Argentine

Salta et sa région nord

C’est la suite de l’aventure pour les parents de Flo. Ils ne savent pas quelle est la destination du vol que nous nous apprêtons à prendre… mais vous, chers lecteurs, vous êtes hyper malins et vous avez lu le titre donc vous le savez ! C’est donc parti pour Salta et le nord de la région !

Maman j’ai (presque) raté l’avion

Jeudi 17 août. Nous voilà donc à l’aéroport où nous devons prendre un vol pour Salta. Oui, mais voilà, ça ne va pas tout à fait se passer comme prévu… En fait, un gentil pilote sans doute un peu bourré a fichu son gentil jet dans le décor ! Résultat, panique à bord (c’est le cas de le dire), les autorités n’y vont pas par quatre chemins et ferment tout l’aéroport ! On voit des camions de pompiers et des voitures de police pleine bourre sur le tarmac, on dirait un bon p’tit film à l’américaine ! Oui bon alors c’est bien gentil tout ça, mais nous on aimerait bien partir quand même ! Les « hijo des puta » fusent à tout bout de champ (c’est pas nous, promis on était calme) au fur et à mesure des annulations et on ne sait pas par quelle opération du petit Jésus des avions, du ciel et des nuages, mais notre vol a été un des deux seuls à ne pas être annulé de la soirée. Et finalement, après seulement 4h de retard on s’envole direction Salta !

crzay pilot

En voiture Simone ! 

Vendredi 18 août. Après une courte nuit, on retrouve Sergio à l’accueil de l’hôtel qui vient nous livrer notre voiture de location pour les 5 prochains jours. En plus de ça, il nous apporte une carte de la région et nous indique tous les endroits à ne pas manquer ! On vous recommande cette agence de location (voir infos pratiques) : pas cher et hyper sympa. Direction le petit-déjeuner de l’hôtel Marilian, qui nous régale et nous met de bonne humeur pour le début de ce périple !

Salta - Hotel Marilian - Couloir

Ah oui, à ce moment là, les parents ne connaissent toujours pas le programme et pensent passer une journée tranquille à Salta ! Raté, on leur dit de prendre leurs valises, on les emmène sur le parking et c’est parti !

L’objectif du jour c’est le Paseo de los Colorados, aussi connu sous le nom de la montagne aux 7 couleurs. Pour s’y rendre depuis Salta, on emprunte une route sinueuse, mais sympa pour rallier San Salvador de Jujuy puis Purmamarca, où se trouve la fameuse montagne. En route, on fait un détour par le Parque Provincial Potrero de Yala. On y accède par une piste en cailloux de 8km qui grimpe pas mal (mais faisable avec une voiture classique) et on débouche sur plusieurs lagunes au milieu des montagnes. Sympa pour un petit arrêt et quelques photos. On fera une pause empanadas-bière en redescendant de ce col histoire de ravitailler les troupes !

Parque Provincial Potrero de Yala
Parque Provincial Potrero de Yala - Lagune

Ensuite, direction le petit village de Purmamarca pour aller admirer cette fameuse montagne aux 7 couleurs. On arrive dans un petit village tout en adobe, avec des faux airs de San Pedro de Atacama. Derrière le village se dresse un ensemble de montagnes qui étalent une palette de couleurs hyper chouettes : vert, rouge, rose et toutes les autres couleurs des dragibus ! Il y a un chemin très sympa qui fait le tour de la montagne, idéal pour une petite balade. (Astuce : y aller le matin, le soleil donne sur la montagne et les couleurs sont plus éclatantes).

Purmamarca - Paseo de los Colorados 5
Purmamarca - Paseo de los Colorados - Les Gros Sacs
Purmamarca - Paseo de los Colorados - Family
Purmamarca - Village

Il est déjà l’heure de rejoindre Tilcara, notre ville étape du soir. On met les parents de Flo en mode « Gros Sacs » et on part à la recherche d’un toit pour la nuit ! Après quelques tentatives infructueuses, on trouvera notre bonheur à l’Hosteria El Antigal (un bon point pour cette recommandation de Jean-Michel Routard).

Tilcara - Hosteria El Antigal 1

Pour finir cette belle première journée, on ira dîner au resto El Nuevo Progreso à côté de la place centrale : une tuerie ! Des assiettes bien présentées, bien servies (comme les verres de vin rouge d’ailleurs) et excellentes (encore un très bon point pour Jean-Michel Routard), (ho Jean-Michel Routard, qu’est-ce qui t’arrive ?) !

