Vietnam

Mui Né, notre coeur balance

En avant pour Mui Né et ses paysages à couper le souffle ! Petit coin de paradis qui se dit aussi petite Russie…

encore une histoire de bus

Vendredi 30 décembre. Une longue route nous attend aujourd’hui : #Joie #Bonheur ! Step 1 : 2h30 de minivan jusque Ho Chi Minh ! Voyage sans encombre (pour une fois). Step 2 : 6h de bus couchette jusque Mui Né, notre destination finale. Pas de bol, comme on s’y prend last minute, il ne reste plus que les sièges du fond à disposition et ça n’est pas forcément le meilleur endroit du bus. En effet, ce sont les seules places qui ne sont pas individuelles. Pas le choix, on prend. C’était long ces 6h de bus avec l’odeur de transpiration de notre compatriote allemand à côté, hoooo que c’était long (même l’odeur des pieds de Flo est moins forte ! Mais Flo, ils pensent aux copains quand on prend le bus, il change toujours de chaussettes la veille) !

Bref, aux alentours de 17h00 on nous débarque à la station de la compagnie de bus à Mui Né après avoir lâché un certain nombre de voyageurs sur la route. C’est à ce moment là qu’on se dit que ça pue, car on est censé nous déposer à notre hôtel (grosso merdo à 10 bornes de là). Bonnnnn… Un petit monsieur de la compagnie nous explique tant bien que mal dans un anglais plus qu’approximatif que nous devons attendre un autre bus. On se dit ok, ils vont nous jeter dans un autre bus qui passe par chez nous et nous déposer en passant. Et bien NON ! Que nenni ! Ca aurait été trop beau et trop facile ! Non parce que bon, vous venez de vous taper quasiment 8h de bus tranquilou bilou, faut bien qu’on vous fasse un peu chi** hein, sinon ça serait pas drôle et puis qu’est ce qu’on aurait à vous raconter sinon ?!

Donc là, on nous jette dans un bus local que nous devons payer of course ! C’est un tantinet agaçant quand tu es censé l’avoir déjà payé dans ton ticket de bus principal… Qui plus est, tu paies le double de ce que paie les locaux… Bref… Et là, la petite madame du bus arrive avec écrit 20.000 sur la paume de sa main qu’elle te met à 3cm du nez et de l’autre pointe nos sacs ! Alors oui, c’est bon on a bien vu merci ! Voici une des arnaques courantes au Vietnam, dont nous avions connaissance. On te demande de payer pour ton sac à dos, alors que la moitié du bus à des cabas plus gros que nos sacs ou même des poules ! En dignes protestataires on refuse de payer cette énième tentative d’extorsion, tout comme deux jeunes filles montées en même temps que nous. Alors oui 20.000 Dongs ça n’est rien, mais une fois de plus ces manières nous excèdent. Au bout de 10 minutes, une touriste canadienne paie pour l’ensemble des backpacks du bus. On la remercie tous très gênés, et en même temps on lui dit qu’elle n’aurait pas dû, car ça ne va qu’inciter cette gentille dame à continuer son business. Elle nous dit qu’elle comprend nos principes, mais nous on pense surtout que ça l’a saoulé d’entendre la madame du bus nous crier dessus. Bref 🙂

Mui Ne - Port 3

Une fois arrivés à bon port et les clefs de notre chambre récupérées, on ressaute dans un bus pour partir à la recherche d’un scooter. C’est l’élément indispensable pour un séjour dans le coin (surtout quand on loge à 10 kilomètres de la ville). Toutefois, on ne descend pas vraiment au bon endroit, vous voyez… Un kilomètre, deux kilomètres, trois, quatre, cinq… Euh ?! Y’a t-il un scooter dans cette ville ?! Non parce qu’on aime bien marcher, mais bon là c’est plus très très drôle quand même ! Pas l’ombre d’un scooter en ville ! On n’y croit pas ! Sachant qu’ils en louaient dans notre Guesthouse hein ! On parvient à mettre la main sur, euh… comment dire… une antiquité ? un rebut ? Le truc est tout pourri, pas de rétro, ni de klaxon (les deux éléments indispensables à la survie sur la route en Asie). Comme on est un peu désespérés, un peu fatigués aussi et à la veille du réveillon, on prend quand même. Le peu que nous voyons de la ville ne nous attire pas beaucoup, comme on nous avait prévenu, nous sommes bien dans une petite Russie à Mui Né et ça n’est pas des plus plaisants. Si on avait voulu faire un tour en Russie, on l’aurait mis sur l’itinéraire.

