Indonésie

Sulawesi : le paradis des îles Togian (partie 1)

Après avoir visité le pays Toraja et ses coutumes particulières et après une petite pause à Tentena, nous prenons la direction des îles Togian, supposées être un petit paradis encore bien préservé. Une enquête menée en exclusivité par Les Gros Sacs Production rien que pour vous. Générique.

En voiture Jean-Michel

Samedi 27 mai. Comme vous le savez sûrement (et si vous ne le savez pas, vous n’allez pas tarder à le savoir), les îles Togian, ça se mérite ! C’est pas comme un Kinder Bueno qu’on sort du frigo et qu’on peut s’enfiler en douze secondes (record d’Anaïs homologué par Flo) ! A Sulawesi, tu galères et tu savoures d’autant plus ! Grosso merdo, ce qu’on veut vous dire c’est qu’ici il faut savoir être patient ! Au programme du jour, environ 6h de route pour rallier Ampana (depuis Tentena), le port d’embarquement pour les îles Togian depuis le sud de Sulawesi. Pour les intéressés, nous avons d’abord effectué un trajet de 2h jusque Poso en voiture partagée (avec des locaux). Puis à Poso, nous avons pris une autre voiture partagée pour nous rendre jusqu’à Ampana.

La route secoue et tourne pas mal pendant un moment (encore plus pour Anaïs qui à la place pourrie du milieu) (non, non, non ! Rectification, encore plus pour Anaïs qui une fois de plus se fait avoir en ayant la place du milieu). Au bout de quelques heures, on commence à tous mourir de faim dans la voiture, et on demande donc gentiment à notre chauffeur s’il peut nous arrêter au prochain warung sur la route. Ce à quoi il répond en rigolant, (on traduit) « euh les copains, juste comme ça, vous êtes en terres musulmanes et aujourd’hui c’est ramadan les cocos, alors vous pouvez toujours courir » ! Petit détail qu’on avait légèrement oublié ! Ca sera donc ramadan pour tout le monde jusqu’à notre arrivée à l’hôtel !

LOL RamadamNotre chauffeur quand on lui dit qu’on a faim et que c’est le ramadan…

On passe la nuit au Marina Cottages, qui semble être le repère de tous les voyageurs en partance pour les Togian. C’est plutôt sympa et en prime on a droit à un super coucher de soleil. Autre tips, au Marina Cottage, vous ferez sans doute la rencontre d’Edy, une source d’informations inestimable sur les Togian et sur comment y accéder. Si besoin, faites appel à lui (c’est un amour et il fait des massages des mains les filles) !

Ampana - Marina Cottages - Sunset

ATTENTION ARNAQUE A AMPANA : une certaine « Miss Harbour » opère à Ampana depuis l’office du tourisme. Elle organise soit disant votre transport et votre logement sur les îles Togian, vous la payez, mais au final vous n’avez ni réservation, ni logement, ni quoi que ce soit ! Il semble que parfois cela passe, mais on ne prendrait pas le risque à votre place.

BATEAU PIRATES

Dimanche 28 mai. SPOILER ALERTE : il y a (au moins) un gang de voleurs/pickpockets à Sulawesi. FAITES ATTENTION À VOS AFFAIRES DANS TOUS LES TRANSPORTS.

Ceci étant dit, on va pouvoir vous conter ce superbe trajet en slow boat public entre Ampana et Bomba, la première île sur laquelle nous allons poser nos valises. Un mix d’ambiance entre James Bond et Braquage à l’indonésienne (oui il devrait sortir bientôt d’après nos estimations).

