Chili

Valparaiso la ville arc-en-ciel !

Après avoir récupéré de notre long voyage depuis l’Australie et bien profité de nos amis à Santiago, direction Valparaiso, la ville arc-en-ciel !

Valparaiso : dodo & cerro ! 

Lundi 10 juillet. Après un dernier au revoir à notre amie Gipsy, on saute dans le métro, puis dans notre bus direction la fameuse ville de Valparaiso. Des trajets comme celui-là on en veut à chaque fois. 5 minutes après être partis on s’endort et on se réveille 2h plus tard, 5 minutes avant d’arriver. Comme une lettre à la poste ! Merci les restes du décalage horaire ! Une fois sur place, on met le cap sur notre Bed & Breakfast, El Mirador ! L’endroit est hyper mignon, avec un petit patio intérieur et une vue imprenable sur le port de la ville et ses collines. C’est légèrement en retrait de l’hyper centre et de l’agitation touristique, mais à seulement quelques minutes de bus. Exactement ce qu’on cherchait !

Pas le temps de profiter de notre nouveau chez nous, on ressaute dans un bus direction la Plaza Sotomayor d’où part le free walking tour auquel on souhaite participer (Tour 4 Tips). C’est parti pour 3h de balade au coeur des Cerros Alegre et Concepcion (les fameuses collines de Valparaiso). Sûrement les deux endroits les plus prisés de la ville et les plus photogéniques ! Le street art est omniprésent et tout simplement extraordinaire ! Bref on adore.

Valparaiso - Windows
Valparaiso - Street Art - Pieds
Valparaiso - Street Art - Church

Notre sympathique guide, bien que québécoise, connaît la ville comme sa poche et nous partage ses bons plans. Elle nous emmène donc déguster un des fameux alfajores de Sergio ! Vous ne savez pas ce que c’est ? Et bien nous non plus on en n’avait jamais entendu parler ! Deux cookies fourrés au dulce de leche, ça c’est la recette sud américaine classique, que Sergio a décidé il y a des années d’enrober de chocolat ! 100% interdit au diabétique ! Bon honnêtement c’est pas fou !

Valparaiso - Alfajores

On ne voit pas le temps passé et ce premier aperçu de la ville nous plaît beaucoup. On finit en beauté par une dégustation de chichón, une boisson alcoolisée locale pas mal du tout.

Cholestérol j’écoute ?

Mardi 11 juillet. On part découvrir les rues de Valparaiso par nous-même aujourd’hui. Nous grimpons dans le bus 612 (aussi appelé « Micro O » ) qui nous emmène au travers des nombreuses collines de la ville jusqu’à l’Avenida Alemania. De là, on marchera jusqu’à la Sebastiana, la maison du célèbre poète Pablo Neruda. La balade est superbe. Tout le long on apprécie le street art et les points de vue sur la ville (que cette phrase est chiante).

Valparaiso - Houses 1
Valparaiso - La Sebastiana
Valparaiso - Street Art - Girl

Une fois redescendus, quoi de mieux pour se requinquer en testant pour le déjeuner la spécialité locale : une bonne grosse chorrillana. Qu’est-ce que c’est que ce truc nous direz vous ?! Et bien nous sommes ravis que vous posiez la question Jean-Michel ! La chorrillana c’est un concentré de cholestérol. Ici, on dit aussi que c’est une crise cardiaque servie dans une assiette (véridique) ! Un vrai régal. En gros, c’est un mets composé de frites (bien grasses), d’oignons (bien huileux), de viande et d’oeuf. Comme vous vous en doutez, en bon Gros Sacs on a adoré ! On l’a testé chez J. Cruz, un petit restaurant improbable au fin fond d’une ruelle douteuse et à la décoration plus qu’originale. Prisés des locaux, on a adoré l’ambiance.

Valparaiso - Chorrillana - Flo
Valparaiso - Chorrillana

Pour éliminer ces 172.000 calories ingurgitées, on se dit qu’une petite marche digestive ne nous ferait pas de mal. On repart donc du côté des cerros Alegre et Concepcion pour explorer les endroits où nous ne sommes pas allés la veille. Une fois de plus on adore et on a un énorme coup de coeur pour la rue Atahualpa, une des plus belles que l’on ait vue. « La chorrillana m’a tuer » (non ça n’est pas une faute d’ortaugraf ), c’est ce qu’on aurait pu taguer sur un mur. Elle a raison de nous et de nos estomacs, on en finit donc pour la journée.

