Chili

Chili : road trip dans la 3ème région !

Pour dire vrai, le Chili, on s’imaginait le parcourir en van. C’était d’ailleurs à deux doigts de se faire, mais finalement au dernier moment c’est tombé à l’eau 🙁 Du coup, pour évacuer cette petite frustration, on s’est loué une voiture pendant une semaine pour explorer la 3ème région (oui, oui c’est vraiment comme ça qu’elle s’appelle). Ca n’est pas la région dont on parle le plus dans les guides ou blogs de voyages, ce qui annonce un bon road trip comme on les aime !

ca commence mal !

Jeudi 20 juillet. Pour démarrer ce road trip, il nous faut d’abord enchaîner deux bus depuis Vicuña pour rejoindre Copiapó. C’est de là que nous devons récupérer notre voiture de location. L’enchaînement des bus ne se passe pas aussi bien que prévu puisque tout est plein et que nous devons attendre 3h pour prendre notre bus direction Copiapó (ça valait le coup de se lever aussi tôt), (de quoi mettre quelques petites branlées au Monopoly à Flo)… ce qui nous fait arriver à destination à 18h00, sachant que l’agence de location ferme à 18h30. Tout va bien ! Flo part donc seul (pendant qu’Anaïs regarde des telenovelas à la station de bus avec les affaires) et au pas de course pour récupérer notre future copine pour la semaine. Mais ça serait trop facile ! Arrivé à l’adresse indiquée sur le bon de location, il se retrouve devant un immeuble en ruine (hum, comme un goût de déjà vu sri-lankais tout ça…) ! Bon pas grave, on appelle l’agence ! Mais ça aussi ça serait trop facile ! Faux numéro ! Bref, Florent MacGyver parvient finalement à les avoir au bout du fil : « ah mais mon bon monsieur, notre agence elle se trouve à une bonne dizaine de kilomètres de là où vous êtes, vous êtes à la ramasse là  » (traduction approximative) ! Quand on vous disait que ça commençait mal !

No problem

Heureusement, on tombe sur des personnes adorables qui viendront chercher Flo en voiture pour le conduire à l’agence. 1h30 plus tard, il récupère Anaïs devenue complètement fan de « Totalmente Diva » ! Après tant d’émotions, on est bien content de se poser à l’hôtel Cumbres de Atacama pour se reposer en attendant le début de ce road trip !

Road trip : c’est parti mon kiki !

Vendredi 21 juillet. Ipod check, bluetooth check, musique à fond check : c’est parti pour cette semaine de road trip en voiture, et en française SVP, on a eu le droit à une Peugeot 😉 On passe récupérer quelques cartes (la nouvelle passion d’Anaïs : collectionner les cartes de partout) et informations à l’office du tourisme, on fait nos provisions et c’est parti mon kiki ! Direction Caldera pour commencer. On ne sait pas vraiment ce qu’il y à là-bas, mais la ville nous semble une étape judicieuse par rapport à notre itinéraire et elle est entourée de jolies plages. Pour s’y rendre, on emprunte la fameuse Ruta 5 qui traverse un désert de sable et de roches ! C’est extraordinaire ! Bon, une fois sur place, on se rend compte que cette ville n’est pas super intéressante ! Elle est assez petite et le bord de mer est tristounet !

Region III - Caldera

On remonte donc en voiture pour se rendre à Bahia Inglesa, un bord de mer mignon comme tout à seulement 5km de Caldera. Il y a même des fous qui se baignent (bon pas beaucoup, ils étaient 4, mais quand même) ! Pour rappel c’est l’hiver ici et il fait entre 10° et 15° alors on n’imagine même pas dans l’eau !

Region III - Bahia Inglesa 1
Il commence à se faire tard, il faudrait donc penser à trouver un toit pour la nuit et ça ne sera pas à Bahia Inglesa. L’endroit est plutôt désert vu la saison, mais les prix sont quand même exorbitants ! On retourne donc à Caldera, où l’on trouvera un petit hôtel tout mignon !

Vamos a la playa 

Samedi 22 juillet. Aujourd’hui, on voudrait rejoindre Huasco en empruntant la Ruta 1 qui longe l’océan Pacifique en passant par le parc national Llanos de Challe. C’est donc parti pour 200Km de route ! Et quelle route ! On retombe au bout de quelques kilomètres dans le désert avant de ressortir droit sur l’océan sur sur la Bahia Cisne !