Pirate des caraïbes de Sulawesi

Nous embarquons donc dans ce bateau, tout ce qu’il y a de plus normal. On récupère un tapis et on se trouve un petit bout de plancher pour s’allonger pour ces 3h de traversée qui nous attendent. Et c’est là que le cerveau (très imaginatif), (mais surtout très lucide) de Flo se met en marche. Il repère un type que nous avions déjà croisé à Makassar à notre arrivée à l’aéroport… pour info il y a 800Km entre Makassar et Ampana. Ca nous paraît louche (ou une très grosse coïncidence qu’un taxi travaillant à Makassar prenne le même bateau que nous aujourd’hui). D’autant plus qu’en y repensant, on se souvient de certains détails. Cette personne était mêlée à la foule des taxis qui nous harcelait. Sauf qu’il était un peu bizarre (mais bon à l’époque ça ne nous avait pas trop choqué). Et SURTOUT, il nous a demandé de prendre un selfie avec lui… Quelques heures après ce selfie, on se faisait voler notre argent dans le bus de nuit (et mes lunettes, oublie pas mes lunettes Flo). On commence à monter le scénario du film dans notre tête (euh, Flo monte ce scénario, moi je vis au pays des bisounours asiatiques) : il a envoyé la photo à ses complices à la station de bus (puisque nous disions à tous les taxis que nous voulions aller à cette station de bus). On a été repéré, ses complices se sont mis devant nous dans le bus et ont fait leurs petites affaires pendant notre sommeil. Soit, on avait déjà fait le deuil de ce vol assez rapidement, mais là ça réveille quelques souvenirs douloureux.

HummmmFlo

HummmmAnaïs

Et ça devient encore plus louche quand ce type ne fait que nous dévisager tout le long du trajet depuis son poste d’observation. Et en y regardant de plus près, on voit qu’il communique avec des types postés un peu partout dans le bateau. Flo fait le test de faire semblant de dormir en laissant son sac un peu à dispo… et ça ne manque pas, 30 secondes plus tard, un de ses complices qui nous paraissait louche lui aussi vient s’allonger à côté de lui en virant la personne déjà allongée à côté de Flo. Bon là, on a clairement compris qu’on avait affaire au même gang de pickpockets qu’à Makassar. Flo tentera quelques manœuvres pour essayer de les attraper la main dans le sac, mais ils n’étaient visiblement pas aussi débiles qu’il l’espérait. Au fur à mesure du trajet, on identifie de plus en plus de personnes impliquées et on en dénombre pas moins de 7 ou 8, allant de 20 à 70 ans !!! On passera tout le trajet accroché à nos affaires (ce qui n’empêchera pas un des membres du gang d’essayer d’ouvrir une de nos housses de sac à dos à 50cm de nous), mais ça ne sera sûrement pas le cas de tout le monde. Au premier stop, là où la plupart des locaux descendent, une bagarre éclate sur le toit du bateau. Une personne se fait sortir de force et la bagarre reprend sur le quai (Anaïs et ses bisounours n’en croient pas leurs yeux). Si vous voulez mon avis (Flo Spielberg aux commandes), elle a été provoquée volontairement par le gang pour distraire l’attention des gens et en profiter pour faire les sacs et les poches de tout le monde. Ce qui a dû pas mal marcher visiblement puisqu’une fois que tout le monde s’est calmé, on a pu les observer tous ensemble au fond en train de se répartir des sommes d’argent dans leurs sacoches. Bref, autant vous dire que ce trajet a été stressant jusqu’à ce que nous arrivions à bon port !

Pirate BoatPô content !

On le répète ici en gros en rouge pour que ceux qui lisent cet article en travers soit au moins avertis : ATTENTION A VOS AFFAIRES DANS LES TRANSPORTS A SULAWESI !

POKI POKI, notre petit paradis !

Après ces quelques petites émotions, on débarque un peu au milieu de nul part où une petite pirogue à moteur vient nous chercher pour nous emmener jusqu’au Poki Poki, notre petit havre de paix pour les 4 prochains jours. Et on peut vous dire que l’on n’est pas déçus. On nous débarque sur un gigantesque et magnifique ponton où l’on découvre une petite plage déserte avec seulement quelques bungalows. On dit ça, on ne dit rien, mais ça sent le paradis à plein nez par ici !

Poki Poki - Ponton 2
Poki Poki - Ponton 4

La première chose qui frappe en arrivant c’est le calme ! Qu’est-ce que ça fait du bien de n’entendre que le bruit du silence ! Et que dire du décor ! On profite de la vue sur la mer depuis un hamac ou depuis notre terrasse et c’est juste… parfait ! Il y a des endroits comme ça, on ne peut pas trop vous expliquer, c’est juste le coup de foudre ! D’autant plus qu’à peine arrivés, la Poki Poki Family nous prend en charge et Mila la cuisinière en chef nous sert notre premier repas. Et ça vous savez que pour deux gros sacs c’est l’accueil parfait ! On découvre ensuite notre bungalow (enfin c’est plus une suite pour nous) et sa terrasse pour admirer le coucher de soleil.