Cerro Hornocal et vomito

Samedi 19 août. C’est parti pour une petite visite de Tilcara. Aujourd’hui c’est jour de marché, mais qu’on on y arrive il n’y a encore quasiment rien d’installé ni rien de très pittoresque. On ne perd donc pas plus de temps et on met le cap sur le village de Uquia et la Quebrada de las Señoritas. On tente sur la route de trouver le tropique du capricorne, mais c’est un échec ! L’endroit est vraiment très sympa et le paysage est superbe.

Uquia - Tree
Quebrada de las Senoritas 1
Quebrada de las Senoritas 3

On se rend ensuite dans le village de Humahuaca lui aussi très charmant où on fait une petite pause déjeuner chez Matias un petit restaurent qu’on a adoré et que Jean-Mi nous a encore recommandé (décidément, il se surpasse en ce moment) ! Puis, c’est parti pour le clou du spectacle : El Hornocal ou la montagne aux 14 couleurs ! Bon avant ça on se mange quand même 25km de piste pour atteindre le mirador et on se prend un bon dénivelé aussi. On passe d’environ 3000m à précisément 4350m ! On shoote les parents à la coca pour éviter le pire. Une fois sur place le spectacle est magique ! Les couleurs sont vraiment incroyables et on a la chance d’être tout seul !

El Hornocal 5
El Hornocal 4
El Hornocal - Les Gros Sacs 2

Après une petite balade, on se rentre tout doucement, car la maman de Flo commence à souffrir de maux de tête. Sur le chemin du retour on croise pléthore de vigognes, c’est grandiose.

El Hornocal - Vicuna 3
El Hornocal - Vicuna 2

Le mal de l’altitude prend de plein fouet maman Flo qui nous refait la montagne aux 14 couleurs dans les toilettes ! (Astuce : y aller en début d’après-midi quand le soleil fait face à la montagne et en plus l’endroit est désert). Ha oui et on a enfin trouvé le tropique 😉

Tropique Capricorne - Flo

De Tilcara aux Salinas Grandes

Dimanche 20 août. L’objectif du jour est de rallier les Salinas Grandes, le plus grand désert de sel d’Argentine et le troisième plus important au monde depuis Tilcara. Pour y parvenir, la route est magnifique, le col grimpe jusqu’à 4170m avant de redescendre à 3500m. Le long du trajet, on a la chance de voir des lamas et des alpagas à foison, les parents sont aux anges.

Road to Salinas Grandes 4
Road to Salinas Grandes 3
Road to Salinas Grandes - Lama 2

On s’arrête déjeuner en bord de route et au soleil dans un petit restaurant ne payant pas de mine, mais avec une vue incroyable sur les Salinas Grandes ! C’est un pur régal, autant la vue que les empanadas ! On est seul au monde… enfin jusqu’à ce qu’une demi-douzaine de voitures viennent aussi s’y ravitailler !

Le ventre plein, il est temps d’attaquer les choses sérieuses. Pour pouvoir faire un tour en voiture dans le salar (le désert de sel), il faut obligatoirement prendre un guide à bord (200 pesos par voiture). Etant à court de guide, nous devons partager le nôtre avec une seconde voiture. Soit, là n’est pas le problème. Malheureusement pour nous, le guide que nous partageons à plutôt l’air d’avoir envie de se pendre que de nous faire profiter du moment ! Il nous récite son speech comme une machine, sans un sourire ni un regard, emballé c’est pesé en moins de 40 minutes ! Bon ok on ne peut pas avoir des super guides à chaque fois, mais on trouve ça quand même un peu abusé. Déjà que le fois deux sur le prix nous avait un peu refroidi (100 pesos par voiture en juin 2017)… Du coup, sur le retour, on est censé suivre l’autre voiture (où se trouve le guide) pour sortir du salar. Et bien que nenni ! On s’arrête en mode rebelle pour profiter nous-même du salar et prendre les classiques photos marrantes avec perspectives (oui parce que avec monsieur notre guide, pas le temps pour ça). Bon, on vous le dit tout de suite, c’est du boulot ces photos ! Il faudrait prévoir un diplôme spécial « metteur en scène de photo sur salar » parce que c’est pas donné à tout le monde (n’est-ce pas papa maman !?). On vous dévoile en exclusivité nos plus belles réussites !

