Laos

Le plateau des Bolovens en scooter

Maintenant que nous sommes des loopers accomplis, on remet le couvert avec une autre boucle en scooter pour découvrir cette fois le plateau des Bolovens.

Tuk-Tuk mais pas trop !

Vendredi 25 novembre. L’arrivée à Paksé à 5h00 du matin se fait tout en douceur (pour une fois). La nuit a été plutôt bonne pour une nuit passée dans un bus classique. Comme à chaque fois, le bus nous dépose à plusieurs kilomètres du centre ville. C’est parti pour la chasse au tuk-tuk ! Et là, on franchit un nouveau pallier dans la fainéantise jemenfoutiste laotienne. Notre tuk-tuk nous largue là où il l’a décidé et pas du tout où on souhaite aller (merci) ! C’est comme si tu achetais un billet d’avion pour Madrid, mais qu’au final tu atterris à Lisbonne parce que le pilote préfère la SuperBock à la San Miguel (vous imaginez bien que ça n’est pas Anaïs qui a écrit cette phrase, sa comparaison à elle aurait plutôt été « c’est comme si t’achetais une robe Sandro en dentelle, mais qu’à la place on te donnait une H&M en coton parce que la dentelle ça gratte »).

Bref, on ne s’étonne plus de rien maintenant et ça nous fait plutôt rigoler ! Enfin là il est 5h00 du matin, donc on ne rigole pas des masses, mais il a de la chance qu’on ait bien dormi celui-là ! On dépose vite fait nos sacs à l’hôtel et on part illico découvrir la ville, qui franchement n’est pas très belle. On finira la journée en beauté sur le rooftop du Paksé Hôtel à profiter de l’happy hour et de la vue canonissime au coucher du soleil. Alerte bon plan : 40.000 kips les 2 cocktails (4,5€) !

Pakse Hotel Sunset 3

Du café et des fourmis siouplé 

Samedi 26 novembre. On adore quand la journée débute avec le buffet du petit-déjeuner de l’hôtel ! Pour changer un peu, Anaïs ne trouve rien de mieux que de se régaler avec… un gâteau de riz (mais il était SUPER bon) ! Petit bonus : de la chanson française pour nous réveiller en douceur. AVERTISSEMENT : vous allez avoir cette chanson dans la tête pour la journée (au mieux) : « L’amour c’est comme une cigarette / Ça brûle et ça monte à la tête… ». On récupère notre scooter (qui est quand même très stylé, il faut le dire) et c’est parti mon kiki. (NDLR : quand vous lisez « c’est parti mon kiki », vous savez que c’est Anaïs qui écrit, Florent n’y est pour rien ! Idem pour « Cool Raoul » ou « Tranquille Emile »).

Boucle Bolovens Bolide

1er objectif de la journée : une cascade (ce qui résume à peu près tous les objectifs de cette boucle en fait). Enfin 2ème objectif plutôt, le premier étant de ne pas se tromper d’itinéraire pour y aller, car visiblement il est assez fréquent de ne pas trouver sa route sur cette boucle ! On va dire que l’objectif est à moitié réussi ! Nous avons trouvé la bonne route… sauf que comment dire… on a mal lu les indications de kilométrage sur la carte et nous avons passé la cascade depuis déjà 25km ! Voilà voilà !

Après avoir traversé les champs de riz, les champs de blé, les champs de maïs, les champs de manioc, les champs de bouddhas… place maintenant aux champs de café (woohou) ! Il faut dire que le café est la spécialité de la région du plateau des Bolovens. Il se dit même qu’il pourrait être l’un des meilleurs au monde (oui enfin bon, on entend ça à chaque fois que quelqu’un nous parle de son café en général !). Ayant un peu de temps devant nous (bon gré, malgré), on s’arrête visiter la plantation de Mr Vieng. Autant vous dire qu’on recommande 100% ! Il prend le temps de nous expliquer le processus de fabrication du café de A à Z, tout ça de manière super intéressante, instructive et fun ! On aura même droit à une dégustation de tout ce qui se trouve dans sa plantation : fruits, légumes et surtout fourmis ! Un régal d’ailleurs les fourmis rouges, on vous le recommande (no joke) ! Un petit gout citronné dû à l’acide formique (et vas y que j’étale mon savoir) pas désagréable du tout (enfin Flo recommande, parce que moi les bestioles merci mais non merci).