Poki Poki - Hamac
Poki Poki - Bungalow

On fait connaissance avec les trois autres et uniques voyageurs allemands présents ! Puis on profite du magnifique coucher de soleil qui vient disparaître au loin derrière l’océan.

Poki Poki - Sunset 9

Stupeur et Tremblement… de terre !

Lundi 29 mai. On se réveille au son des vagues… et on peut vous dire que c’est bien plus agréable que le chant du coq ! Petit regard sur la mer, l’horizon et les hamacs et le programme de la journée est défini automatiquement : chill (ça veut dire ne rien branler en américain). On fait la connaissance des deux jeunes gérants du Poki Poki, un couple germano-autrichien très sympa. Ils nous raconteront comment ils ont repris le Poki Poki récemment et leurs projets pour l’avenir. Une bonne nouvelle pour vous : ils ne comptent pas rajouter de nouveaux bungalows, et c’est tant mieux !

Poki Poki - Anais

La pluie s’invitera toute l’après-midi et une partie de la soirée pour notre plus grand bonheur. Heureusement, il y a un paquet de jeux de société au Poki Poki pour s’occuper (on vous recommande le Bounce-Off fortement) ! Le soir, rebelote, Mila le cordon bleu frappe à nouveau ! On a droit à un repas succulent à base de thon, beignet de fleur de bananier et riz. Ici, on ne plaisante pas avec la nourriture : tout est excellent, très sain et en quantité ! ATTENTION : Ne pensez pas perdre un gramme au Poki Poki, c’est impossible ! Et n’essayer même pas de résister à la tentation, c’est impossible et ça serait sacrilège !

Poki Poki - Hamac - Flo
Poki Poki - Food 1

Le nuit tombée, posés au lit, on se regarde un film tranquilou bilou quand soudain le bungalow se met à trembler une petite dizaine de secondes… Euh qu’est-ce qui se passe Jim ? Et ben voilà, on a eu le droit à notre premier tremblement de terre (euh Flo, moi j’ai déjà connu ça… ben quoi, ça tremble à Besançon) !

Tremblement de terre

Le grand Bleu

Mardi 30 mai. Aujourd’hui, on fait un effort pour sortir du hamac et on part avec nos amis allemands pour une sortie snorkeling sur un des atoll du coin (non pas les opticiens, on vous voit venir), (désolé, Flo a mangé un clown ce matin) ! Et c’est une belle claque qu’on se prend là ! Le site est magnifique ! L’eau est d’un bleu intense, il y a des tonnes de poissons, et les coraux sont extraordinaires ! C’est incontestablement la meilleure sortie snorkeling qu’on ait fait depuis le début du voyage ! Ca nous fait aussi plaisir de voir que la faune aquatique est en bonne santé ici. Ca change de certaines sorties snorkeling au Philippines par exemple.

Poki Poki - Snorkeling Trip - Atoll - Flo
Togian - Atoll - Tombant

On part ensuite en direction du village de Tumbalawa, pour observer des oiseaux appelés hornbills, un mix entre un toucan et un vautour vu de loin et qu’on appelle nous en français calao. On arrive au village sous une pluie diluvienne, mais cela se calme juste au bon moment. On aperçoit alors les oiseaux arrivés, et on est scotché par le bruit de leurs battements d’ailes ! On ne vous décrira pas le bruit, on en n’est pas capables ! On fera le retour de nuit sur le bateau jusqu’au Poki Poki. Nouveau moment magique : le plancton phosphorescent s’invite à la fête pour illuminer l’eau sur le chemin !

Togian - Tumbalawa - Rainbow
Togian - Tumbalawa - Mangrove - Sunset

In the jungle ! 