mui né : le desert made in vietnam

Samedi 31 décembre. Avant même de partir, l’adorable propriétaire de notre Guesthouse nous met en garde sur la police de Mui Né. Le truc à savoir à Mui Né, c’est qu’ici la police est très corrompue (disons un peu plus que dans le reste du pays). Elle se place aux endroits stratégiques de la ville, où vous n’avez pas d’autre choix que de passer pour vous rendre sur les sites à visiter et là elle vous aligne. Le hic, c’est que même si vous êtes en règle, ils vous trouveront quelque chose pour vous mettre une amende, du genre votre casque n’est pas homologué, vous avez le nez trop long, vous puez des pieds etc… On a croisé pas mal de personnes ayant du lâcher une grosse somme pour repartir.

Après ces quelques mises en garde, on part (pas très sereins on doit l’avouer) direction les dunes de sable blanc. C’est l’attraction majeure du coin et franchement c’est magnifique. On a l’impression d’être à Merzouga ! C’est complètement dingue. On a de la chance, car le temps est couvert et le sable ne nous brûle pas les pieds, mais nous avons droit à un vent de fou. Le sable qui s’abat sur nous en rafale fait un mal de chien.

Mui Ne - White Dunes 7

Mui Ne - White Dunes - Anais 1

Et bien sûr, on frôle la catastrophe ! Une énorme bourrasque en haut d’une dune, et bim… Ginette la casquette qui se fait la malle ! C’était sans compter son fidèle compagnon (Flo pour ceux qui n’auraient pas compris), qui dans un élan de courage empreint d’amour s’élançe à sa poursuite dans une course folle au travers de la dune, affrontant la force du vent dans une lutte acharnée contre la nature… face à Anaïs morte de rire à moitié en train de se faire pipi dessus ! Fin de l’envolée lyrique ! Ginette la casquette est en sécurité. Tout est bien qui finit bien.

Mui Ne - White Dunes - Ginette la casquette se fait la malle

En redescendant des dunes, on se rend compte que nous n’avons plus la clef de notre scooter. C’est à ce moment qu’Anaïs se rappelle l’avoir tendu au mec du parking pour qu’il l’aide à fermer le coffre, mais ce dernier ne le lui a pas rendu. Bien sûr, quand on arrive, le type nous dit qu’on l’a fait tomber par terre en partant et que du coup on doit lui donner de l’argent, mais bien sur Jean-Michel, compte là-dessus ! Morale : faites attention à vos clefs 🙂

22 V’la les flics

On poursuit la journée dans un autre endroit assez impressionnant : le Red Canyon ! Et c’est le retour de clanpin et clanpine ! Ca faisait longtemps, et on a eu des messages nous informant qu’ils vous manquaient ! Aussitôt partis, on aperçoit la police au bout de la route (#FUcK). On tente donc d’emprunter une autre route, mais la police est encore là (#DoubleFUcK) ! Aparté : chères mamounettes, pouvez-vous ne pas lire les prochaines lignes ? Reprenez la lecture lorsque vous verrez une « * », merci 🙂

On reprend donc le premier chemin, on attend qu’un bus passe, et on se cache derrière au moment de passer devant la police pour ne pas se faire voir. Bon, on n’est pas très fiers de notre technique, mais on n’avait franchement pas le courage pour une nouvelle confrontation.

