Argentine

Argentine : bilan, itinéraire, infographie et budget

  • On s’refait une dernière côte de boeuf Jim ?
  • Ok, je commande une bouteille de pinard alors !
  • Et après ça on fait quoi ?
  • Ben il sera temps de tracer la route parce que bon, moi j’ai pris 8 kilos ici…
  • Une part de pizza quand même avant ?
  • Allez vendu, je prends aussi deux empanadas, des tagliatelles au roquefort, un pot de glace et après on y va hein ?!

Itinéraire

Nous avons passé 39 jours en Argentine pour découvrir principalement la moitié nord du pays, avec un passage éclair en Patagonie pour voir des baleines franches australes. Notre itinéraire fut le suivant (pas très logique en raison de la visite des parents de Flo) :

Cet itinéraire a été créé à l’aide du superrrrrrr site Le planificateur de voyages 😉

 

Nos impressions

On va être franc avec vous, l’Argentine c’est quand même un énorme kiff ! Et encore, nous n’avons vu que le nord du pays (on reviendra pour toi un jour grande dame Patagonie) ! Des grands espaces, des paysages de foufou, des roadtrips comme on les aime et surtout… une GASTRONOMIE de folie ! Allez, comme on est sympa, on vous liste ce qu’on a aimé et ce qu’on a un peu moins aimé (ben oui hein, comme en entretien d’embauche, faut trouver des défauts, sinon t’es pas crédible) !

On a aimé

La bouffe, la bouffe et la bouffe (et le vin) !

Si on devait revenir en Argentine, ça serait principalement pour la bouffe (Florent à l’écriture mesdames et messieurs) ! Ohhhh, on vous rappelle qu’on est Les Gros Sacs hein, pas les Télétubbies ! Entre autres, on s’est explosé le ventre à base de : groooosssss morceaux de viande (on confirme que la réputation de l’Argentine sur la viande n’est pas usurpée du tout), pizzas et pâtes hyper bonnes (merci les influences italiennes), empanadas de La Americana à Buenos Aires, glaces à tomber. Mention spéciale pour la région de Salta (et le resto Jovi Dos) où la bouffe est excellente et plutôt bon marché ! Ahhhhh, la carafe de vin rouge à 2€ avec laquelle tu peux te remplir 3 fois ton verre !

Buenos Aires - La Americana - Fugazzeta
Buenos Aires - San Telmo - Desnivel - Flo
Salta - Jovi Dos
Villa Maria - Cumple Flo - Empanadas
Cordoba - Asado 1

Les paysages de ouf !

Par où commencer ? La région de Salta, les chutes d’Iguazu ou encore Buenos Aires, c’est franchement du plaisir pour les yeux en permanence ! Il suffit de rouler 2h pour voir 3 ou 4 paysages totalement différents, mais tous aussi magnifiques les uns que les autres. Là dessus, l’Argentine a tenu toutes ses promesses et on a surtout une énorme envie de revenir faire les grands classiques de la Patagonie (Perito Moreno, Torres del Paine, Bariloche etc…).

El Hornocal 3
Salinas Grandes 1
Road to Salinas Grandes 4
Iguazu - Bresil - Garganta del Diablo 1
Salta Sud - Ligne droite

Voir des baleines !

Une des richesses de l’Argentine (et des pays limitrophes), c’est sa faune ! Entre les baleines, les vigognes, les lamas, les alpagas, les guanacos, les renards, les éléphants de mers et tous leurs copains, on a vu du beau monde ! Ne manquait que les orques (pas la bonne période, snif) ! Mais vraiment, sur ce coup là, les baleines c’était complètement dingue ! Un rêve de gosse devenu réalité…

Puerto Piramides - Baleine - Jump 4
Puerto Piramides - Baleine 6
Puerto Piramides - Baleine - Jump 1

Buenos Aires

Un gros coup de coeur pour Anaïs. Florent reste un peu plus mitigé, notamment car l’architecture est au final très similaire à celle de chez nous ! Mais il s’est bien rattrapé sur la bouffe là-bas (oui c’est un fil rouge en Argentine) ! Ne pas oublier d’aller faire une petite Milonga de quartier pour voir des danseurs de Tango, et prendre des cours si le coeur vous en dit ! Buenos Aires c’est un petit air de Paris de l’autre côté de l’océan !

Buenos Aires - La Boca - El Caminito - Lady
Buenos Aires - San Telmo - Mercado 3
Argentine - Buenos Aires - La Maldita Milonga - Couple

On a moins aimé

L’altitude

Surtout la mère de Flo (#Vomito) ! Il faut y aller mollo et par pallier, ça n’est pas une légende ! Même en étant acclimaté et en altitude depuis plusieurs semaines, Flo avait régulièrement des maux de tête. Marcher rapidement = faire un marathon, se baisser et se relever = être essoufflé pendant 5 minutes ! On est sur une autre planète là haut, mais c’est quand même sympa (même si ça caille) ! Clairement, on met l’altitude en point négatif juste pour meubler hein ! On le met surtout parce que Flo est une chochotte de l’altitude !!!