Mercredi 31 mai. On enfile nos chaussures aujourd’hui pour une petite randonnée jusqu’au village de Bomba. Une marche sympa d’une grosse heure depuis Poki Poki. Il pleut alors on a le droit à pas mal de boue, mais ça rend la balade plus marrante, surtout avec nos compères Sam et Lulu venus agrandir la dream team du Poki Poki la veille. On ne vous dit rien, mais il y a une petite surprise au milieu de la marche (vous nous remercierez).

Bomba - Jungle
Bomba - Village 1

Sur le chemin on s’arrête observer des petites cuisines où les locaux fabriquent leur sucre de palme et aussi leur vin de palme. Pour la première fois de notre vie on voit un ananas dans son habitat naturel ! Oui on sait, dit comme ça, on dirait des parisiens au salon de l’agriculture, mais le saviez-vous Jammy ? Un plant d’ananas (et pas un ananasier Flo) ne produit qu’un seul fruit par an ! On promet, on ne se plaindra plus jamais du prix d’un ananas ! Sur la route, on ramasse quelques fleurs de bananier pour des beignets ! Eh ouais, on est des vrais aventuriers maintenant 😉

Bomba - Jungle - Palm Sugar
Bomba - Jungle - Ananas

En fin d’après-midi, la Poki Poki family nous organise un cours de cuisine. Mila & Nain son mari, nos deux perles du Poki Poki nous apprennent à cuisiner ce qui sera le repas du soir : du riz au curcuma et lait de coco, les fameux beignets de fleurs de bananier, un curry de citrouille et le sambal (la sauce chili indonésienne qui fait grimper le cours des actions SMECTA) ! Bref, on fait un festin à base de choses excellentes et healthy, c’est une constante ici et on ne s’en lasse pas !

Poki Poki - Cooking Class 1
Poki Poki - Cooking Class 2

On fait durer le plaisir !

Jeudi 1er juin. Happy birthday ! On fête notre 10ème mois de voyage ! Nous étions censé partir aujourd’hui, mais on en n’a pas très envie. On est trop bien ici ! On fait donc durer le plaisir une journée de plus, mais promis demain on s’en va ! En attendant, on en profite pour ne rien faire (comme l’impression qu’on a déjà écrit cette phrase quelque part…).

Poki Poki - Anais - Pied

Vendredi 2 juin. Aujourd’hui, nous avons prévu de rejoindre notre prochaine destination, l’île de Malenge. Mais au lieu de perdre une journée en bateau, le Poki Poki nous propose d’en faire une journée excursion. Sur la route, on aura donc un premier arrêt snorkeling à Taipi où trône sur la plage un resort abandonné, puis on déjeunera sur une plage déserte et finalement on s’arrêtera au fameux lac aux méduses (un lac rempli de méduses inoffensives) avant que l’on nous dépose sur le chemin de notre ferry ! Ca rend la journée beaucoup moins chiante ! C’est un truc plutôt cool au Poki Poki, c’est qu’ils personnalisent vraiment les trajets ou les sorties en fonction de ce que vous souhaitez faire pour rendre le tout le plus agréable possible. Bon ça c’était le plan, sauf que ce matin le temps est vraiment couvert et Nain nous dit que ça n’est pas une bonne idée de faire cette sortie aujourd’hui. Oh mince alors, on est encore obligé de rester une nuit de plus, c’est balo ça alors (comprenez, on est trop contents) !

On passe l’après-midi comme des enfants à jouer à des jeux de société et on se console au dîner avec du homard ! Ouais on aime les plaisirs simples ! Dans l’après-midi, un pêcheur est passé nous proposer du homard pour un prix dérisoire. Autant vous dire qu’on n’a pas hésité longtemps ! On passera la soirée avec toute la bande : Sam et Lulu, Christian et Ricarda, un couple d’autrichiens et le reste de la Poki Poki family à s’arracher les cheveux à essayer de comprendre les tours de magie de Christian ! Une super soirée pour boucler le chapitre Poki Poki qui sera un vrai coup de cœur pour nous.