Valparaiso - Street Art - Atahualpa
Valparaiso - Street Art - Bird Men
Valparaiso - Church

Après ces deux premières journées, on se doit de faire un petit constat. Quand on se renseigne sur Valparaiso, il y a 2 choses importantes qui ressortent : le street art et les pickpockets ! Pour le premier point, rien à dire, c’est ce qui donne du charme à la ville. Quand au second point, comme partout (et surtout en Amérique du sud), il faut faire très attention à ses affaires. Personnellement, on n’a jamais ressenti de danger, bien que toujours sur nos gardes suite aux mésaventure d’une connaissance qui s’est fait voler son appareil photo avec ses objectifs par un gang de mamies il y a quelque mois ici (une pensée pour elle, elle se reconnaitra).

Viña del Mar

Mercredi 12 juillet. Aujourd’hui on décide d’aller se promener à Viña del Mar, la petite ville balnéaire voisine de Valparaiso. Bon pour être honnête, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Le bord de mer est sympa pour observer les pélicans, mais c’est tout. En plus de ça, le temps est gris et venteux, ce qui ne nous aide pas à apprécier la balade non plus. Après une bonne petite heure et demie de marche, on part se réchauffer dans un centre commercial avant de rentrer à la maison. Passionnant hein ?!

Valparaiso - Vina del Mar

Jeudi 13 juillet. Petite journée pour organiser la suite de l’itinéraire, poster des cartes postales et faire des courses pour ne pas mourir de faim dans le bus demain 🙂

Valpo C’est beau mais ça pue !

Valparaiso est une petite ville toute mignonette, qui sait vous en mettre plein les yeux grâce à son street art. On ne peut pas lui enlever cela, c’est réellement un musée à ciel ouvert. Toutefois, on a trouvé que ce qui se dit ou s’écrit à son propos peut être légèrement enjolivé. C’est une très jolie ville ok, mais bon pour nous il n’y a pas de quoi en faire tout un foin (#blasés). On retiendra que Valparaiso c’est beau et que ça pue. Oui, il faut aussi préciser que les chiens sont omniprésents, tout comme leurs déjections sur les trottoirs et les odeurs infâmes de certaines ruelles ! Pas de quoi s’exciter comme une majorette un 14 juillet !

Best of photos

Chili - Valparaiso

Infos Pratiques

Transports

  • Bus Santiago – Valparaiso : 3.300 CLP (4€) avec Tur Bus. Durée : 1h45.
  • Bus dans Valparaiso : 400 CLP (0,5€) le trajet en général.

dodo

  • El Mirador de Valparaiso B&B : 35.000 CLP (47€) avec petit-déjeuner très bon et très copieux. Très bonne adresse tenue par Maria, gentille et généreuse comme tout (elle s’est occupée de nous comme une maman). Un vrai B&B où l’on est chez l’habitant ! Chambre très spacieuse et confortable. Internet très rapide 😉 Accessible en transport très facilement avec des dizaines de bus qui passent juste à côté toutes les 2mn, pour aller dans le centre de Valparaiso en 10mn ou même jusqu’à Viña del Mar et Concon. Vous pouvez notamment prendre les bus 510-602-603-606-610-611-705 (et d’autres), arrêt Maria Auxiliadora School. Cet hôtel nous a été offert.

>> Cadeau : 15€ de remboursés sur votre séjour (d’une valeur de 30€ mini)
via booking en cliquant ICI ! <<<

En réservant via ce lien, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

Entrée

  • Tour 4 Tips : un tour le matin à 10h00, un autre l’après-midi à 15h00. Les deux sont différents (cf leur site). Comme d’habitude pour les free walking tour, vous donnez ce que vous voulez à la fin.

food

  • Don Otto : élu n°2 des meilleures empanadas de Valparaiso. Au final on y a mangé autre chose (courgette farcies et patates fourrées) mais c’était très bon ! L’adresse : Independencia 1735.

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

 

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

2 Commentaires

  • Répondre
    Ricardo
    22 août 2017 at 17 h 32 min

    To eliminate these 172,000 calories ingested…. LOL!!!!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      23 août 2017 at 0 h 14 min

      I see Google Translate does a great job :p

    Laisser un commentaire