Vietnam

Que faire à Hoi An : suivez le guide !

Dalat c’est déjà fini ! Il est temps pour les Gros Sacs de rejoindre Hoi An charmante petite ville au centre du Vietnam classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO (Rrrrrrrr Pshhhhhhhh #Jean-MichelJeMeSuisEndormi).

Avant de commencer le récit de nos folles aventures, sachez que cet article sera quelque peu différent des autres. En effet, cela faisait un moment que nous désirions nous établir dans une ville pour quelques semaines, afin de vraiment s’imprégner du mode de vie vietnamien. C’est tout naturellement que nous avons décidé de le faire à Hoi An où nous sommes restés quasiment un mois. On vous épargnera donc le récit jour par jour de nos activités, et notamment des soirées passées à rattraper notre retard sur Game of Thrones (aucun spoiler toléré) !

en route…

Du samedi 7 au mardi 31 janvier. C’est un long trajet qui nous attend. Au programme : 17h de bus depuis Dalat pour rejoindre Hoi An (#Joie #Bonheur) ! Un premier bus nous emmène jusqu’à Nha Trang, station balnéaire russe… euh vietnamienne… pour en prendre un second qui nous mènera de nuit jusque Hoi An. La visibilité est proche de zéro, tout va bien !

De Dalat a Nha Trang

Tout se passe sans encombre jusqu’à Nha Trang, puis on nous entasse dans un mini bus plein à craquer comme ton slip après le réveillon (Anaïs : je me dédouane de cette comparaison) ! Grosse panique, on doit quand même se faire 12h de trajet, et nous avons acheté un bus couchette. On est en mode « s’il te plaît petit Jésus des bus couchette du Vietnam, ne nous fait pas ça » ! Une fois tout le monde installé, un couple de français monte dans le mini bus alors qu’il n’y a plus de places assises. On peut lire la peur et le désarroi sur leurs visages, ce qui nous fait bien marrer parce qu’on avait les mêmes têtes deux minutes auparavant. On comprend alors que nous ne sommes que dans une navette et qu’on nous emmène vers notre vrai bus couchette. Flo fait alors une blague à la jeune femme du genre « oh 12h debout ça passe vite vous verrez » (Anaïs à Flo : fais gaffe, je t’ai à l’oeil toi !). La jeune femme s’arrête net pour nous fixer en nous pointant du doigt pendant 5 longuesssss secondes (pensée furtive de Flo : euh je crois que ma blague n’était pas drôle) et nous dit « mais je vous connais ! Vous êtes les Gros Sacs » !!!! On se regarde en mode « elle est sérieuse ?! » et gros fou rire ! Le truc complètement improbable ! On fera plus ample connaissance par la suite avec Tiphaine et Mathieu (coucou les copains) et on réalisera que Flo et Tiphaine ont bossé dans la même boîte auparavant (le monde est petit toussa toussa) !

Le trajet vers Hoi An passe comme une lettre à la poste pour Flo qui dormira comme un bébé tout le long et une vraie horreur pour Anaïs qui ne fermera pas l’oeil de la nuit. Il faut dire qu’il y avait de quoi être complètement subjugué par le doublage en vietnamien des derniers blockbusters américains réalisé par une seule et même voix monotone ! Imaginez juste Jason Statham (pour ceux qui ne connaissent pas) en pleine scène d’action doublé par une voix de femme complètement monocorde. C’est un peu comme si Terminator était doublé par Annie Cordie. Bref, nous arrivons à Hoi An aux alentours de 6h00 du matin, l’heure idéale pour qu’Anaïs s’endorme sur le canapé de la réception de l’hôtel (non vous n’aurez pas la photo prise en traître par Flo) !

Que faire à Hoi An ?