Poki Poki - Lobster - Flo
Poki Poki - Lobster 2

Samedi 3 juin. Le temps n’est toujours pas au beau fixe, il pleuviotte mais la mer est à nouveau calme ! Ca sera donc pour aujourd’hui ! Et la suite nous donnera raison, le temps se lèvera et on aura droit à une belle journée. On part donc en expédition jusqu’à Malenge avec quelques stops sympas sur la route. Sam et Lulu nous accompagnent pour profiter jusqu’au bout ! Cette journée est incroyable du début à la fin ! Le premier stop à Taipi est très sympa : il y a énormément de poissons, le corail est très beau et diversifié et cerise sur le gâteau il y a un petit tombant ! Le tout bien sûr dans une eau cristalline.

Togian - Taipi Beach 1

On s’arrête ensuite au fameux lac aux méduses ! Pour la petite histoire, il semblerait qu’il y ait fort, fort longtemps (ça se compte en dizaines de millier d’années, rien que ça), un phénomène géologique a fait apparaître ce joli petit lac, emprisonnant par la même occasion nos jolies petites méduses. Ainsi, préservées de tous prédateurs, les méchantes bestioles qui font super mal ont muté et bim (non ça n’a pas fait des Chocapic) elles ont perdu leur pouvoir urticant et sont devenues toutes mignonnes ! Anaïs est comme une gamine, elle s’éclate (et elle vide la mémoire de la go pro en un temps record), tandis que Flo n’est pas hyper à l’aise (oui bon ok elle pique pas, mais on n’a pas non plus envie de leur faire des bisous). Ce qui est incroyable aussi dans ce lac, ce sont les variations de température ! Vous nagez dans une eau ultra chaude, et en une demi seconde vous passez dans un courant d’eau quasi glacial.

On retourne au bateau, et pendant qu’on faisait mumuse avec les méduses, la mer s’est mis à se déchainer ! C’est beaucoup plus compliqué pour remonter dans le bateau. On démarre, ça bouge bien, on se fait éclabousser et PAF, un homme à la mer ! Le co-pilote, qui était à l’avant pour guider Nain est passé par dessus bord ! Heureusement, plus de peur que de mal, on le repêche sans soucis et sans bobos. Nain, notre capitaine du jour est mort de rire ! On finit notre ballade en allant déjeuner à Karina Beach, une superbe petite plage déserte de carte postale !

Togian - Karina Beach 1
Togian - Karina Beach 2

On se fait ensuite déposer à Katupat, on dit au revoir à nos copains qui doivent se taper 3h30 de bateau pour retourner jusqu’au Poki Poki !

Togian - Katupat

Voilà, tout a une fin (sauf la banane qui en a deux…) (Flo : ne vous inquiétez pas, j’ai prévenu Anaïs qu’à la prochaine vanne aussi pourrie elle serait virée) ! On attendra deux bonnes heures notre ferry à regarder les enfants pêcher et direction Malenge et le Serra Beach.

Aparté

Le Poki-Poki rentre tout droit dans le top 5 des plus beaux couchers de soleil ! Jugez par vous-même…

Poki Poki - Sunset 3
Poki Poki - Sunset 6
Poki Poki - Sunset 8

PS1 : Poki Poki ça veut dire aubergine (ouais, ouais on a fait des recherches).

PS2 : Si vous êtes plongeur, il y a un club à 5 minutes de bateau du Poki-Poki ! Ils sont super cool et leurs prix sont tout à fait raisonnables ! Il s’agit du Bomba Divers Club !

Best of photos

Indonésie - Sulawesi - Ampana & Togian - Poki Poki

Infos Pratiques

Transports

Au UE Datu Cottages (à Tentena), il y avait toujours une personne (un guide) qui était là pour nous aider, car c’était le seul à parler anglais. C’est lui qui nous a aidé pour louer le scooter et pour organiser le trajet jusqu’à Ampana. En revanche, faites attention, on lui avait demandé de l’aide pour aller jusqu’à Poso mais il avait aussi organisé la suite entre Poso et Ampana… sauf qu’il avait dû bien négocier sa commission puisqu’on nous demandait 120.000 IDR pour cette 2ème partie de trajet alors que d’autres voyageurs qui étaient déjà dans cette voiture payaient 90.000 IDR ! On a donc du batailler pour obtenir le même prix (première fois que cela nous arrive en Indonésie).

