Argentine

Mendoza : du vin et du foot !

On dit au revoir à nos copains Jeni et Rafa à Villa Maria et on se rend à la station de bus où nous attendent 9h de trajet jusqu’à Mendoza, joieeeee !

Mendoza, Grève épisode 3 !

Vendredi 8 septembre. Flo a officiellement 30 piges ! Whou Hou ! Et quoi de mieux pour fêter cela que de se manger une journée de bus ?! Vous voyez pas ?? Et bien nous non plus…

Super

Jeni nous dépose à la station de bus et l’attente commence. Les minutes défilent et toujours pas de bus en vue. Hum, hum… Flo part alors en reconnaissance et revient dépité : nouvelle grève ! Après celle des pilotes, voici la grève des chauffeurs de bus ! Ho dîtes donc les gars, vous n’auriez pas des origines françaises par hasard ?!

GrèveOn fait quoi les gars aujourd’hui ?

C’est quasi la goutte d’eau ! On veut vraiment se rendre à Mendoza, nos jours sont comptés pour la fin de notre séjour en Argentine alors on n’a pas envie d’en perdre. Bref… on fait donc à nouveau appel à Jeni, etc, etc, jusqu’à ce qu’un gentil monsieur nous informe que finalement le bus viendra nous chercher avec un peu de retard ! Ouf, un peu plus et on repartait chez Jeni en ratant notre bus ! Voilà comment on a passé la totalité de notre journée dans le bus, entouré de mioches HORRIBLES ! Sachez-le, en Argentine, les enfants n’ont rien de gentilles petites têtes blondes ! On a rencontré que des petits monstres !

Enfant qui chialeFig.1 – Les enfants autour de nous dans les bus

Heureusement on s’est consolé avec les empanadas de Mabel, la maman de Rafa et Jeni qui nous avait préparé un dogy bag ! On finit par arriver en fin de soirée à l’Hostel Lao où règne une ambiance… bien arrosée !

Samedi 9 septembre. On se réveille sous la pluie et dans le froid ! Nous qui attendions Mendoza la linda pour profiter des parcs, manger des glaces et boire des coups en terrasse… On se motive quand même à aller se faire une petite balade en ville, bien calme d’ailleurs, trop même. Il n’y a pas un chat. Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. On se rentre au chaud pour travailler un peu sur nos articles.

Dimanche jour du seigneur.. euh du foot !

Dimanche 10 septembre. Aujourd’hui, Flo organise une journée spéciale pour Anaïs, rien que pour lui faire plaisir ! Tout commence avec un magnifique Saint-Etienne/Angers dès 10h00 du matin ! Bon en vérité, pendant que Flo regardait son match tranquille, Anaïs était encore en train de pioncer (qui allait franchement croire que je m’étais levée) ! Par contre, l’après-midi, ça sera avec elle et au stade de Mendoza ! On va voir le match de la journée entre Mendoza et Cordoba ! Premier objectif : trouver des billets ! Après une bonne heure de marche pour rejoindre le stade, on fait un premier arrêt pour acheter un traditionnel choripan d’avant match arrosé d’une bière ! Le choripan c’est le sandwich à la saucisse typique à manger pendant un match de foot ! Typique ou pas, Flo s’en fout pas mal, il a surtout une énorme dalle ! On va ensuite acheter nos billets et c’est parti ! Anaïs se fait chambrer par les stadières qui lui disent qu’il est interdit de rentrer dans le stade avec un choripan ! La mine déconfite de la petite les fait exploser de rire ! Elles avouent qu’elles ont juste une énorme dalle et qu’elles auraient bien voulu lui piquer !

Pour ceux, qui ne le savent pas, le foot en Argentine c’est une religion. Et si vous ne nous croyez pas, sachez qu’on a vu Dieu, le Pape et le Messi pendant ce match ! Alors, pas calmés là ? Et non, on n’a rien fumé… mais par contre on a pas mal inhalé grâce à nos voisins !

Mendoza - Dieu le pape et le Messi

Bref, une belle aprem ensoleillée, avec du but, du carton rouge et une victoire à la dernière seconde, impeccable ! Et pour ceux qui me (Flo) traîte de sadique, sachez que la petite aussi a apprécié ! C’est même elle qui m’a trainé au stade (bon là j’en rajoute un peu…beaucoup).