* C’est bon vous pouvez relire maintenant ! Après quelques minutes de recherche (genre une bonne trentaine) on trouve finalement l’entrée du Red Canyon ! Et encore après quelques minutes (genre une bonne trentaine encore) (oui, on avait les neurones un peu constipées ce jour là) on trouve finalement un chemin ! Comme clanpin et clanpine trouvent que c’est trop facile de suivre un chemin et que ça ne ressemble pas à ce qu’ils ont vu sur internet, ils prennent un autre chemin au lieu de suivre celui qui semble tout tracé. Ils escaladent, se retrouvent sur une corniche… Humm ça paraît pas super solide ici dis donc ?! La vue était belle, mais on a vite déguerpi. Finalement, suivre le chemin n’était pas si mal 🙂 L’endroit est magnifique, tout est ocre. On comprend pourquoi tout le monde le compare au grand canyon américain.

Mui Ne - Red Canyon Flo
Mui Ne - Red Canyon 4
Mui Ne - Red Canyon 2

On termine la journée par une énième découverte, mais gastronomique cette fois : le Döner Kebab de Mui Né ! On s’en pourlèche encore les babines. Ca n’a rien à voir avec les kebabs que nous avons en France (elle veut dire par là que celui ci était bon je crois) ! Une tuerie comme on dit ! On fera un stop sur le chemin du retour aux dunes rouges (enfin elles sont plutôt oranges) pour profiter du coucher du soleil.

Mui Ne - Red Dunes by night 2
Les dunes oranges mais noires du coup

On réveillonnera en amoureux, sous la couette, devant un épisode du Bureau des Légendes ! 00h01, l’épisode est fini, un bisou et au dodo ! Happy New Year !

1er janvier : 1er fail  

Dimanche 1er janvier. En ce premier jour de l’année, Les Gros Sacs décident de se faire une petite virée à scooter pour aller voir le phare de Ke Ga à une cinquantaine de kilomètres de Mui Né. D’après la carte on allait longer la mer pendant 50 kilomètres donc ça devrait être sympa 🙂 Mesdames et Messieurs, voici le premier fail de l’année 2017 des Gros Sacs ! Il fallait bien qu’il y en ait un, autant qu’il arrive le 1er janvier hein ?! La route pour se rendre à Ke Ga est tout ce qu’il y a de plus inintéressant, on ne voit que des resorts et lorsqu’on arrive à voir un bout de côte, tout est caché par des palissades en métal (qui cachent un nouveau resort en construction). Une fois arrivés sur place et bien vous pourrez voir un phare et une plage, voilà. C’est joli, mais ça ne vaut pas non plus le déplacement.

Ke Ga Lighthouse 1
Du coup, on ne s’attarde pas et on rentre sur Mui Né pour aller faire un tour du côté des Fairy Stream ! Il s’agit d’un petit ruisseau qui passe entre la roche et le sable. Une petite promenade d’une trentaine de minutes les pieds dans l’eau. Fort sympatoche !

Fairy Stream - Flo
On se refait un petit kebab (oui bon ça va, quand vous aurez mangé du riz pendant quatre mois on en reparlera), et nous faisons une dernière halte au port pour admirer le coucher de soleil sur les bateaux coquille de noix.

Mui Ne - Port Sunset

conclusion

Il n’est vraiment pas facile de donner son avis sur Mui Né. Les alentours sont vraiment magnifiques, mais pour le reste… Mui Né n’est même pas vraiment une ville, il s’agit juste d’une bande de littoral. Tout y est fait pour la clientèle russe, qui n’est pas des plus agréables. Et puis, cette tension que tu as en permanence en te disant que peut-être tu vas te faire arrêter et que potentiellement cette journée va te coûter un bras. Mui Né, notre coeur balance…

Mui Né, notre coeur balance
Notez cet article

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

best of photos 

Vietnam - Mui Né

INFOS PRATIQUES

hotel logement Hébergement hotel logement

Song Hien : 16€ (tarif nouvel an !). Excentré mais du coup au calme, propre et grand avec AC.