  • Tentena – Poso : 40.000 IDR. Durée 2h. Normalement il nous semble que le prix « normal » depuis la station de bus est de 30.000, mais ils rajoutent un supplément pour venir vous chercher à l’hôtel.
  • Poso – Ampana : 90.000 IDR. Durée : 3h15 (attention au prix, ils vont sûrement vous réclamer 120.000 d’emblée).
  • Ampana – Bomba (Poki Poki) : 30.000 en slow boat public (3h) , 130.000 en fast boat (40mn). Si vous passez par le Marina Cottages vous payerez 35.000 au lieu de 30.000 pour le slow boat. 2 speed boats par jour (9h00 & 13h00) de Ampana à Wakai (pour s’arrêter à Bomba, demandez l’arrêt à Bomba Divers). Le slow boat part le mardi, vendredi et dimanche (entre 8h00 et 10h00, on vous le dira la veille).

dodo

  • Poki Poki : 200.000 IDR/jour/personne en pension complète (13€). Il y a aussi la version 250.000 IDR (16€). Notre énorme coup de coeur du voyage ! Si on avait un conseil, foncez là bas ! Les gens qui y travaillent sont adorables, le cadre est superbe, la nourriture est incroyable ! C’était le paradis pendant 6 jours ! Très dur d’en partir croyez nous !
    Petite précision : peu importe où vous logiez sur les îles Tongians, le prix comprend toujours les 3 repas quotidiens. Oui parce que c’est à dire que si tu veux te trouver un petit resto dans le coin, il va falloir faire 3h de pirogue mon p’tit !

Entrée

  • Sortie Snorkeling à Attol + visite du village de Tumbalawa + observation des oiseaux : 350.000 IDR (23€) pour le bateau (à diviser entre le nombre de personnes).
  • Randonnée jusqu’à Bomba : gratuit si vous le faites seul sinon 50.000 IDR/pers (3€), (minimum de 3 personnes) avec un guide pour découvrir la faune et la flore, les fabriques locales etc…
  • Transfert Bomba/Katupat en bateau privé avec arrêts à Taipi + lac des méduses + Karina Beach : 1.000.000 IDR (65€) pour le bateau (à diviser par le nombre de personnes). Un excellent moyen de rallier Malenge ensuite (là où se trouve le Serra Beach) en faisant des stops sur la route pour éviter de ne faire que du bateau toute la journée !

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)


Vous en voulez encore ?

Recevez une alerte à chaque publication d’un nouvel article. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

24 Commentaires

  • Répondre
    Aurore
    5 juillet 2017 at 11 h 36 min

    Ça a l’air magnifique, sublime, délicieux … mais entre le nombre d’heures de transport entre chaque spot et les méchants voleurs, je commence à être moyen rassurée et pourtant j’ai envie d’aller partout où vous êtes allés ( bon mais c’est qu’on a que 6 mois snif snif snif) !!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 juillet 2017 at 22 h 06 min

      C’est vraiment magnifique… et délicieux aussi ! Et ça se mérite, y’a pas de secrets :p Et pour les voleurs, ça peut arriver partout malheureusement mais en Asie ça reste assez rare à part dans quelques grosses capitales (d’après ce qu’on peut lire à droite à gauche).

  • Répondre
    Marie Bambelle
    5 juillet 2017 at 18 h 39 min

    J’ai adoré cet article, super ! j’ai découvert votre blog tout récemment mais je suis fan de vos récits à deux voix. Hâte de lire le prochain 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 juillet 2017 at 22 h 05 min

      Hello Maribé et merci à toi 😉

  • Répondre
    Caraux Paz
    5 juillet 2017 at 22 h 31 min

    Salut les gros sacs!
    toujours en préparation TDM à 4 avec deux enfants je rêve d’aller aux Togians. Comment ça se passe pour le poki poki on peut réserver? J’ai cru comprendre qu’il n’y a pas de réseau sur ces îles .. On y arrive à l’improviste ?
    Merci pour vos récits qui me font toujours autant rêver.
    Pauline.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 juillet 2017 at 23 h 03 min

      Hello Pauline, pour le Poki Poki oui tu peux réserver sans problèmes, leur mail c’est : info@pokipoki.land
      Pas de réseau une fois sur place mais pas de soucis il sont bien organisés ! Si tu as réservé à l’avance, ils viendront te chercher en pirogue au ponton de Bomba Diver (là où s’arrête les speed boat et slow boat), et si tu n’as pas réservé à l’avance, les gérants du Bomba Diver t’amèneront eux-même en pirogue. Mais si tu as les dates exactes c’est mieux de réserver 😉

  • Répondre
    Caraux Paz
    6 juillet 2017 at 8 h 47 min

    Merci! Bonne route à vous !