Les longsssss trajets en bus

L’Argentine c’est trèèèèès grand ! Vous allez vite vous en rendre compte ! Alors oui, le transport ça fait partie du jeu, mais après un an de voyage, devoir s’enchainer 20h de bus c’est beaucoup moins marrant qu’au début ! Sinon, vous faites les américains (comme on l’a fait plusieurs fois), et vous prenez l’avion… ce qui nous amène au point suivant…

Les soucis à répétition en avion

Tu casses la tirelire pour éviter 25h de bus et les transformer en 3h d’avion, bonne idée… en théorie ! Sauf quand il y a des soucis 9 fois sur 10 ! On a eu droit à l’accident d’avion à l’atterrissage (pas le nôtre) qui fait fermer l’aéroport pendant 3h, la grève des pilotes (on a aussi eu la grève des pilotes de bus au passage), les 12h d’attente dans un aéroport qui te font arriver à 4h du mat’ à destination. Bref, l’avion, l’avion, l’avion…

Stop

Le taux de change

Passons aux choses sérieuses : l’argent (tiens d’ailleurs dans Argentine, il y a le mot « argent », coïncidence ? Je ne crois pas) ! L’Argentine est un pays en forte mutation et à l’économie très instable. Depuis des années ils ont une inflation folle (nos 2 ou 3% annuels, ils les ont chaque mois grosso modo) ! Il y avait même une époque folle où les supermarchés fermaient en journée le temps de changer les étiquettes avant de rouvrir ! Aujourd’hui, ça se traduit par un taux de change en constante évolution. Concrètement, en 2013 : 1€ valait 6 pesos, en 2014 il passait à 11 puis à 17 en 2016 et 23 en 2018 (x4 en 5 ans, c’est juste de la folie). Alors concrètement, pour nous voyageurs, c’est plutôt une bonne nouvelle parce que avec 1€ on se procure plus de choses en pesos. Cependant, les prix évoluent en même temps (voir plus rapidement). Quand vous payez une chambre d’hôtel 40€ en janvier, il ne serait pas surprenant qu’elle soit à 50 l’année suivante, et c’est pareil pour tout. Ce qui fait de l’Argentine un pays assez cher pour voyager finalement. Conséquence pour les argentins, impossible d’épargner. Mettre de l’argent de côté revient à perdre de l’argent. Ils sont donc obligés de dépenser tout ce qu’ils ont le plus rapidement possible avant que la monnaie ne soit encore plus dévaluée (vous comprenez pourquoi Anaïs voulait s’y installer). Autre solution répandue : changer ses pesos en dollars, une monnaie bien plus stable.

Money

L’infographie argentine : prix moyens* et budget

Infographie

*Il s’agit de prix moyens constatés en août/septembre 2017. Attention, le taux de change est en constante évolution et les prix en constante hausse (cf « le taux de change » un peu plus haut).

Vous en voulez encore ?

Abonnez-vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Argentine : bilan, itinéraire, infographie et budget
Notez cet article

Vous aimerez peut-être aussi

9 Commentaires

  • Répondre
    Aurore
    18 janvier 2018 at 15 h 06 min

    Les grosses distances font un peu peur mais les paysages ont l’air tellement fous ! Et tellement variés.
    Les photos de bouffes donnent aussi plutôt envie 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      19 janvier 2018 at 9 h 49 min

      Nous en parle pas ! Tiens pour la peine on va se chercher un bout de morbier au frigo :p

      • Répondre
        Griffond
        22 janvier 2018 at 17 h 25 min

        et le Mont D’or ???????

  • Répondre
    Mathieu
    28 janvier 2018 at 7 h 20 min

    Toujours aussi passionnant de vous lire!!!
    Merci de nous faire partager vos aventures!!
    Pour notre part, nous sommes actuellement en Colombie, on vient d’y posé les pieds et c’est pour le moment superbe!!!
    En attente de vous lire à nouveau!!
    A bientôt et éclatez vous un max.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      29 janvier 2018 at 9 h 58 min

      La Colombie, notre grand regret snif 🙁 Mais on ira bientôt, ramenez nous des bons plans :p

  • Répondre
    Manu Mumu Yann Lou
    9 mars 2018 at 22 h 46 min

    Bonjour les gros sacs
    Ravis de vous voir en forme à Lille.
    Question pénible : si vous deviez conseiller un seul road trip à Salta : boucle nord ou boucle sud ? Précision, c’est avec 2 adultes+ 1 senior + 2 enfants.
    Désolé, je sais que choisir c’est pécher.
    Manu et sa troupe

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      12 mars 2018 at 12 h 59 min

      Hello la troupe ! Effectivement, choix vraiment pas évident ! Du coup, on ne prend pas la responsabilité de trancher ! On vous conseillerai le pile ou face !

  • Répondre
    muriel et christian
    14 mars 2018 at 21 h 55 min

    On rêve toujours autant en vous lisant;en ce qui nous concerne nous avons différé notre voyage en Amerique du sud d ‘une petite année car il ne nous était pas possible de partir avant fin janvier donc trop tard pour débuter notre voyage par la Patagonie (raison première de ce voyage).Tant pis nous traînerons à nouveau nos sacs sur les routes d ‘Asie en attendant……
    Trés impatients de découvrir la fin du voyage…..
    Le retour à la vie de tous les jours ne vous semble pas trop fade ?
    Les quinquas

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      19 mars 2018 at 14 h 01 min

      Zut alors, devoir patienter en Asie, c’est trop dur comme punition :p Pour le retour à la vie quotidienne… JOKER !

    Laisser un commentaire