Thaïlande

Le nord de la Thaïlande en scooter !

Après une dizaine de jours à Chiang Mai, il est temps de reprendre la route, mais accompagnés cette fois ! Olivier & CJ, avec qui nous étions en collocation au Mexique nous rejoignent de bon matin ! Ils réalisent un tour d’Asie de 6 mois et ont pris le train de nuit depuis Bangkok pour nous rejoindre ! C’est donc à quatre que nous partons explorer le Nord de la Thaïlande en scooter !

Paï : fail, mal aux fesses et apéro

Mercredi 26 octobre. On met le cap sur Paï, première étape de notre road trip située à 150 km de Chiang Mai. Dit comme ça, avec nos petits repères d’Européens, 150 km ça n’est pas grand chose. On s’imagine 1h30 voire 2h de route, mais après quelques semaines en Asie on sait bien qu’il n’en est rien ! On mettra presque 5h pour rallier Paï.

Pour vous figurer un peu mieux la chose, la route ressemble un peu à celle que l’on a en Corse : des virages, des côtes, encore des virages, des descentes, re des virages, et quand on atteint les 40km/h c’est la fête ! Ca n’a pas l’air très alléchant dit comme ça, mais c’est un vrai régal ! La route est superbe et traverse des paysages magnifiques. On roule entre les rizières, les montagnes en arrière-plan, puis on gravit ces montagnes pour s’en prendre plein la vue au sommet. Il y aurait même un petit air de Puy de Dôme par moment (mais on ne le dit pas trop fort).

Thaïlande - North
Thaïlande - North

Thaïlande - Mae Hong Son

Nous tentons un premier arrêt pour observer des cascades. Une petite pause rafraichissante ne ferait pas de mal. Malheureusement, les droits d’entrée étant trop élevés pour nous, nous ferons demi-tour (#Fail N°1). Deuxième tentative pour voir un geyser annoncé sur le bord de la route. 6km de chemin biennnnn cabossé plus tard, rebelote, un droit d’entrée qui entamerait largement notre budget pour les jours à venir. 300 baths pour un touriste (+20 pour le scooter), 50 pour un local. On a donc tenté de convaincre le guichetier que nous avions tous 50% de sang thaïlandais dans les veines. Il aura bien rigolé, nous un peu moins, nous sommes repartis bredouilles (#Fail N°2).

Aparté : comme on est sympa, on n’affichera pas nos copains en disant que le seul arrêt réussi de la journée c’est l’arrêt d’urgence, dont ils ont eu besoin pour libérer et délivrer leurs intestins. Première sensation d’avoir réussi quelque chose de la journée.

Nous rebroussons donc chemin et reprenons la route pour finalement arriver à Paï tous les quatre avec la même démarche de cowboy (oui ben faites 5h de scooter sur des routes cabossées et dites nous si vous avez pas mal au derrière après ça !). 

Il est enfin de temps de prendre l’apéro tous les quatre pour célébrer ces retrouvailles asiatiques ! On en profitera pour enregistrer un bout de l’émission Allo La Planète qui vient juste de reprendre (c’est ICI pour ceux qui veulent écouter, à partir de 8’58 !) et direction un resto spécialisé dans les falafels (oui oui on est toujours en Thaïlande) pour se remplir la panse dans les règles de l’art !

Thaïlande - Mae Lana

Jeudi 27 octobre. Après une nuit bien reposante… (cf réveil aux aurores par nos amis les coqs qui se sont mis à cocoricotter dès 4h30 du matin), on attaque la journée avec la visite d’un bouddha (le quota quotidien, minimum syndical). Nous avions ensuite décidé de participer à un cours de méditation. Nous étions passés la veille prendre les renseignements. On décide de s’y rendre un poil en avance histoire d’éviter la foule. Une fois sur place, la gentille dame nous apprend qu’elle a en fait oublié de nous préciser la veille que les cours n’avaient pas lieu tous les jours. Ah oui, petite information qui aurait pu nous être utile. Pas grave, on méditera nous même autour d’une bonne bière à la place.

On occupera notre après-midi à se baigner dans des cascades bien fraîches, à faire du toboggan sur la roche pour les plus vaillants (regardez ailleurs on ne parle pas de nous) et à se (re)baigner dans des sources chaudes. Bon, étant donné que tous les locaux prennent leur douche dans ces sources et que les gamins viennent y jouer, on a une petite idée de pourquoi l’eau était si chaude. On fera également un petit tour dans un village chinois tout droit sorti d’un dessin animé. Tout paraît être construit en carton-pâte comme à Disney. La mini réplique de de la muraille de Chine vaut le coup d’oeil ! Etrange…

