Philippines

Siquijor, petit coin de paradis des Visayas

Après un rapide séjour à Apo Island, Les Gros Sacs se dirigent plus tôt que prévu vers la dite mystérieuse île de Siquijor

Journée du fail ! 

Lundi 13 mars. C’est parti pour un nouveau périple, afin de rejoindre Siquijor depuis Apo Island : un bateau, un jeepney (sorte de minibus aménagé et pimpé de ouf), un tricycle, puis un autre bateau et nous voilà sur cette île où l’eau mi turquoise mi transparente vous fait de l ‘œil à peine sorti du bateau !

Siquijor - Water
On ne vous ment pas !

A peine débarqués, on se met en quête d’un scooter, car l’île est assez étendue, et c’est parti pour notre activité préférée (et celle de Stéphane Plaza) : la chasse au logement ! Et quelle galère ! Nous sommes en haute saison aux Philippines et ça se ressent ! Nous faisons une vingtaine de kilomètres jusqu’au nord de Larena où nous avons repéré un petit endroit sympa pour dormir et où la plage est magnifique (et surtout déserte). Mais c’est la déconfiote totale, tous les hôtels affichent soit complets, soit des tarifs exorbitants. On est donc forcés de se rabattre sur San Juan, autre petite ville de l’île, qui ne nous attire pas plus que ça et surtout qui se trouve à 30 kilomètres de Larena 🙁 On opte pour la chambre la moins pire et dans nos moyens. Nous sommes arrivés sur Siquijor à 12h00 et on parvient enfin à se poser à 17h00 ! On vous épargne les détails des allers retours en scooter pour récupérer nos sacs à dos laissés au port, etc, etc… On se dit qu’après une journée comme celle-ci, nous avons bien mérités notre baignade ! Et ben nonnn ! Ici, les marées sont fortes et il n’y a plus d’eau pour se baigner, à moins de marcher 2 kilomètres sur la plage ! Voilà, voilà… journée de merde jusqu’au bout !

Aparté scooter et sécurité à Siquijor : attention, le danger n°1 sur l’île quand vous conduisez ce sont les chiens errants. Il y en a partout, ils sont au milieu de la route et n’ont rien à faire de vos coups de klaxon, soyez donc très prudents 😉

Le petit paradis… 

Mardi 14 mars. Plutôt têtus, on insiste pour essayer de trouver une chambre sur la plage de rêve que nous avons vu la veille. Et ça paye, après quelques échanges d’emails durant notre petit-déjeuner, on en trouve une au Kiwi Dive Resort ! On fonce donc avec notre bécane à l’autre bout de l’île pour enfin poser nos sacs (enfin on fera d’abord 3 fois le trajet pour pouvoir acheminer tout notre attirail !). Et là c’est enfin le bonheur, voyez par vous-même…

Siquijor - Kiwi Dive Resort - Bangka

Mercredi 15 mars. Journée internationale du glandage à la plage. On ne fera qu’une seule et unique sortie pour aller manger un bout, et c’est évidemment PILE à ce moment là qu’une énorme averse tropicale nous tombe sur la tronche. Pas déçus.

A la découverte de Siquijor

Jeudi 16 mars. On part à la découverte de l’île sur notre petite moto et encore une fois la météo n’est pas avec nous ! A peine partis qu’on se prend une saucée ! On fait un premier stop sur la plage de Salagdoong, bordée d’un ancien parc aquatique aujourd’hui à l’abandon. L’endroit est plutôt sympa, l’eau est cristalline et pour les intrépides il y a même un plongeoir. On peut même s’y faire son propre barbecue. Bref, l’endroit idéal pour passer une journée selon nous. Toutefois, l’entrée est payante (35 PHP par personne il nous semble, mais n’étant passés que 5 minutes nous n’avons pas payé l’entrée).

Siquijor - Salagdoong Beach 2
Siquijor - Salagdoong Beach 1

On part ensuite à la recherche de la Secret Beach aussi appelée Bacong Beach. On se retrouve sur un chemin en pleine forêt, perdus au milieu du nul part ! On fera moins les malins au retour sous des trombes d’eau ! Après une volée de marches bien abruptes, on découvre une petite plage donnant sur une mer déchaînée. Merci la pluie ! On peut dire que pour le coup elle est bien bien secrète cette plage, et pour cause on trouve qu’elle ne vaut pas franchement le détour. Belle consolation, une famille de Philippins est en train de récolter des cocos pour ses provisions personnelles et nous en fait gentiment profiter !