Mr Vieng Fourmis

Ce qu’il faut retenir de la visite : tous les grains de café pourris ou infestés de vers sont revendus à des compagnies genre Nescafé pour le café de base qui se retrouve dans nos supermarchés ! Alors qui reprend une tasse de Nescacafé maintenant ? On finit la visite avec une bonne tasse du café de Mr Vieng évidemment et il est TERRIBLE !

Mr Vieng 2

On arrive assez tôt à Tad Lo, notre premier point de chute, afin de trouver une Guesthouse sympa avant que tous les autres loopers ne débarquent. (NDLR : pour ceux qui ont raté l’épisode précédent, un looper est une personne qui fait une boucle en scooter, un mini-road trip en scooter quoi, enfin qui se promène en scooter pendant plusieurs jours en rond !). Et pour le coup elle est très sympa : on se dégote un immense bungalow en bois avec terrasse, hamac et vue sur le champs de vaches. Royal ! Mourant de faim, on part se restaurer chez Mama Pap qu’on recommande vivement ! Les portions sont gargantuesques ! Un riz fait largement l’affaire pour deux et on ne vous parle même pas du fameux pancake banane/chocolat de la taille d’une assiette XXL (Anaïs n’en a fait qu’une bouchée, même pas eu le temps d’en prendre une photo) ! Bon par contre, on est servi au rythme laotien, c’est-à-dire qu’on patientera une bonne heure avant de voir l’ombre d’un grain de riz !

A 16h30 on prend la direction du Tad Lo Lodge pour y voir le bain des éléphants du resort. On y trouve deux gros pachydermes, enchaînés par une patte, l’air un peu hagard, le regard sans doute un peu triste. A l’heure dite, on les détache et leur maître les enfourche pour les accompagner à l’eau. Le tout sous notre regard et celui d’une vingtaine d’autres personnes. L’ambivalence de nos sentiments n’a d’égale que le nombre de questions que nous nous posons à cet instant (ça c’est de la phrase). Honnêtement, difficile de savoir quoi penser. C’est toujours le cas d’ailleurs lorsque l’on parle d’éléphants. Est-ce qu’ils sont enchaînés et drogués pour être utilisés comme bête de foire vendues à 50$ la balade ? Est-ce qu’ils étaient en mauvaise santé et les personne du lodge les ont secourus (et du coup en profite pour ajouter une activité à leur carnet) ? Pour le coup, on va s’abstenir de juger, car nous n’avons pas toutes les cartes en main pour savoir de quoi il retourne. D’ailleurs si vous en savez plus sur ces éléphants du Tad Lo Lodge, n’hésitez pas à nous le faire savoir en laissant un commentaire 😉

Elephant Tad Lo Lodge 2

Après cette pause en demi-teinte, on part jeter un coup d’oeil à la cascade principale de Tad Lo par un petit chemin pour nous retrouver en haut de celle-ci. Sympa. On finit notre petite balade nous enfonçant dans le village. On tombe sur des enfants qui jouent au foot et des ados qui jouent au Sepak Takraw (le foot-volley asiatique hyper spectaculaire, VOIR). On pose le scooter et c’est parti pour une session de foot acrobatique pour Flo ! Bon, niveau souplesse faudra repasser (il a plus 15 ans le bonhomme) ! Et surtout, ils sont hyper forts les mecs ! C’est l’équivalent du baby-foot pour nous selon Flo : moins tu allais en cours plus tu étais fort ! Ben eux ça doit être pareil avec le Sepak Takraw !