Salinas Grandes - Les Gros Sacs 2
Salinas Grandes 2
Salinas Grandes - Les Gros Sacs 3
Salinas Grandes - Lagune 4
Salinas Grandes - Flo 2

Après cette bonne marrade en famille, il est déjà 17h00 et l’heure de reprendre la route pour rejoindre San Antonio de los Cobres qui sera notre ville étape du soir. Alors là, on vous le dit, c’était une TRES, TRES, TRES MAUVAISE IDEE ! En termes d’idée toute pourrie, on est sur du très haut niveau, du genre regarder l’heure avec un verre d’eau en main (c’est quoi cette comparaison Flo ?!). On se tape 100km de piste imbittable (du verbe imbitter inventé par Flo). Imaginez-vous une route faite de cailloux, de sable et de mini dos d’ânes à intervalle de 10cm. C’est ce qu’on appelle communément un « tape-cul » ! L’enfer pendant 3h ! Vitesse de pointe : 40km/h. Voilà ce que ça donnait…

From Salinas Grandes to San Antonio de los Cobres 1

Merci de ne pas nous juger sur la musique

Le pauvre ordinateur de Flo dans le coffre ne résistera pas aux violents chocs à répétition, et son écran décidera de se suicider partiellement. Bref, on vous le déconseille fortement, sauf si vous êtes équipés d’un 4×4 OU si vous kiffez les défis et que vous avez un côté maso (allez ne vous cachez pas, on sait qu’il y en a dans le tas). Hormis cela, la route est splendide (enfin, les paysages hein, la route est toute pourrie on le répète) !

Tout ça donc pour arriver à San Antonio de Los Cobres, ce « petit village authentique, mais sans intérêt » dixit le rourou (petit nom doux qu’on nonne aussi au Routard) a encore tapé dans le mille. On prend la première chambre qui nous passe sous la main (un mini dortoir pour 4), restau et dodo (enfin presque dodo si on occulte les ronflements incessants de papa Flo).

Back to Salta

Lundi 21 août. Il est de temps de clôturer ce road trip et de rentrer à Salta. Pour cela on emprunte la même route que le Tren de las Nubes ou le train des nuages. La route est vraiment belle tout le long du chemin de fer et nous offre même encore un bon bout de piste ! Ca nous manquait déjà !

Road Tren de las Nubes 1
Road Tren de las Nubes - Bridge 1
Road Tren de las Nubes - Bridge 2
Road Tren de las Nubes 4

Mardi 22 août. On se remet tout doucement de notre road trip et on profite de la journée pour explorer Salta qui nous ravit à chaque coin de rue. On ne peut pas ne pas mentionner le restaurant Jovi Dos qui est un véritable appel à l’obésité ! Les plats sont tous plus bons les uns que les autres, tous plus GROOOOS les uns que les autres, et les tarifs sont vraiment très raisonnables ! Sans parler du verre de vin rempli à ras bord pour 30 pesos (1,5€) ! Bref, ne ratez pas l’endroit !

Salta - Cathedrale 1
Salta - Iglesia San Fransisco 2
Salta - Jovi Dos

Salta, c’est aussi un bon endroit pour faire un peu de shopping. On a profité de la venue des parents pour (enfin) acheter quelques souvenirs ! Il y a de belles petites choses mignonnes pour faire de la belle déco (oui vous savez, pour le jour où on aura un appartement, un travail, toussa toussa).

shopping

C’était pas nos valises mouhahaha ! 

Ainsi se finit cette petite escapade qui restera un super souvenir avec des paysages magnifiques tout le long du parcours.

Mention spéciale et dédicace

Un grand merci à nos amis du blog Keep Time For Blabla sur qui nous avons pompé 90% de notre itinéraire et dont l’article aura été notre Bible durant ce road trip ! Merci les copains !

Merci

Best of photos 

Argentine - Salta et sa région nord

Infos Pratiques

Important – Août 2017 : 1€ = 20$ (pesos argentin).
En Janvier 2015, c’était 1€ = 10$, tout va très vite ici !

Transports

  • Vol Buenos Aires / Salta avec Andes Lineas : 1500$ (75€). Durée : 2h.
  • A Salta – Location de voiture avec DAS Rent A Car. Contactez Sergio soit par mail à sergiojimenez@dasrentacar.net soit par WhatsApp au +54 9 387 440 3852. Il est hyper sympa et c’est le moins cher qu’on ait trouvé dans la ville. 700$ (35€) par jour pour une Chevrolet classic. On tenait à 4 dans la voiture et dans le coffre on pouvait mettre nos 2 gros sacs à dos + une grosse valise + une petite valise + 3 petits sacs à dos ! Il y avait autoradio, bluetooth, clim, chauffage, bref tout ce qu’il faut ! Et il vous livre la voiture à l’hôtel.