Oui, il y a un point très important que nous n’avons pas encore abordé dans nos articles sur les Philippines : les Philippins ! On peut dire sans la moindre once d’hésitation que ce sont les gens les plus adorables que nous ayons eu la chance de côtoyer depuis notre départ ! Ils sont d’une générosité et d’une honnêteté sans pareil. Un exemple tout bête et nous en avons bon nombre en stock : en arrivant à l’aéroport, on se fait alpaguer par un chauffeur de taxi pour une course et nous déclinons poliment en répondant que nous allons prendre le bus, car c’est moins cher. Le chauffeur de taxi nous dit alors, « ha oui pas de problèmes, l’arrêt de bus est à cet endroit et ça ne vous coutera que 25 pesos, attendez je vous montre » !

Siquijor - Secret Beach ou Bacong Beach

3ème étape de la journée, le Balete Tree, l’arbre le plus vieux de l’île au pied duquel vous pouvez vous offrir une fish pédicure naturelle dans un petit bassin rempli de poissons moyennant 10 PHP (et attention les filles, c’est 10 PHP et c’est durée illimitée). Anaïs qui ne supporte pas qu’on lui touche les pieds tente quand même l’affaire (va savoir pourquoi) et c’était plutôt drôle à voir ! Allez on vous met un extrait en vidéo parce que ça vaut le coup d’oeil !

Siquijor - Balete Tree

Le temps n’étant vraiment pas au top aujourd’hui, on décide de rentrer et de finir la journée à chiller au Kiwi. Belle surprise quand Mathieu et Emilie, un couple de français rencontré il y a quelques jours nous ramène un cadeau : 1L de yaourt acheté à la co-opérative laitière de l’île ! Après quelques soirées passées à parler nourriture française, ils ont dû avoir pitié de nous ! Du coup, maintenant on passe nos soirées à saliver (et pleurer) devant leur Instagram ! On finira la soirée à discuter avec Nima, un jeune irano-allemand très sympa, victime d’un accident de scooter sur l’île et plutôt salement amoché 🙁 Heureusement pour lui, Emilie est infirmière et s’occupera bien de lui 😉

Ah oui, on aura eu le droit à une « alerte cafard » aujourd’hui de le part d’Anaïs (ça faisait longtemps) (il était ENOOORME) ! Elle cherchait quelque chose dans son sac quand soudain elle évacue la chambre en catastrophe avec des cris aigus et la tête affolée des gens qui n’aiment pas trop les bébêtes ! Flo a encore dû aller jouer les justiciers et n’a jamais mis la main dessus, mais ça il s’est bien gardé de lui dire 😉

Vendredi 17 mars. Farniente, lecture et petite sortie pour aller admirer la vue depuis le Triad Coffee. C’est tout pour aujourd’hui… Oui on sait, on se donne à fond 😉

Siquijor - Vue du Triad Coffe

Les hauteurs de Siquijor

Samedi 18 mars. Aujourd’hui c’est exploration des hauteurs de l’île toujours en compagnie de notre ami maps.me (faudrait peut-être songer à lui donner un petit nom). Le panorama est superbe. On fait aussi un rapide passage par le Butterfly Garden. Bon honnêtement ça casse pas trois pattes à un papillon, c’est vraiment minuscule et il doit y’avoir à tout casser trois espèces différentes de papillons. C’est sympa pour une petite séance photo, mais sans plus.

Siquijor - Butterfly Garden 3
Siquijor - Depuis les montagnes 1

Pénurie de mangues 🙁

Dimanche 19 mars. On avait entendu parlé du Sunday Market de Larena. On s’y rend dans l’espoir de faire le plein de mangues, mais malheureusement c’est un échec. Ca n’est pas vraiment un marché et il n’y a que peu de fruits et légumes. Bon si c’est comme ça nous on rentre ne rien faire !