Allez venez, on vous fait découvrir tout ce que nous avons fait à Hoi An :

la vieille ville d’hoi an 

C’est un véritable trésor ! La ville des lanternes ou la ville jaune comme on aime l’appeler. Sachez messieurs, dames, qu’Hoi An est aussi la ville la plus visitée du Vietnam. On y aura déambulé durant des heures, tous les jours sans jamais s’en lasser. La journée, les rues sont plutôt calmes et peu fréquentées, mais à partir de 16h00 il devient très difficile de s’y frayer un chemin. C’est pas l’enfer, mais presque… C’est à la nuit tombée qu’on apprécie vraiment sa beauté, comme une femme qui se maquille, Hoi An se pare de ses plus belles lumières et c’est alors un magnifique spectacle qui s’offre à vous (#PhraseDeL’année). On aura aussi beaucoup aimé son marché central ! On allait y faire nos petites emplettes de fruits et légumes, et surtout s’y régaler des plats typiques de la région. D’ailleurs, on vous prépare pour bientôt un article spécial sur la gastronomie vietnamienne. C’est presque un show, car vous êtes assis devant votre cuisinière et voyez tout ce qu’elle fait ! C’est frais, super bon et les prix sont imbattables. La vieille ville d’Hoi An est aussi connue pour ses temples, ses maisons et son pont japonais.

Hoi An en photos (faites défiler avec les flèches)
Vietnam - Hoi An - Vieille Ville

Il y a bien un endroit à côté duquel il ne faut pas passer à Hoi An : le Musée “Precious Heritage”. On a adoré ! Ce musée est à l’initiative du photographe normand Réhahn. On retrouve dans le musée les photos des ethnies vietnamiennes qu’il photographie ainsi que leurs habits traditionnels. Cet endroit est très bien fait et les photos de Réhahn valent le coup d’oeil. On ne connaissait pas la personne, mais peut-être que comme nous vous reconnaitrez sa photo la plus populaire. Pour les intéressés, ça se passe au 26 Phan Boi Chau et l’entrée est gratuite.

Le musée « Precious Heritage » en photos (faites défiler avec les flèches)
Vietnam - Hoi An - Precious Heritage Museum 

L’île de CAM KIM

C’est notre coup de coeur ! Nous avons logé pendant 3 semaines sur la petite île d’An Hoi (voir « où dormir ») en face de la vieille ville et du pont japonais. Juste derrière cette petit île s’en trouve une autre du nom de Cam Kim. Nous avons arpenté l’île à vélo à plusieurs reprises et on vous le recommande FORTEMENT ! A seulement 5 minutes à l’écart de l’agitation de la vieille ville, et on se retrouve à la campagne ! On pédale au milieu des rizières, on observe les locaux cultiver leur terre avec amour, on répond au dizaine de « Heyo » (comprendre Hello) des enfants, on est assaillis de sourires. On a vraiment adoré se perdre sur cette île ! Et cerise sur le gâteau, sur le chemin du retour, on passe devant un terrain de foot, enfin… un billard plutôt (oui j’ai appris cette expression à Anaïs qui est maintenant fière d’en connaître la signification) sur lequel Flo pourra aller exprimer son talent en intégrant une dream team vietnamienne (c’est mon blog, je dis ce que je veux).

L’île de Cam Kim en photos (faites défiler avec les flèches)
Vietnam - Hoi An - Cam Kim

L’île de CAM NAM

Ravis de nos balades sur Cam Kim, on retente l’expérience quelques jours plus tard sur l’île de Cam Nam cette fois. Cette île est accessible par le pont à côté du marché central (Hoang Dieu). L’endroit est un peu plus développé que Cam Kim, la route principale est bétonnée et présente peu d’intérêt. On aura toutefois quand même eu droit à notre dose de « Heyo » et de sourires en allant nous perdre à l’écart de la route principale. La balade était sympa, et même si nous avons largement préféré Cam Kim, cela vaut quand même la peine d’aller y faire un tour.

le village de tra que 

Autre petit village super sympa aux alentours de Hoi An : Tra Que ! C’est tout petit, mais aussi tout mignon ! Il s’agit en fait de petits jardins potagers écologiques ! On a adoré s’y promener en vélo ! Tout est si ordonné, c’est incroyable ! Mention spéciale pour le calme qui y règne en comparaison de la vieille ville. A Tra Que on cultive tout encore à l’ancienne et si vous êtes matinaux (ce qui n’est pas trop notre cas) vous pouvez observer les agriculteurs et leurs techniques anciennes.