Le soir, et comme tous les soirs à l’hostal, c’est repas commun (pour ceux qui le souhaitent). Certains se désignent cuisto du jour et font la popotte pour tout le monde et le prix du repas est divisé entre tout le monde. C’est un très bon moyen de parler avec les autres voyageurs ! D’ailleurs l’Hostel Lao c’est vraiment un super endroit si vous souhaitez rencontrer du monde, partager, discuter, c’est un vrai hostel social quoi ! Et pour ceux qui aiment faire la teuf et picoler, vous ne serez pas déçus, il y a du monde de motivé tous les soirs (dont le patron Mike, toujours le sourire aux lèvres). Bon, nous on n’est plus tout jeunes (surtout Flo maintenant), donc on fait rarement parti des derniers couchés !

Mendoza - Hostel Lao SalonUn des espaces communs de l’Hostel Lao

Tournée des caves ! 

Lundi 11 septembre. Aujourd’hui on part pour la traditionnelle tournée des bodegas de la région de Mendoza avec l’agence aux petits oignons : Kahuak. Il faut le dire, ici c’est THE attraction, personne (ou presque) n’y échappe ! On rejoint notre groupe entièrement constitué de Brésiliens (et là je me dis : « eh merde, Flo va forcément la ramener avec un commentaire sur 98 ») ! On commence notre tour dans la splendide bodega Tempus Alba.

Mendoza - Vignes
Mendoza - Bodega Tempus Alba Bouteilles

On nous explique tout de A à Z sur la vigne et le vin. Attention, ici c’est toujours une histoire de famille ! On arrive forcément au meilleur moment selon Flo : la dégustation ! Mais pas la petite dégustation vite fait, bien fait, non, non, non ! Nous avons droit à une dégustation 5 étoiles !

Mendoza - Bodega Tempus Alba Degustation Verres

On enchaîne ensuite avec la visite d’une fabrique d’huile d’olive : Pasrai. Mendoza est très réputée pour son vin, mais aussi pour ses olives. Sincèrement, cette visite était géniale ! On a toujours un peu peur de s’ennuyer dans ce genre d’endroit, soyons honnêtes, et bien là pas du tout ! Le tour ne dure pas mille ans, mais tout y est pour comprendre le pourquoi du comment. On était complètement ignare sur le sujet, on est maintenant des master chef de l’huile d’olive ! On a le droit là aussi à une dégustation et on peut vous dire qu’on était bien frustré de ne rien pouvoir ramener. Mais bon, maintenant on sait comment concocter nos petites huiles personnalisées.

Mendoza - Huile d'olives Pasrai
Mendoza - Fresque Pasrai

C’est reparti pour une nouvelle bodega : Luigi Bosca ! C’est très, très beau ! On a le droit à l’histoire du lieu et de la famille expliquant le pourquoi du comment de ce vin. On est encore agréablement surpris par la qualité de ce que l’on nous fait déguster. Et ici ils n’y vont pas de main morte côté dégustation ! C’est presque un demi verre par type de vin ! Euh je vous rappelle la tenue de l’alcool par la p’tite ou quoi ?! On a le droit aussi à un pétillant pas mal du tout, dixit la nana fan de champagne.

Mendoza - Bodega Luigo Bosca Flo
Mendoza - Bodega Luigo Bosca Degustation Rose
Mendoza - Bouteilles Allongees

On termine vraiment en beauté et incontestablement par le meilleur : la bodega Alta Vista. Et on ne dit pas ça car elle est française, pas du tout… C’est en toute objectivité que nous écrivons ces lignes ! Non vraiment sans rire, ce lieu est incroyable ! Imaginez vous le panorama avec les champs de vigne donnant sur les montagnes aux sommets enneigés et un parc splendide pour vous poser tranquillement. C’est normalement là que nous aurions dû prendre notre déjeuner, mais le froid a eu raison de nous. Déjeuner qui soit dit en passant était excellent et accompagné bien sûr à chaque plat d’un vin différent ! On a terminé par une visite des caves qui nous ont scotché tellement elles étaient belles ! Un vrai régal.

