur Anaïs, Raoul et leurs enfants qui comme nous profitent de leurs derniers jours en Thaïlande avant de mettre le cap sur le Laos.

Chiang Rai - Big Fat BuddhaNotre maître spirituel

Doi Tung, des fleurs contre de l’opium

Jeudi 3 novembre. Nos popotins s’étant reposés, on enfourche de nouveau un petit bolide pour la journée pour nous rendre à Doi Tung, à environ 60 km de Chiang Rai. On a le droit à 50 km d’autoroute pas top, puis à une dizaines bien plus sympas en montagne. A noter pour ceux qui voudraient s’y aventurer, n’oubliez pas la petite laine, ça caillotte un tantinet là-haut. C’est à Doi Tung que se trouvent les jardins de la princesse mère (la mère du roi récemment décédé), ainsi que sa villa. Cette ville était anciennement un haut lieu de production d’opium. On se trouve vraiment à la frontière entre le Laos, le Myanmar et la Thaïlande (connu aussi sous le nom  de triangle d’or). On peut même apercevoir le Myanmar depuis les balcons de la villa (Haaaa le Myanmar, c’est quand qu’on y retourne…).

Bref, pour vous résumer un peu l’histoire, car elle est intéressante, la princesse mère qui était passionnée de botanique a décidé de créer ces magnifiques jardins pour éradiquer la production d’opium dans le secteur. Cette petite femme s’est dit que si elle créait ces jardins, il faudrait produire des plantes pour les entretenir et donc elle donnait la possibilité aux locaux d’obtenir des revenus de la production de fleurs plutôt que de la production d’opium. D’une l’idée est bonne et de deux ces jardins sont somptueux. Ils valent vraiment le déplacement. La visite de sa villa est aussi géniale et se fait de surcroit avec un audio guide en français. Cette visite nous a fait comprendre bien des choses sur l’amour que vouent les Thaïlandais à leur famille royale.

On a également visité le Hall of Inspiration (enfin surtout Anaïs), musée retraçant l’histoire de la famille royale. Pour finir, nous avons été jeter un coup d’oeil à l’arboretum, mais la visite est un peu décevante quand vous avez déjà fait les jardins. On se rentre tout doucement quand bim, bam, boum devant nous sur la route sauve qui peut, slalom de Flo avec le scooter pour éviter… UN SERPENT ! Oui ben on vous ferait dire déjà que les serpents ça fait peur et que même s’il était plutôt cool avec sa couleur jaune fluo, on n’a pas trop fait les malins 😉

Chiang Rai - Doi Tung Mother Princess Garden 3

Allez, demain direction le Laos avec Olivier et CJ !

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Best of Photos

Thaïlande - Chang Rai

INFOS PRATIQUES

hotel logement   Hébergement    hotel logement

Orchids Guesthouse : 400 baths (10€). Très bien et bonne situation géographique.

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

tickets entrée   Activités et entrées    tickets entrée

Doi tung : 90 baths (2,3€) pour chacun des 4 sites (jardins, villa, musée, arboretum) ou 200 baths pour les 4 sites (5€).

 

voiture transport   Transport    voiture transport

Bus de Chiang Mai à Chiang Rai : 129 baths (3€). Durée 3h. Bien choisir son horaire car les prix varient. Voir ICI
Songthaew pour aller au white temple : 40 baths (1€)
Bus (depuis la station du centre ville) pour aller à la black house : 40 baths (1€).
Location de scooter à Chiang Rai : 200 baths (5€) la journée.

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Thaïlande suite et fin : Chiang Rai
Notez cet article

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Bideaux
    18 novembre 2016 at 21 h 30 min

    Bizarre le temple blanc , mais beau
    Sinon j’espère que vous allez bien bisous

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      19 novembre 2016 at 7 h 03 min

      Tout va bien 😉

  • Répondre
    Aurore
    21 décembre 2016 at 17 h 50 min

    On regrette un peu de ne pas avoir pu faire Chang Rai quand on a fait la Thailande, on réserve ça pour le voyage. Je me répète mais j’adore votre site !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 décembre 2016 at 18 h 40 min

      Pas de soucis, on adore ce genre de répétition :p

  • Répondre
    amandedouce
    19 octobre 2017 at 14 h 50 min

    j’avais adoré Chang Rai, et ce temps blanc. Ca me rappelle de beaux souvenirs. J’ai hate de voyager encore en Asie. Avez vous fait un bilan chiffré pour votre séjour en Thailande ? Merci d’avance

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 octobre 2017 at 19 h 21 min

      Malheureusement non, nous n’avions pas fait de bilan à l’époque pour la Thaïlande :/ Mais en fouillant je pourrai te retrouver quelques chiffres si tu en as besoin 😉

    Laisser un commentaire