Le village de Tra Que en photos (faites défiler avec les flèches)
Vietnam - Hoi An - Tra Que Village

Une journée à la pLage d’An Bang

On vous l’accorde, Hoi An ne possède pas les plus belles plages du monde. Toutefois, c’est quand même bien sympa d’y passer une journée quand le temps le permet. C’est donc ce qu’on a fait avec Anaïs, Raoul et leurs enfants que nous avons retrouvé à Hoi An ! An Bang n’a rien de particulier, elle est la plage principale d’Hoi An et la plus bondée également. Le mieux, c’est la route pour s’y rendre : la route Hai Ba Trung. On passe à travers les rizières où pataugent les water buffalo ! Un régal pour prendre des photos, surtout en fin d’après-midi. En bons gros frileux, on n’aura pas trempé un doigt de pied dans l’eau, mais pour les bretons ça ne posera aucun souci 😉

La route pour aller à la plage (faites défiler avec les flèches)Vietnam - Hoi An - Hai Ba Trung

l’île de Cam Thanh & le water coconut village 

Pappy Buddha, personnage haut en couleur de Hoi An et propriétaire du restaurant Enjoy (voir rubrique « où manger »)(et accessoirement le père du photographe Réhahn) nous avait parlé de ce petit village dans la campagne de Hoi An sur l’île de Cam Thanh où l’on trouve de véritables forêts de cocotiers d’eau. Après s’être renseignés sur l’endroit, on était plutôt échaudés, ayant lu que ce petit endroit sympathique était devenu petit à petit un vrai business. Malgré tout, on avait quand même super envie de voir à quoi cela ressemblait. C’est donc en fin d’après-midi qu’on décide d’aller jeter un oeil à cette île et à ses cocotiers avec nos bolides à deux roues (oui bon des vieux vélos quoi). On est conquis ! Il n’y a quasiment personne, l’endroit est super tranquille, on est véritablement à la campagne. On se perd dans les rizières sur de petites routes et on ne croise que quelques pêcheurs de temps à autre. D’ailleurs, pour ceux que ça intéresse on vous conseille vraiment d’y aller en fin d’après-midi.

Water Coconut Village - Bridge

Après un moment à se balader, on tombe sur un petit monsieur bien sympathique qui nous propose un tour en basket boat (les bateaux coquille de noix). Après une petite négociation, on embarque ! Et là c’est parti pour 1h de fou rire non stop ! Notre ami ne parle pas un mot d’anglais et nous ben on ne va pas plus loin que bonjour, merci, c’est trop cher, un, deux, trois, santé ! Vous imaginez la teneur de la conversation ! Tout en se baladant, ce petit monsieur nous fabrique tout un tas d’accessoires à l’aide de feuilles de cocotier qu’il découpe directement sur l’arbre. Autant vous dire qu’après une heure on avait quand même bien l’air débile ! Au final, ce pourquoi nous n’étions pas très chauds au départ aura été un super moment. Comme quoi, il ne faut pas parler trop vite et que des fois, mêmes les activités les plus « touristiques » peuvent être de bonnes expériences. Ah oui, on aura évité de justesse le vomito quand notre ami se mit à faire tourner le bateau sur lui-même à une vitesse démente tout en hurlant de rire (sûrement en voyant nos têtes) !

Water Coconut Village en photos (faites défiler avec les flèches)Hoi An - Water Coconut Village

Une journée à da nang

Da Nang se trouve à environ 35 kilomètres de Hoi An, elle est la troisième plus grande ville du pays, mais très peu visitée par les voyageurs occidentaux. On enfourche donc un scooter pour la rejoindre. La route est très moche. Il s’agit d’une succession de resorts ou de resorts en construction sur toute la longueur du littoral. On fait d’abord un premier arrêt aux Montagnes de Marbre (Marble Mountains ou encore Ngu Hanh Son) 10 kilomètres avant Da Nang (au sud de la ville). Les montagnes de marbre sont au nombre de cinq (portant chacune le nom d’un élément), mais seul le mont de l’Eau se visite. L’endroit y est vraiment très sympa. On peut y visiter plusieurs pagodes et grottes ! Franchement pas mal du tout ! Comme on avait besoin d’exercice, on opte pour l’entrée sans ascenseur et on avale les 156 marches nous menant au premier temple. Mention spéciale pour la grotte Huyen Khong. L’atmosphère y est très particulière en raison de son éclairage par des puits de lumière et le fait qu’elle baigne littéralement dans la fumée d’encens. Le top reste encore la vue que l’on peut avoir sur Da Nang et la baie (on recommande le Highest Peak, point le plus haut de la montagne avec la meilleure vue).