Mendoza - Bodega Alta Vista
Mendoza - Bodega Alta Vista Dejeuner
Mendoza - Bodega Alta Vista Cave

Mardi 12 septembre. On avait prévu d’aller se balader du côté de l’Aconcagua aujourd’hui, le plus haut sommet d’Amérique latine. Emilie de l’agence Kahuak nous avait gentiment expliqué comment nous y rendre par nous même. Malheureusement, on se réveille patraque et franchement pas d’attaque pour une journée de rando. On passera donc la journée à organiser notre départ pour la Bolivie et à se préparer mentalement pour la journée de bus qui nous attend le lendemain. To be continued…

 

Infos Pratiques

Important – Septembre 2017 : 1€ = 20$ (pesos argentin).
En Janvier 2015, c’était 1€ = 10$, tout va très vite ici !

Transports

  • Bus Villa Maria / Mendoza avec FlechaBus : 870$ (42€). Durée : 9h.

dodo

  • Hostel Lao : 29€ la chambre avec PDJ. Il y a aussi des dortoirs. Hostel social par excellence, tout le temps du monde dans le salon, ça discute, ça boit des coups, ça fait des barbecues, ça vit quoi et c’est ce qu’on aime ! A déconseiller si vous cherchez du calme ! Cet hôtel nous a été offert, ce qui n’empêche pas notre jugement d’être honnête et objectif, promis 😉

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

Entrée

  • Agence Kahuak : excursion à la journée avec visite et dégustation (of course) dans 3 caves et 1 fabrique d’huile d’olive, repas le midi dans un super cadre, transfert depuis l’hôtel, guide, le tout en mode grand luxe vraiment ! C’était top, si vous êtes fans de vin, vous ne serez pas déçus. 1990$ (97€).
  • Match de foot de Godoy Cruz Mendoza (stade Malvinas Argentinas) : 350$ (17€) l’entrée pour homme et 200$ (10€) pour les femmes

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

4 Commentaires

  • Répondre
    Aurore
    16 octobre 2017 at 17 h 33 min

    L’entrée pour les matchs de foot c’est comme pour les entrées en boite en fait, moins cher pour les filles. Ahaha !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      18 octobre 2017 at 19 h 51 min

      Bravo la parité !

  • Répondre
    muriel et christian
    16 octobre 2017 at 23 h 52 min

    Olla les gros sacs,
    Toutes nos excuses à la photographe,tu nous fait rêver à chaque clichés Anais.
    Eh bien voilà après avoir suivi votre périple en Argentine nous voilà repartis à consulter les billets d’ avion,les guides du routard et le lonely, 2020 nous semble un peu trop lointain et notre voyage devrait montrer le bout de son nez en janvier 2019 non sans être passer au préalable devant Mr le Maire pour se dire oui.Donc une année 2018 bien chargée puisque nous projetons cette fois-ci de partir pour six mois environ(et oui Muriel aussi à decidé de prendre sa retraite).
    Toutes vos photos et vos récits nous ont mis l eau à la bouche mais le pompon sur la Garonne (traduisez l’expression bien de chez nous par cerise sur le gâteau ) c’est votre dernier article sur la région du vin qui a fait saliver Christian avec le même regret que vous « je ne pourrai pas en ramener….. »
    Si cela n’est pas indiscret pourriez vous nous dire votre budget pour un mois en Argentine (là c’est Muriel la comptable qui s’inquiète car trop mal habituée en Asie).
    Christian s’inquiète un peu, Flo ne parle que du ballon rond (Lyon a battu Monaco ce week-end ) mais qu’ en est il du ballon ovale là-bas ?
    On attend avec impatience vos prochains récits.
    Adios, a la proxima

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      18 octobre 2017 at 19 h 55 min

      Ohhhhh félicitations les quinquas (pour le mariage et le voyage à venir) !!! Pour Christian, qu’il se rassure, même s’il ne pourra pas en ramener, il pourra en profiter bien assez sur place ! Muriel la comptable ne va pas être contente : 2500€ pour 39 jours en sachant que nous n’avons rien payé pendant 15 jours (les parents de Flo étaient là) et nous ne sommes (quasiment) pas allé en Patagonie qui coûte bien plus chère que le nord. Donc oui, rien à voir avec l’Asie, on confirme ! Pour le ballon ovale, Flo n’étant pas un grand fan, il n’ pas trop fait gaffe. Mais désolé de vous décevoir, en Argentine, la religion, c’est le foot ! A bientôt !

    Laisser un commentaire