Sepak Takraw 2

Après avoir bien transpiré, on a mérité de boire un coup bien frais… sauf que c’est de la torture pure et simple ! On est tombé dans une Guesthouse où ils servent du saucisson et du camembert fondu sur du pain avec du vin rouge ! Et tout le monde autour de nous mange ça ! Rassurez-vous, nous avons été forts mentalement, et nous avons résisté (oui enfin c’est surtout notre portefeuille qui à dit non sur ce coup !).

Va chier (ailleurs) !

Dimanche 27 novembre. Objectif du jour : Tad Tayicsua, une série de 5 cascades qui nécessitent pas mal de marche d’après nos sources. C’est parti ! Sur la route, on s’arrête pour admirer un point de vue sur une énorme plantation de café et nous tombons sur une équipe de tournage. On discute un peu et il s’agit d’une agence de pub tournant un documentaire pour… Nescafé ! Ah ben bravo les amis, promouvoir du café tout pourri c’est du joli !

Plantation Cafe

On nous avait dit que la route jusqu’aux cascades de Tad Tayicsua était la plus belle partie de la loop… (raison pour laquelle nous avons décidé de faire une moyenne boucle au lieu d’une petite). Et ben franchement ça casse pas 3 pattes à un canard ! Arrivés au début du parcours des cascades, on peut admirer la cascade principale (de loin) depuis une plateforme. On apprendra plus tard qu’il était possible de s’en approcher en descendant depuis l’observatoire en bois et en marchant à travers la forêt. #Fail

Cascade Tad Tayicsua

On se fera encore 2 autres cascades « seulement », car la descente est rude pour s’y rendre et que surtout ma petite dame, ben après faut remonter tout ça ! La première cascade est sympa, on est complètement au-dessus et on voit l’eau chuter une quinzaine de mètres plus bas. Attention ça glisse ! La deuxième « cascade » : on arrive sur un cours d’eau assez plat et paisible, sympa mais sans plus. On se fait en plus attaquer par une armée de moustiques, l’endroit en est infesté !

Petit conseil pour ceux que ça tenterait, n’oubliez pas votre bouteille d’eau dans le scooter… il fait trèssss chaud ! Non pas que ça nous soit arrivé… on dit ça comme ça ! Bon ok on l’avait oublié et on a bien regretté ! Surtout Anaïs qui a bien eu du mal à remonter jusqu’en haut par cette chaleur (surtout Anaïs qui a dû se faire porter par Flo pour remonter en pleine crise de déshydratation hypoglycémique) !

Petit anecdote rien que pour vous sur notre Guesthouse du soir ! De celles qui reflètent vraiment bien l’état d’esprit du Laos (« Cool Raoul » et « Tranquille Emile ») ! Les WC de notre chambre sont bouchés (et on n’y est pour rien promis). Nous en informons le propriétaire qui nous explique grosso modo qu’il ne peut pas régler le souci aujourd’hui. C’est quand même ballot, parce que c’est justement aujourd’hui qu’on en aurait besoin. Pas de panique, il a la solution pour nous ! Calmement il nous explique que si on veut faire la petite commission, on a qu’à faire ça dans la douche et qui si c’est la grosse et ben il suffit d’aller chez nos copains voisins de chambre ! Voilà, voilà ! Merci, Merci.

La boucle des cascades !

Lundi 28 novembre. On part boucler la boucle avec les dernières cascades du coin. Oui, en fait on pourrait appeler la boucle du plateau des Bolovens, la boucle des cascades ou mieux The Waterfalls Loop ! On vous la fait courte parce que même nous on commence à saturer sur des cascades ! On visite en premier lieu la cascade de Tad Fane. Il s’agit en fait de deux cascades côte à côte. Elles sont plutôt sympas visuellement, mais surtout impressionnantes de puissance ! Ensuite, on se rend à la cascade de Tad Yuang. On aura bien aimé le cadre surtout. Petite rencontre improbable sur la route : on tombe par hasard sur Isabelle et Pierre, notre couple préféré de cyclistes, avec qui nous avions passé un moment à Luang Prabang. La magie du voyage qu’on dit !