Lundi 20 mars. Aujourd’hui, on est des fous et on change de plage ! Direction Kagusuan Beach et elle est superbe ! Attention toutefois, il se dit qu’il n’est pas rare que des vols y soient commis. En ce qui nous concerne, on ne l’a pas trouvé plus dangereuse qu’une autre…

Siquijor - Kagusuan Beach 1

Salamat Siquijor

Mardi 21 mars. Après une petite semaine passée à Siquijor, il est temps de plier bagage et de prendre le ferry pour rejoindre notre prochaine destination : Bohol ! On aura beaucoup aimé cette île, ses plages, ses habitants, ses reliefs et sa tranquillité.

Best of photos

Philippines - Siquijor

Infos Pratiques

Transports

  • Bateau Dumaguete/Siquijor : 150₱ (3€). Durée : 1H. (Il y a aussi la possibilité de rejoindre Siquijor directement depuis Apo Island avec le bateau du Coco Grove Resort mais ça vous coûtera 1000₱/18€ et il ne passe pas tous les jours)
  • Frais de terminal (les philippins sont champions dans le domaine, il y a des frais pour tout et on ne peut pas y échapper) : 30₱ (0,5€)
  • Location de scooter : 200₱/jour (4€). Hyper bon plan grâce au Green Monkey (contactez les de notre part). Ils ont une agence au port de Siquijor (à gauche au premier carrefour) et une autre au port de Larena. Hyper pratique ! Un des gérants est un français. Pour les contacter : 09179544960 (téléphone/whatsapp) et leur page Facebook. Mise à jour : bon visiblement les 200₱/jour c’était vraiment une fleur qu’ils nous faisaient ! Le prix normal est de 350 mais si vous dites que vous venez de notre part ils vous le feront à 300₱/jour (ce qui reste un très bon prix) 😉

dodo

  • Kiwi Dive Resort : 690₱ (13€) et 590₱ (11€) les deux derniers jours (on a du changer). L’endroit est juste magnifique. Vous avez une plage déserte pour vous avec eau turquoise/transparente. Le staff est adorable, la nourriture très bonne. Le coin pour chiller est très sympa. C’est franchement un rapport qualité/prix imbattable surtout vu l’endroit ! En gros on a adoré !

Entrée

  • Balete Tree : 10₱ (0,2€) si vous voulez faire la fish pedicure
  • Butterfly Garden : 100₱ (2€). Franchement ça ne les vaut pas !

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

 


Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Fabienne
    1 avril 2017 at 21 h 32 min

    Encore une fois on craque !! vous nous remplissez d’un bien être !! Merci, vous êtes magiques tous les deux ! je deviens répétitive dans mes commentaires mais j’adore, nous adorons. Merci.
    PS : j’ai complètement conscience que vous êtes de très bons photographes vous savez capter la beauté, l’émotion, néanmoins pouvez-vous m’indiquer la marque et le modèle du bidule qui serre à parfaire ce que vous avez dans les yeux et le coeur) A bientôt pour vos nouvelles aventures., bon vous l’aurez compris je suis fans, on est fan (j’emmène toute la famille dans votre aventure).

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      2 avril 2017 at 16 h 13 min

      Un grand merci Fabienne, n’hésites pas à continuer, on adore qu’on nous jette des fleurs :p Pour l’APN c’est le Sony RX100 😉

  • Répondre
    Aurore
    3 avril 2017 at 14 h 59 min

    J’ai l’impression que vous bougez vraiment énormément, avec le même type de rythme que nous quand on part 15 jours en vacances, mais vous êtes en voyage depuis plus de 6 mois !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      6 avril 2017 at 5 h 27 min

      Et ben figure toi que pas tant que ça ! Aux Philippines on reste en moyenne une semaine par endroit. C’est peut-être parce qu’on publie beaucoup d’articles en peu de temps (quand on a internet quoi !) que ça donne cette impression !

  • Répondre
    karim de green monkey
    5 avril 2017 at 15 h 33 min

    Merci encore pour votre article ! Le Francais s appelle Karim et son Num est: 00639951525702 !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      6 avril 2017 at 5 h 27 min

      De rien Karim 😉 Je vais rajouter ton numéro dans l’article 🙂

    Laisser un commentaire