Marble Mountains View 1

On prend ensuite la direction du Lady Buddha sur les conseils de papy Buddha (oui ça fait beaucoup de Buddha). Pour le coup ici la route est vraiment splendide. On grimpe la Montagne des Singes (Son Tra Mountain) en longeant la baie sans rien pour nous gâcher la vue ! Pour votre culture chers amis, sachez que Lady Buddha est la plus grande statue de bouddha du Vietnam ! 72 mètres quand même (rien que ça) ! On peut même la voir depuis la plage de Hoi An par beau temps ! Aux pieds du Lady Buddha la vue est magnifique et on y trouve aussi un temple qui se visite. On reprend la route en passant par le fameux pont dragon de Da Nang qui crache du feu le weekend nous a-t-on dit ! Pour les fans de Dragon Ball, ça devrait vous rappeler des souvenirs.

Marble Mountain et la baie de Da Nang en photos (faites défiler avec les flèches)Da Nang - Marble Mountains & Laddy Buddha

Les vêtements sur mesure

Hoi An est réputée pour ses tailleurs. On en trouve à chaque coin de rue, c’est impressionnant ! On peut se faire costume, chemise, robe, chaussures, sacs et a peu près tout ce qu’on veut sur mesure ! Evidemment, Anaïs était affolée comme un jour de soldes (plus que ça même !) à l’idée de se faire faire quelques vêtements ! Elle avait déjà préparé ses petits modèles et tout le tralala depuis un bon bout de temps. On a donc passé pas mal de temps à arpenter les tailleurs, afin de comparer les prix et la qualité des matériaux. Après quelques jours et pas mal de réflexion, elle décidera finalement de faire l’impasse. Les prix ne sont pas si intéressants que ça : près de 40$ pour un petit haut basique sans être sûr du résultat, car ils ne partent pas de l’un de leurs modèles. Et puis on se dit qu’à ce prix là, on pourra trouver quelque chose d’équivalent, certes pas fait sur mesure, mais qui nous ira tout aussi bien et pour beaucoup moins cher. Les prix peuvent être intéressants pour certains vêtements et beaucoup moins pour d’autres. Bon après, il est évident que cela vaut beaucoup plus le coup de se faire faire un costume sur mesure à Hoi An qu’en France. Etant donné que le poids de Flo n’est pas très stable, ça ne serait pas très judicieux de faire du sur mesure maintenant 🙂

Hoi An - Tailor

A Hoi An, c’est un peu la folie des tailleurs tellement ils sont omniprésents. Tout le monde criant haut et fort que c’est l’affaire du siècle de se faire faire des habits ici. Au final, c’est un peu l’offre qui crée la demande. Il y en a tellement qu’on se dit qu’on ne peut pas passer à côté de cette occasion, même si au fond on n’en a pas véritablement besoin. Des amis à nous ont eu quelques mésaventures et il n’est pas rare de croiser des déçus, donc si vous vous décidez tout de même, prenez vos précautions et voici nos conseils :

  • Prévoyez du temps, il faut en général repasser 2 à 3 fois minimum pour les retouches.
  • Préférez une boutique qui a ses propres tailleurs, c’est généralement un meilleur gage de qualité.
  • Si vous avez du temps, commandez une pièce et voyez le résultat avant de commander pour une fortune !
  • Ne payez pas la totalité de la somme avant d’avoir vos habits. Demandez le versement d’un acompte.
  • Surtout ne dîtes pas dans quel hôtel vous logez. Vous payerez environ 30% plus cher pour que l’hôtel reçoive sa commission (évitez donc d’arriver avec la carte que votre hôtel vous a donné en vous promettant -10% !).
  • Evitez de donner votre date de départ d’Hoi An. Il n’est pas rare qu’ils vous livrent vos vêtements à l’hôtel en last minute juste avant votre départ. Ainsi, vous avez beaucoup moins de temps pour vérifier si tout est OK et de toute façon vous n’aurez plus trop le choix.

Nous n’avons pas fait faire de vêtements, et ne pouvons donc pas vous recommander un tailleur en particulier. On peut simplement vous dire que Kimmy jouit d’une bonne réputation, ce qui rend ses services un poil plus chers que la moyenne. Tout se paye 🙂

chúc mùng sinh nhât

Ca veut dire bon anniversaire en vietnamien. Oui, on est devenus complètement bilingues ! Tout ça pour dire qu’Anaïs a soufflé ses 29 bougies à Hoi An (le moindre commentaire désobligeant vous expose à de lourdes représailles) et que pour l’occasion elle a eu droit à une petite soirée organisée par les propriétaires de notre Homestay ! On ne pouvait pas rêver mieux ! La famille Ngo est un concentré de gentillesse sans pareil ! Miss Nhung, notre logeuse, s’est attelée à la préparation d’un curry pour l’ensemble de la famille, ainsi que les quelques résidents du Homestay. Sans oublier le gâteau qu’elle a fait faire par l’une de ses amies ! Vraiment, si vous devez passer par Hoi An on ne peut que vous recommander de rester chez eux. On espère leur rendre la pareil on les accueillant un jour en France !