  • Répondre
    Mireille Mas
    6 juillet 2017 at 9 h 17 min

    En effet surprenant, vous êtes tombés sur un « gang » bon à savoir!
    En 7 mois d’Indonésie et Philippines je n’ai jamais été victime de vols, parfois je n’étais pas rassurée quand mon gros sac était sur le toit, je surveillais aux arrêts qu’il ne soit par débarqué!

    Au Sulawasi, en principe c’est encore plus sûr qu’ailleurs en Indonésie,

    De l’aéroport de Makassar pour rallier la gare des bus allant à Rantepao, j’avais carrément pris le bus local, peanuts pour les sous et très folklo avec une charmante jeune fille qui m’avait aiguillée.
    Aux Togians au Sera Malenge j’y étais en Mars 2016, soleil tous les jours, le mois de mai n’est donc pas conseillé puisque vous avez eu un sale temps, bon à savoir. Sur le bateau je suis restée sur le pont, j’y ai pris un sacré coup de soleil, mais on moins on respirait! La promiscuité du dortoir intérieur ne me rassurait pas du tout.

    J’y retournerai bien voir les fonds sous marins au Poki Poki.

    une petite video des « jelly fish » méduses totalement inoffensives

    https://youtu.be/Gf_XGE8u4s0

    Et mainteant où êtes vous? de retour en France?
    Avez vous été à Sumatra? je vous le conseille

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      8 juillet 2017 at 0 h 47 min

      Hello Mireille,

      Pour être honnête on aurait jamais pensé se faire voler en Asie. Mais bon, tout peut arriver… partout… On s’en est remis 😉
      Pour le mauvais temps, les locaux nous disaient que c’était la première fois qu’ils avaient un aussi mauvais temps à cette période ! Et même discours aux Philippines 🙁

      On ne peut que vous recommander le Poki Poki ! Notre coup de coeur du voyage !
      Malheureusement nous n’avons pas eu le temps de faire Sumatra, mais on compte bien revenir !

      On vient d’arriver au Chili, nous sommes actuellement à Santiago et… ça caille !!!!!!!!!

  • Répondre
    Manu, Mumu, Yann et Lou
    6 juillet 2017 at 12 h 45 min

    Hello Anaïs et Flo,
    Il me plait bien ce petit itinéraire en Indonésie, malgré ces désagréables déconvenues !
    Du coup vous avez fait Bali/Gili > Lombok > Sulawesi > Iles togians, c’est ça ? Vous l’avez fait en combien de temps ? (ah !! Ces gens pressés qui on pris un billet retour, c’est pénible !!).
    Merci d’avance !
    Et encore une fois bonne continuation dans votre magnifique voyage et le blog qui va avec.
    Manu, Mumu, Yann et Lou. J-41.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      8 juillet 2017 at 0 h 42 min

      Salut la tribu !

      Alors c’est un peu particulier parce qu’on a eu beaucoup de visite en Indonésie.
      A Bali, malheureusement nous n’avons fait que Ubud et sur Lombok nous avons fait quelques jours sur Gili Air (avec toute la famille) et 4 jours pour grimper le Rinjani ! Grosso modo, nous avons fait deux semaines et demie Bali et Lombok et un mois à Sulawesi ! Sulawesi c’est vraiment le minimum parce que les distances sont incroyablement longues pour aller d’un point à un autre. Mais ça vaut vraiment le coup. On regrette de ne pas avoir préféré Nusa Penida aux Gili, mais bon…