Region III - Road to Llanos de Challe 2
Region III - Bahia Cisne

C’est magique ! On est seuls au monde ! Il n’y a absolument rien autour de nous. Les paysages sont tellement variés d’un kilomètre à un autre. On passe de l’immensité de l’océan à celle d’un désert de sable, puis de roches ou encore un désert tout vert ! C’est incroyable ! Bref, on s’arrête toutes les deux minutes pour prendre des photos au milieu de nul part ! On tente ensuite d’aller jeter un coup d’oeil à la Playa La Virgen. Malheureusement la route étant barrée on continue notre chemin. Après quelques kilomètres un autre chemin nous y conduit ! Let’s go… ou pas ! On s’engage sur un chemin cabossé qui nous secoue dans tous les sens et on a bien peur que Micheline (oui, c’est comme ça que s’appelle notre 208) et ses amortisseurs nous en veuillent. On rebrousse donc chemin au bout de quelques minutes direction le petit village de pêcheurs de Carrizal Bajo. On se répète, mais la route est magique !

Region III - Carrizal Bajo
Region III - Carrizal Bajo Kids

A Carrizal Bajo, il n’y a que quelques maisons de bois et des bateaux. On s’attendait à voir une petite ville, mais que nenni. On continue donc notre route. On a super hâte d’arriver au parc national Llanos de Challe. Ce parc est très connu, car il est le lieu du désert fleuri. Tous les ans, au printemps et lorsqu’il pleut assez, le désert fleurit, ce qui donne lieu à un spectacle des plus FOU ! On nous a dit que l’on pourrait voir quelques endroits fleuris au passage, mais que la meilleure période reste les mois de septembre et octobre. On ne nous a pas menti, c’est fleuri par-ci, par-là, mais rien de bien folichon. Tant pis, faudra qu’on revienne !

Region III - Llanos de Challe - Road
Region III - Llanos de Challe

On s’arrête au début du parc sur la Playa Blanca qui est juste superbe ! On y passera un petit moment avant de rejoindre Huasco où l’on pense passer la nuit. Sauf qu’une fois sur place, ça ne nous dit plus rien du tout ! On continue donc notre route jusqu’à Vallenar, où l’on tournera pendant plus d’une heure avant de trouver un logement correct. Vive le road trip !

Region III - Llanos de Challe - Playa Blanca 1
Region III - Llanos de Challe - Playa Blanca 2

Périple dans la vallée d’El Transito & le désert fleuri 

Dimanche 23 juillet. C’est parti pour sillonner la vallée El Transito aujourd’hui ! On quitte donc Vallenar pour rallier le petit village de San Félix, qui n’a rien de spécial en soi (on s’en rendra compte une fois arrivés sur place). Ce qui est sympa en revanche c’est la route et les paysages pour s’y rendre : de belles courbes, des vignes et des montagnes verdoyantes se reflétant parfois sur l’eau du lac du barrage, voyez-vous même si c’est pas photogénique tout ça !

Region III - Vallee El Transito 2

On revient ensuite sur nos pas pour rattraper la Ruta 5 vers le nord en direction de Tierra Amarilla, ville minière (dont le musée de la mine est fermé le dimanche, on peut en témoigner). C’est sur cette route qu’Anaïs s’émerveillera comme une enfant devant le désert fleuri (elle a failli en faire pipi dans sa culotte la p’tite)… mais cette fois vraiment fleuri de milliers de fleurs blanches. Elle obligera Flo à s’arrêter pour aller gambader dans les champs de fleurs et prendre des photos (mettre la bande son de la petite maison dans la prairie en lisant ce paragraphe) ! Non, sans rire, c’était vraiment incroyable et ce parfum !!! On a eu énormément de chance de voir ces petits coins fleuris et on ne peut qu’imaginer le spectacle dans quelques semaines !

Region III - Desert Fleuri 2
Region III - Desert Fleuri 1

On rejoint ensuite Copiapó, notre ville étape du soir avant de remonter encore plus au nord demain. On loge à l’hôtel El Bramador, à l’écart de la ville, mais qui baigne dans un superbe cadre ! On adore !

LE merveilleux Pan de Azúcar

Lundi 24 juillet. Aujourd’hui, on reprend une fois encore la Ruta 5 pour s’enfoncer un peu plus au nord, direction le parc national Pan de Azúcar ! Nous avons déjà fait la première partie de la route lorsque nous sommes rendus à Caldera, mais cette fois-ci le soleil est au rendez-vous et le spectacle que ces montagnes nous offrent est splendide ! Plus on remonte et plus c’est beau. Arrivés à Chañaral, nous prenons deux étudiantes chiliennes en stop qui se rendent aussi dans le parc. Ce qu’il faut savoir c’est que Pan de Azúcar (ou pain de sucre), c’est aussi le nom d’une petite île qui abrite plusieurs milliers de pingouins de Humboldt et que c’est un peu l’attraction principale du coin. On tente donc de trouver quelqu’un qui pourrait nous y emmener faire le tour (on ne peut pas y débarquer), mais personne ! On continue donc notre route dans le désert. Les paysages sont à couper le souffle ! Des falaises escarpées, des montagnes de toutes les couleurs, des plages immenses et désertes. N’ayant pas le temps pour une randonnée sur l’un des sentiers, on se contente de traverser le parc en voiture en s’arrêtant de temps à autres pour savourer. Ce parc est une pépite ! On tombe sur un couple de Suisse retraités et qui voyage depuis deux ans en Amérique du sud en camping car ! Voilà, on a trouvé notre vocation pour la retraite ! Ha oui, merde il faut travailler d’abord…