Birthday Anais

Où manger ?

En un mois, nous avons eu l’occasion de tester pas mal d’endroits où manger et on vous donne ceux que nous avons préféré.

Marché central 

C’est frais, c’est sous vos yeux, c’est pas cher, c’est tout ce qu’on adore ! Une vingtaine de petite gargotes réparties sous le toit du marché qui proposent toutes les mêmes choses et c’est délicieux !

Pho Xua

Une petite adresse qui propose toutes les spécialités de la région. C’est succulent, surtout leur Mi Quang, de loin le meilleur que nous ayons goûté ! Cerise sur le gâteau, les prix sont vraiment peu chers.
Adresse : 35 Phan Châu Trinh

Mot

Au coeur de la vieille ville, un petit espace très cosy qui propose 4 plats : le Cao Lau (spécialité de Hoi An), la soupe Pho, le Com Ga (riz au safran au poulet), le Bahn Mi (sandwich). Tous au même prix, soit 25.000 dongs (1€). Et c’est excellent, de superbes saveurs, on vous le recommande fortement. Le Com Ga est cependant servi en petite portion, avis aux gros sacs ! Vous pourrez le repérer avec ses ardoises en façade. Ils proposent aussi leur « Mot Tea » (10.000 dongs), un thé à la citronnelle, cannelle, citron, gingembre et lotus, à tester également c’est très très bon !
Adresse : 150 Trần Phú

Hoi An food court

Situé à l’extrémité est de l’île An Hoi (celle en face de la vieille ville), une dizaine de petites gargotes côte à côte proposent la même carte à prix raisonnables. Nous sommes allés régulièrement chez Ms. NAM et c’était très bon !
Adresse
: 1 Nguyen Phuc Chu

Enjoy

Si vous êtes en manque de nourriture occidentale, vous pouvez faire un tour au Enjoy. Vous y trouverez des pâtes carbo, bolo, des burgers, etc… bref la totale ! Bon par contre, on vous prévient tout de suite, les tarifs sont élevés pour un budget backpackers. Comptez 120.000 dongs (5€) pour des pâtes carbo. On vous conseille tout de même l’oeuf cocotte ! Si vous êtes en manque de crème fraîche et de fromage, ça devrait vous remettre d’aplomb !

Et on ne peut décemment pas parler du Enjoy sans parler du personnage haut en couleur de Papy Buddha. Pendant la durée de votre repas, il pourra vous faire votre itinéraire personnalisé au Vietnam ! C’est une petite bible si vous cherchez quoi faire, où aller, comment etc… Et il n’est autre que le père de Réhahn, le célèbre photographe dont on parlait plus haut.
Adresse : 13 Nguyễn Phúc Chu

Kem ice cream

Si vous cherchez des glaces faites maison et pas hors de prix (14.000 dongs la boule), allez chez Kem 😉 Ca ne paie pas de mine, surtout avec la voiture familiale en plein milieu de la salle principale, mais c’est un régal ! Mention spéciale pour le parfum chocolat blanc ! 
Adresse : 88 Nguyen Phuc Tan

La gastronomie vietnamienne en photos (faites défiler avec les flèches)Vietnam - Hoi An - Ou Manger

Où dormir ?

Kiman Hotel : durant nos 4 premières nuits, nous avons séjourné au Kiman Hotel. Un très bel hôtel avec piscine, des chambres magnifiques, un personnel au top comme on en a rarement vu et un petit déjeuner buffet excellent ! Bon après, on ne va pas se mentir, on est loin du budget backpacker ! Nous avons pu y séjourner grâce à la gentillesse de la manager qui nous a offert ces 4 nuits (#FloLesBonsPlans) ! Toutefois, si vous avez les moyens ou que ce sont vos vacances, ne vous privez pas. Point important, ils ont un dortoir à prix raisonnable qui ressemble plutôt à une chambre deluxe et ça c’est un méga bon plan !