Cascade Tad Yuang 1

Cap sur Champasak pour finir la journée, à 1h de route au sud de Paksé (vous situez bien là hein ?!) où nous allons visiter le Vat Phou, ancien temple khmer hindou. La route est tellement neuve que l’on n’a même pas besoin de faire attention aux nids de poule, il n’y en a pas ! Par contre des vaches ça il y en a et il vaut mieux les éviter, elles ! On n’était pas très chauds à l’idée de visiter encore des ruines, mais on se motive quand même ayant eu de nombreux bons échos sur le site. Et on recommande. L’environnement du site est agréable. On en a donc profité avec un bon bouquin à l’ombre des frangipaniers.

Champasak Vat Phou 2

Bye bye

Mardi 29 novembre. Nous quittons Champasak à l’aube pour rendre notre scooter à Paksé à temps avant de prendre notre bus pour les 4.000 îles, notre prochaine destination. A bientôt pour de nouvelles aventures <3

Best of photos

Laos - Plateau des Bolovens

Infos Pratiques

Transports

  • Bus Thakhek/Paksé : 120.000 kips (14€). Durée : 6h30.
  • Tuk-Tuk de la station de bus au centre de Paksé : 10.000 kips  (1€) par personne. Durée : 10mn.
  • Location de scooter (automatique) chez Miss Noy : 80.000 kips par jour (9€).

dodo

  • A Paksé : Paksé Hôtel & Restaurant – 250.000 kips (28€). On vous conseille l’happy hour sur le toit ! Cet hôtel nous a été offert.
  • A Tad Lo : Palamei Guesthouse – 60.000 kips (7€) le grand bungalow en bois, SDB, terrasse et hamac. Super cool !
  • A Pakxong : Platinum Guesthouse – 80.000 kips (9,2€). Un peu cher pour le coin, mais propre.
  • A Champasak : Champasak with love – 50.000 kips (6€). Chambre basique et étroite avec SDB partagée, ventilateur. La terrasse avec vue sur le Mékong est sympa. Resto un poil cher.

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !) 

Entrée

  • Plantation de café de Mr Vieng : 15.000 kips (1,7€). Ca les vaut largement ! Super visite !
  • Cascade Tad Tayicsua : 5.000 kips (0,6€) par personne + 5.000 kips de parking pour le scooter.
  • Cascade Tad Fane : 5.000 kips (0,6€) par personne + 3.000 kips de parking pour le scooter.
  • Cascade Tad Yuang : 10.000 kips (1,2€) par personne + 5.000 kips de parking pour le scooter.
  • Vat Phou : 50.000 kips (6€) par personne + 5.000 kips de parking pour le scooter.

food

  • A Tad Lo : Mama Pap. Mention spéciale pour le riz XXL et le pancake géant banane/chocolat !

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

 


Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Marine et Léo
    11 décembre 2016 at 19 h 23 min

    Mais qui vous offre tout ses hôtels de luxe ? 😀

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      14 décembre 2016 at 11 h 05 min

      Tous ceux qui se portent volontaires sont les bienvenus :p Ca vous intéresse ?! On y va au culot tout simplement, en demandant 🙂

  • Répondre
    Une virée à Deux - Clément & Daïnah
    29 avril 2017 at 7 h 03 min

    Votre article est top, on se rend à Paské dans quelques jours, ça va bien nous aider 🙂

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      29 avril 2017 at 7 h 15 min

      Cool ! Envoyez nous des photos ! Et kiffez l’atmosphère chill de Tad Lo 🙂

  • Répondre
    Matthieu
    19 août 2017 at 9 h 56 min

    Finalement faire la petite boucle est suffisant si je comprend bien (en se passant de la tad tayicsua) ?! Surtout si on a fait celle de Thakhek auparavant…

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      22 août 2017 at 22 h 08 min

      Hello Matthieu, yes pour nous c’était suffisant après avoir fait Thakhek (que nous avons préféré d’ailleurs) 😉

    Laisser un commentaire