Region III - Pan de Azucar - Road 4
Region III - Pan de Azucar - Beach 1
Region III - Pan de Azucar - Mountains
Region III - Pan de Azucar - Anais

El Salvador & Inca de Oro 

Mardi 25 juillet. Pour changer, on roule dans le désert aujourd’hui ! On roule de Chañaral jusqu’à El Salvador, qu’on nous a décrit comme un « village minier typique ». Oui bon, on commence à avoir l’habitude de ces villages : y’a pas un chat, c’est perdu au milieu de nul part et c’est pas très beau ! On reprend la route jusqu’à Inca de Oro, et même topo ! Bon, on a certes encore le droit à des paysages sympa, mais le désert ça va 5 minutes, après on s’en lasse (Anaïs vous dira elle toutes les 30 secondes que c’est magnifique, mais c’est une éternelle enfant, cf son addiction pour les Haribo, donc ça ne compte pas), (et Flo lui c’est un gros rabat-joie). Retour au bercail à Copiapó pour la 3ème fois de ce road trip.

Region III - Road to Inca de Oro
Region III - Sign
Region III - Mine to El Salvador 4
Region III - House

Bye, Bye, Micheline ! 

Mercredi 26 juillet. On se rend au musée régional de Copiapó pour aller voir l’expo sur « los 33 », ces 33 mineurs qui ont survécus pendant plus de deux mois ensevelis 700M sous terre dans une mine non loin de là. L’expo est très bien faite. Ensuite, il est déjà l’heure d’aller ramener notre fidèle compagnon, Micheline, 208, à ses propriétaires. Pour notre part, ce sont 4h d’attente à la station de bus, puis 11h de bus qui nous attendent pour rejoindre San Pedro de Atacama. La suite au prochain épisode.

Best of photos 

Chili - Road Trip Région III

Infos Pratiques

Transports

  • Bus La Serena – Copiapó : 7.800 CLP (10€) avec Tur Bus. Durée : 4h30.
  • Location de voiture avec Econorent pour 6 jours : 105.000 CLP (140€).

dodo

  • A Copiapó – Hotel Cumbres de Atacama : 38.000 CLP (50€). Très bel hôtel, grande chambre avec clim/chauffage, frigo, petit-déjeuner buffet. Cet hôtel nous a été offert.
  • A Caldera – Hotel Millaray : 20.000 CLP (26€). Chambre simple, mais très propre et confortable.
  • A VallenarHotel Esmeralda : 28.000 CLP (37€) avec PDJ. Proprio sympa, chambre très clean, PDJ OK.
  • A CopiapóHotel El Bramador : 30.000 CLP (39€). Superbe cadre, chambre grand luxe, un peu éloigné du centre, mais pas un soucis avec la voiture. Cet hôtel nous a été offert.
  • A ChañaralHotel Nuria : 25.000 CLP (33€) avec PDJ. Rustique, mais fait l’affaire pour la nuit.
  • A Copiapó – Residencial Copiapo : 20.000 CLP (26€). Basique, pas la folie, mais ça passe.

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

Entrée

  • Parc National Llanos de Challe & Pan de Azucar : nous n’avons payé aucun droit d’entrée. Etant en basse saison, il n’y a personne au caisse, c’est donc gratuit !

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

 

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

4 Commentaires

  • Répondre
    stephan C
    22 août 2017 at 17 h 15 min

    Désert = magnifique 🙂 ca donne envie.

    Comment faites vous pour avoir des hôtels offerts ?

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      23 août 2017 at 0 h 12 min

      Hehe merci ! Je t’ai piqué ta CB avant de partir, c’est ça qui nous finance les hôtels :p

  • Répondre
    Aurore
    22 août 2017 at 17 h 34 min

    C’est absolument magnifique. J’adore ce type de paysages ! ( ça ne vous manque pas de vous baigner ? )

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      23 août 2017 at 0 h 16 min

      Apparemment non, on est dans un hôtel avec piscine en ce moment même (merci les parents !) et ça ne nous est même pas venu à l’idée d’aller faire trempette !

    Laisser un commentaire