Ngo Homestay et Ngo House : il s’agit de deux Homestay qui se font face dans le même rue et tenus par la même famille adorable avec qui nous avons passé 3 semaines. Ngo House vient tout juste d’ouvrir et l’établissement (la piscine, les meubles, les chambres) est tout neuf. En plus de ça, c’est super beau ! Ngo Homestay est similaire, mais dans un style un peu moins récent. Que vous logiez dans l’un ou dans l’autre vous aurez le droit à un petit déjeuner gargantuesque et délicieux ! La localisation est géniale puisque vous êtes à 3 minutes à pied de la vieille ville tout en étant en retrait de l’agitation. Que ça soit la mère, le père, le fils, la belle-fille, la cousine, la nièce (on s’y est perdu un paquet de fois), ils sont tous adorables et seront aux petits soins pour vous faire passer un super séjour. Flo en a profité pour leur faire le site web de leur nouvel établissement Ngo House. Le Homestay se réserve sur booking, en revanche pour Ngo House il faudra les contacter directement par mail via le site.

Petit aperçu des deux endroits où nous avons logé (faites défiler avec les flèches)Vietnam - Hoi An - Ou Dormir

Infos Pratiques

Transports

  • Bus Dalat/Hoi An : 320.000 VND (13€). Durée : 17h comprenant 2h de pause à Nha Trang.
  • Location de scooter (au Ngo Homestay) : 100.000 VND (4€) la journée.

dodo

  • Kiman : 40€ la chambre double, 11€ le lit en dortoir (de luxe). Piscine, buffet petit déjeuner excellent, personnel au top, chambre superbe. Cet hôtel nous a été offert.
  • Ngo Homestay & Ngo House : Une vingtaine d’euros la chambre double (petit déj inclus). Très bien placé, famille adorable, petit-déjeuner gargantuesque et excellent, piscine, chambre confortable. Coup de coeur.

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !) 

Entrée

  • Marble Mountains (montagnes de marbre) : 80.000 VND (3,3€).
  • Tour de bateau au Water Coconut Village : 90.000 VND (3,7€) pour deux personnes.

food

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Abonnez-vous pour être averti dès la publication d’un nouvel article :

Vous aimerez peut-être aussi

16 Commentaires

  • Répondre
    Eden
    3 février 2017 at 11 h 03 min

    Trop top cet article!! Merci pour tous les bons plans et activités à faire ???? petite question, niveau meteo la pluie ne vous a pas trop dérangé? Car j’ai vu qu’il pleut à Hoi An depuis un moment!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      3 février 2017 at 11 h 14 min

      Merci ! Alors franchement pas tant que ça ! Oui on a eu de la pluie assez souvent, mais généralement ça ne durait pas, genre une petite averse le matin et après plus rien de la journée, juste de la grisaille. On a eu vraiment deux jours horribles de pluie sur toute la durée de notre séjour et ces derniers jours c’était grand soleil ! Prévoyez juste un parapluie 😉

  • Répondre
    Aurore
    3 février 2017 at 15 h 08 min

    Super article, tjs avec le ton qu’il faut. Dommage que lorsqu’on partira vous ne serez plus en Asie, on aurait bien aimé tomber sur vous ! enfin tomber, façon de parler hein. Hihi

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      4 février 2017 at 14 h 18 min

      Merci Aurore ! Vous partez quand ? C’est quoi votre programme ?

  • Répondre
    Bigfoot autour du monde
    3 février 2017 at 18 h 35 min

    Wouhaouh, un mois à Hoi An, ça c’est du break, et pas du break de lopette!! 🙂

    Mais c’est vrai qu’en voyage au long cours, on a réellement besoin de faire des breaks, même si le combo « famille-amis » resté en France ne le comprend pas toujours, car pour eux, on est TOUJOURS en vacances….

    Sinon, juste une question, vous avez eu un visa de combien de mois?