On vous conseille d’utiliser HotelsCombined pour vos recherches de logement. C’est un comparateur des différents sites de réservations (booking, agoda, expedia, hotels etc…). Il suffit de rentrer vos dates et il vous dira sur quel site le logement est le moins cher 😉 Un bon ami pour faire des économies !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

 

restaurant couverts assiette Restaurant restaurant couverts assiette

Sindbad : 35.000 VND (1,5€) le petit kebab, un régal !

tickets entrée Activités et entrées tickets entrée

White Dunes : 15.000 VND (0,6€) + 5.000 (0,2€) de parking pour le scooter

 

voiture transport Transport voiture transport

Bus de Vinh Long à Ho Chi Minh : 76.000 VND (3€) Durée : 2h.
Bus de Ho Chi Minh à Mui Né : 120.000 VND (5€). Durée : 6h.
Bus local : 13.000 VND (0,5€) pour un long trajet (6.000 pour un court).
Location de scooter : 150.000 VND (6€) la journée (nouvel an oblige).

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous aimerez peut-être aussi

16 Commentaires

  • Répondre
    Anne
    19 janvier 2017 at 13 h 23 min

    Des photos qui se méritent, donc!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      20 janvier 2017 at 6 h 04 min

      Et comment !

  • Répondre
    Aurore
    19 janvier 2017 at 14 h 25 min

    Le coin n’est pas un incontournable au vietnam alors ?
    Je suis d’une nature craintive, j’aurais du mal à supporter de ne pas me sentir en sécurité à cause … de la police justement !! 🙁

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      20 janvier 2017 at 6 h 05 min

      Il y a quand même de jolies choses à voir dans le coin 🙂 Il faut juste éviter le scooter si possible tout comment le centre ville !

  • Répondre
    HelloLumiya
    19 janvier 2017 at 17 h 10 min

    J’ai adoré lire ce récit et j’avoue avoir bien rigolé. 🙂 Pour le coup Mui Né me laisse un peu perplexe et je ne pense pas m’y rendre un jour… En tout cas les photos sont super chouettes !

    A bientôt,
    Lumiya

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      20 janvier 2017 at 6 h 06 min

      Merci Lumiya 🙂

  • Répondre
    Elodie
    19 janvier 2017 at 23 h 37 min

    Je viens de découvrir votre blog par cet article et j’ai juste adoré ! Les photos sont magnifiques et j’aime beaucoup le style du récit. J’ai hâte de lire vos prochains articles, en attendant je vais lire les anciens 😉

    Bonne continuation pour votre voyage !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      20 janvier 2017 at 6 h 06 min

      Merci Elodie, tu as du boulot pour lire tous les anciens articles :p

  • Répondre
    Alex
    20 janvier 2017 at 4 h 21 min

    Le coup du bus pour éviter les flics, je dis bien joué! 🙂 des vrais ptits hors-la-loi! On se réjouit de lire la suite!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      20 janvier 2017 at 6 h 07 min

      Ahah on est créatifs dans la difficulté :p

  • Répondre
    Le blog CashPistache
    20 janvier 2017 at 19 h 14 min

    On s’y croirait, là avec vous. J’aime cette façon directe de raconter et les photos sont top !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 janvier 2017 at 10 h 12 min

      Merci bien, on fait de notre mieux :p

  • Répondre
    Allons Voir Le Monde
    5 février 2017 at 12 h 31 min

    Hum … ça nous donne pas trop envie de passer par Mui Né 🙂

  • Répondre
    Voyage Vietnam
    8 novembre 2017 at 11 h 13 min

    Super article et super photos !

  • Répondre
    Salomé et Sylvain
    18 octobre 2018 at 7 h 19 min

    Hello !
    Balaise la technique pour éviter les flics On n’a pas été aussi doué et on a du allonger… Bon on a pas eu trop le choix, on les guettait mais ils étaient placés à un endroit stratégique les coquinous. Impossible de les éviter sans faire un délit de fuite devant leur tronche en gros…
    Merci pour ce chouette article ! On s »est pas mal inspiré de votre blog pour la préparation de notre tour du monde et on continue pendant le voyage parce que clanpin et clanpine, on s’y attache vite 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      19 octobre 2018 at 8 h 15 min

      Hello à vous deux et merci pour ce petit message 🙂 Arf, ils sont rôdés les flics là bas malheureusement 🙁 Ils ont pas trop abusé sur le prix ? Bon Sylvain, je (Flo) pense qu’on pourrait bien s’entendre : Geek/Bière/sport, on est 100% compatibles ! Allez éclatez vous bien ! Clanpin et clanpine 😉

    Laisser un commentaire