dodo

  • A Salta – Hotel Marilian : 900$ (44€) la chambre double avec PDJ buffet qui est top ! En plein centre de Salta, chambre très confortable et connexion internet rapide ! Il y a aussi un parking pour votre voiture. Taux de change très intéressant aussi pour changer vos € à la réception 😉
  • A Tilcara – Hosteria El Antigal : 1000$ (50€) la chambre double avec PDJ. Endroit hyper chouette, superbe chambre, tout est nikel sauf le PDJ un peu en dessous du standing de l’hôtel. Patron très sympa.
  • A San Antonio de los Cobres – Hosteria la esperanza : très basique. On avait un chambre pour 4 avec un lit double et un lit superposé. PDJ basique aussi. Le tout pour 800 ou 900$ il nous semble (40/45€). Un peu cher pour ce que c’est honnêtement, mais on n’a pas trop fait les difficiles après une grosse journée de voiture.

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

Entrée

  • Salinas Grandes : 200$ (10€) pour un guide (normalement un par voiture, mais s’ils sont en pénurie, il faudra le partager). Attention, 2 mois auparavant, le prix n’était que de 100$, les prix changent vite en Argentine 🙂

food

  • A Salta  :
    • Jovi Dos – Une tuerie, vous avez l’obligation d’y passer !
    • Café Van Gogh – Sur la place centrale, sympa et bonne nourriture !
  • A Tilcara – El Nuevo Progreso : excellent et hyper bien présenté, on s’est régalé !
  • A Humahuaca – Matias Tejerina : petit cantine de quartier, excellent ! Mention spéciale pour le menu à 100$ (5€) qui comprend entrée/plat/dessert.
  • A San Antonio de los Cobres – Quinoa Real : juste à côté de l’auberge.

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Denis
    13 septembre 2017 at 15 h 03 min

    Dites donc les Gros Sacs vous le faites exprès?
    Je vais à San Pedro de Atacama et paf, 2 jours avant vous publiez un article qui décrit tout ce qu’il y a à faire d’intéressant et de moins intéressant, cool! 🙂
    Je décide de passer en Argentine, j’arrive à Salta hier soir, et ce matin, je vous le donne Emile, RE-PAF un article sur Salta! RE-COOL!!!
    A ce rythme là, je vais vous filer mon planning et vous publierez les articles concernés juste avant, que je puisse m’organiser, apprécier les choses appréciables et éviter les choses évitables, franchement vous êtes mieux que Jean Michel Routard! 😉
    Sinon, le « tape-cul » on appelle ça de la tôle ondulée et c’est très pénible, même en 4×4 (je parle d’expérience!) Si vous décidez de faire le sud-Lipez en Bolivie, vous allez en manger par (centaines de) kilomètres!
    Bonne route! 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      14 septembre 2017 at 17 h 19 min

      Ahah, on va faire comme ça ! Quelle est ta prochaine destination ?! On vient aussi d’arriver à Salta aujourd’hui pour aller explorer la partie Sud cette fois. Grosses processions religieuses à venir aujourd’hui et demain ! PS : merci pour le vocabulaire de la tôle ondulée, ça nous servira ! et je confirme qu’on sera dans le Sud Lipez dans quelques jours !

  • Répondre
    Denis
    15 septembre 2017 at 3 h 51 min

    Alors si vous avez un guide sur les chutes d’Iguazu, je prends! Pour Salta, tout était réservé à cause des pèlerins qui affluent par milliers, je suis donc parti pour Cafayate, si vous passez dans le coin, faites moi signe je vous paierai un coup à boire, ça ne sera que justice pour toutes vos blagues qui m’ont bien fait rire depuis un an, la meilleure étant: « excités comme des acariens au salon de la moquette », vous devriez mettre un copyright sur celle-là! 😉

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      15 septembre 2017 at 13 h 25 min

      On a effectivement quelque chose sur Iguazu 🙂 On confirme pour Salta mais on a quand même trouvé quelque chose. On Sera à Cafayate demain ! On t’envoie un mail 😉

  • Répondre
    Martin
    25 septembre 2017 at 19 h 02 min

    Que des souvenirs ravivés après avoir lu votre article. En effet, j’ai eu la chance de découvrir votre blog via le blog Novo-Mondo.com
    On est allé en Argentine récemment plus précisément le nord aussi. Salta, Les Montagnes aux 7 couleurs, la vallée de la lune et j’en passe. C’était vraiment un beau voyage. Votre vidéo sur la route « tappe-cul » après les lacs de sels, olalala on y est passé aussi, quel malheur. Heureusement aucun dégâts matériels de notre côté.
    Au plaisir de lire votre prochain article.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      26 septembre 2017 at 22 h 25 min

      Hello Martin ! Quelle région magnifique c’est clair !

    Laisser un commentaire