    Denis

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      4 février 2017 at 14 h 20 min

      Ahah exactement, c’est toujours difficile à expliquer :p Mais qu’est-ce que ça nous a fait du bien ! On a pris le visa de 3 mois pour être à l’aise 😉

  • Répondre
    Lucky
    3 février 2017 at 19 h 13 min

    Merci pour les bons plans !
    Encore un super article, j’adore votre humour !
    Bon courage pour la suite, gardez la forme.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      4 février 2017 at 14 h 20 min

      Merci Lucky 🙂

  • Répondre
    merlin
    5 février 2017 at 10 h 32 min

    Chouettes photos!Merci pour ces bons plans mais le lien pour Ngo house ne fonctionne pas.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 février 2017 at 12 h 02 min

      Merci 🙂 En effet il y a un soucis avec le site de Ngo House, je vois cela avec eux. En attendant vous pouvez les contacter à ngohousehoian@gmail.com pour Ngo House et sur le lien booking de l’article pour Ngo Homestay 😉

  • Répondre
    muriel et christian
    10 février 2017 at 0 h 06 min

    quinquas voyageants sacs à dos tous les ans et fans de l asie c’est en préparant notre voyage pour la birmanie que nous avons découvert votre site(départ le 6 mars);Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii vous nous faites rêver,nous sommes devenus accros à votre site et guettons vos articles.
    Nous avons relevé vos bon plans pour la birmanie et téléchargé vos deux premieres applications citéés.Trés bonne idée cet article!
    Nous attendons avec impatience votre passage en Amerique du sud car c ‘est aussi notre projet pour 2019.
    Nous vous souhaitons une bonne continuation dans votre voyage et ne perdez pas votre humour qui nous fait tant sourire dans vos articles

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      10 février 2017 at 9 h 02 min

      Hello Muriel et Christian ! Quel bonheur de voir des quinquas en sac à dos sur la route ! Merci pour vos compliments, ça nous fait plaisir de voir que le blog plaît à tous les publics ! Vous ferez un bisou à Bagan pour nous SVP ! Et pas de soucis pour l’Amérique du Sud, on vous déblaiera le chemin :p Bon voyage au Myanmar ! En espérant vous croiser un jour sur la route !

  • Répondre
    Julie
    22 février 2017 at 9 h 25 min

    Hello les gros sacs!
    C’est en parlant de mon projet de voyage au Vietnam qu’une amie m’a parlé de votre blog.
    Je dévore vos articles depuis…! Ils sont au top et me donnent envie de tout découvrir mais il faudra que je fasse une sélection car nous restons 3 semaines et demies.
    En tous cas je compte bien noter toutes vos adresses et réserver certains des hôtels que vous citez!
    Vous avez pas mal parlé de gastronomie dans cet article et j’ai une question pour vous, y a t’il de la coriandre dans tous les plats? Je ne suis vraiment pas fan et j’ai peur que ça me gache le plaisir gustatif…
    En tous cas j’ai prévu d’apprendre à dire « sans corriandre » en Viet avant le départ 😉
    Continuez à nous faire rêver!
    Et Happy Birthday Anaïs!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      26 février 2017 at 5 h 38 min

      Hello Julie,

      Merci pour ton message 🙂
      Pour la gastronomie au Vietnam, on prévoit un article complet dédié très bientôt 😉 Mais pour répondre à ta question OUI il y a de la coriandre dans beaucoup de plats mais NON ça n’est pas grave ! Anaïs déteste ça aussi donc il suffit de demander sans coriandre (et oui je te conseille d’apprendre à le dire, ça te servira tous les jours :p). En tout cas, on se régale ici !

  • Répondre
    Louise
    21 juin 2017 at 7 h 47 min

    Salut les gros sacs ! Merci merci pour tous vos articles plus géniaux les uns que les autres, je suis au Vietnam depuis 1 semaine et vous êtes vraiment ma bible !
    J’ai une petite question pour Hoi an, on m’a parlé d’un pass que l’on peut acheter et qui permet d’avoir l’entrée dans 5 endroits pour 120 000 VND, est ce que ça vous dit quelque chose ? Ça m’inspire moyennement mais mon co-backpacker est sur que c’est une bonne idée..
    bonne route et merci encore pour votre bonne humeur et cette envie de voyage que vous transmettez !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      21 juin 2017 at 14 h 58 min

      Hello Louise, ravis de savoir que nos articles te sont utiles 🙂 Pour Hoi An effectivement il y a un pass pour visiter quelques maisons anciennes dans le centre ville. On s’en était passé, à toi de voir si ça t’intéresse ! Profite bien de Hoi An, on avait adoré cette ville ! Et si tu passes à Ngo House ou Homestay, fais leur un bisous de notre part !

    Laisser un commentaire