      Bisous

  • Répondre
    Julie
    12 juillet 2017 at 10 h 40 min

    Rohlala je n’arrive pas à croire ce que je lis. Ca y est les arnaques et les vols commencent. J’avais pris ce Meme bateau jusqu’à malengue. On avait joué aux échecs sur le pont Avec des enfants. Très bonne ambiance.
    Nos sacs Pas du tout à porté de main et aucuns vols.
    Ca m’attriste

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      13 juillet 2017 at 15 h 52 min

      Ca peut arriver n’importe où malheureusement 🙁

  • Répondre
    Clo
    13 juillet 2017 at 3 h 29 min

    Génial cet article !!! J’essaie de suivre vos aventures au jour le jour et c’est marrant parce que j’ai une autre copine qui était dans le coin aussi et m’a donné TRES envie de visiter ce petit coin de paradis également !!!
    La vidéo des méduses est géniale (même si j’aurais aussi aimé voir le plancton phosphorescent – mais peut être difficile à avoir en vidéo !). Le lac a l’air profond à n’en plus finir !!
    Continuez !!!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      13 juillet 2017 at 15 h 56 min

      Hello Clo, c’est un coin à ne pas rater si tu en as l’occasion ! Pour le plancton, oui ça n’est pas évident du tout à filmer de nuit :/

  • Répondre
    Lauriane
    3 août 2017 at 0 h 04 min

    Beaucoup trop drôle cet article ! Je n’ai rien d’autre à rajouter >< Les mésaventures sont toujours de bonnes aventures à raconter 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      3 août 2017 at 17 h 21 min

      Surtout après coup ! Parce que sur le moment c’est moyen drôle :p

      • Répondre
        Lauriane
        3 août 2017 at 18 h 54 min

        Oui j’imagine ! C’est aussi votre ton et vos blagounettes 😉

  • Répondre
    Christophe
    4 août 2017 at 23 h 00 min

    Super article, et qui me confirme, si besoin était, notre prochaine destination !
    L’hiver dernier nous avons passé 2 mois au Chili, budget explosé, mais les yeux en ont pris plein les pupilles !
    Bon voyage

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 août 2017 at 0 h 07 min

      Hello Christophe,
      Franchement Sulawesi c’est pas évident de trouver mieux ! On y retournera !
      Pour le Chili on confirme pour le budget et pour les pupilles lol !

  • Répondre
    Forgione Flora
    17 août 2017 at 20 h 03 min

    Super votre blog. Je pars avec une copine du 28/09 au 22/20 on va à Sulawesi et on finira quelques jours à Java pour voir les temples de Borobudur à Yogyakarta et ceux de Solo
    J’ai pris note de vos bons conseils et de cette chouette adresse Poki Poki
    J’adore votre humour, vos photos, vidéos…
    Bonne continuation et soyez prudents all around the World
    Flora  » FLO « 

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      17 août 2017 at 22 h 37 min

      Hello Flo, merci merci ! Oh oui le Poki Poki tu vas te régaler ! Tu feras une bise aux proprio pour nous (et au chien si tu arrives à t’en approcher !!!).

  • Répondre
    Annouar et Imane
    20 novembre 2017 at 17 h 06 min

    Bonjour Les gros sacs, ceci est un commentaire pour vous dire MERCI.
    Merci pour ce blog qui me fait rêver et merci pour cet article qui nous a motivé moi et ma femme pour nous taper presque 72h de vols (11 VOLS CASABLANCA-ABUDHABI-KUALA LAMPUR-JAKARTA-PALU-AMPANA-PALU-MAKASSAR-JAKARTA-KUALA LAMPUR-ABUDHABI-CASABLANCA )pour aller au Poki Poki 😀 . Ce fut notre plus beau voyage dans cette belle terre, le voyage d’une vie
    Nous y sommes allé en septembre pour une semaine et ce fut juste parfait, nous avons fait presque les mêmes activités
    Je vous passe le bonjour de David et Angie 🙂
    MERCI

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 novembre 2017 at 11 h 53 min

      Hello, ohhhhhh que ce message nous fait plaisir ! On est ravis que ça vous ait plus, cet endroit est vraiment magique ! Et David et Angie sont vraiment des crèmes !

    Laisser un commentaire