Thaïlande - Paï

Thaïlande - Mae Lana

Mae Lana : cave magique, foot et araignée géante

Vendredi 28 octobre. Aujourd’hui, direction Mae Lana. Après 60 kilomètres de route, on s’installe rapidement et on met le cap sur la grotte de Tham Lot. D’après Olivier (enfin d’après le Routard surtout), il s’agit d’un must do de la Thaïlande. Bonne surprise, à l’entrée, le prix du bamboo rafting (pour traverser la cave) est bien moins cher que celui annoncé dans le guide (30 baths contre 450). Ca s’annonce bien ! On embarque sur le radeau en bamboo avec notre capitaine âgé d’une bonne huitaine d’années. Après environ 45 secondes de radeau, nous voilà déjà arrivés ! Nous visitons la grotte avec deux guides (obligation de prendre un guide pour 3…). La visite devrait donc être sympa. Et elle l’est : « ici se trouve le rocher grenouille, à votre gauche le rocher éléphant, ici le rocher mygale… ah oups pardon en fait c’est une vraie mygale, et à votre droite le chef d’œuvre de cette grotte, le rocher singe ». Pas de caricature, ça s’est vraiment passé ainsi. On reprend place sur notre radeau après 10 bonnes minutes de visite pensant continuer le périple, mais après à nouveau une petite minute de navigation on arrive à quai… au même endroit où nous avions embarqué. On se regarde tous, et on comprend que c’est fini ! On comprend mieux pourquoi c’était si peu cher !

Epilogue : après s’être renseigné auprès des locaux présents sur place, on apprend que l’eau étant encore trop haute, les radeaux ne peuvent pas passer sous la grotte pour faire la grande visite classique, raison pour laquelle nous avons eu droit à la version courte.

Sur le chemin du retour, nous passons devant une école où des gamins jouent au foot. Les garçons s’arrêtent pour se défouler et faire admirer leur toucher de balle. Les filles en profitent pour discuter avec les enfants et filmer les athlètes en action.

Thaïlande - Mae Lana

Résultat : l’équipe de Florent élimine l’équipe d’Olivier (et même si ça n’avait pas été le cas, on ne l’aurait jamais écrit). Olivier tient à préciser que Florent a également raté deux pénaltys tandis qu’il réussissait les siens, mais après avoir revu les images aux ralentis, cette théorie semble hautement improbable.

On opte pour une Guesthouse repérée plus tôt. Le décor est plutôt pas mal : petit coin cosy avec hamacs, vue sur les rizières et un mont karstique. Pour les chambres c’est plutôt rustique, mais ça fera l’affaire pour la nuit. On décide de prendre les chambres les plus simples… parce qu’elles sont les plus éloignées des ENORMES araignées qui se trouvent à peu près partout ici ! Nos hôtes nous propose un dîner Shan, ethnie dont ils sont issus (ethnie birmane ayant émigrée dans le nord de la Thaïlande). Le dîner se résumera à du riz, des haricots et une omelette pour quatre ! Pas très copieux mais en revanche excellent !

Thaïlande - Mae Lana Garden Home

Mae Hong Son : guides en herbe

Samedi 29 octobre. Grosse journée de route au programme aujourd’hui. Un mal pour un bien, car les paysages sont toujours un délice pour les pupilles. Arrivée à bon port à Mae Hong Son dans l’après-midi. On en profite pour visiter quelques temples, dont un au bord du lac au cours duquel nous faisons la rencontre d’une classe d’enfants apprenant le métier de guide. Nous passerons un super moment à partager à propos de notre voyage et de la France. On fera aussi la découverte d’un nouveau type de Bouddha : le Bouddha en osier (qui vient s’ajouter au Bouddha noir, au Bouddha obèse et au Bouddha mosaïque). La nuit tombant, on décide de profiter du coucher de soleil depuis le temple surplombant la ville. Anaïs tient à préciser ici qu’à ce moment là, son côté Evelyne Dhéliat lui fait indiquer au groupe que ça sent quand même le pâté… enfin la pluie ! Et bim, badaboum on arrive au sommet complètement trempé avec nos bières et nos cacahuètes pour l’apéro (que nous n’avons évidemment pas entamées sur place, temple oblige). On terminera cette journée par une session street food dans un énième night market toujours sous la pluie.

Thaïlande - Mae Hong Son

Thaïlande - Mae Hong Son

Thaïlande - Mae Hong Son

Mae Chaem : la magie du polaroïd 

Dimanche 30 octobre. Aujourd’hui, on se rend à Mae Chaem. 144 bornes à avaler, mais toujours sur des routes toutes plus belles les unes que les autres. Un vrai plaisir, vous faisant presque oublier votre mal de fesses. Olivier nous convainc de pousser jusqu’à un petit village de montagne où vivent des familles de l’ethnie Hmong : . Sans doute une des meilleures idées du voyage. Après quelques kilomètres sur des routes sinueuses entre les champs de choux fleur et de fraises, on arrive finalement dans un petit village qui ne paie pas de mine à première vue. Après quelques minutes, Anaïs noue contact avec quelques enfants en leur montrant des photos qu’elle a prise d’eux. Eclats de rire à gogo pour des enfants qui n’ont pas l’habitude de se voir ainsi. Puis, on passe au polaroïd d’Olivier et CJ pour les quelques autres personnes et familles que nous rencontrons. Ils sont ravis de pouvoir garder un souvenir physique de cet instant. Grand moment, on nous offrira du riz et des légumes inconnus en remerciement. On arpentera encore des kilomètres et des kilomètres de route entre les champs de maïs. Dans la région, si tu n’aimes pas le maïs où y est allergique, alors t’es foutu !

Thaïlande - Ban Meaw Microwave

Thaïlande - Ban Meaw Microwave

Thaïlande - Ban Meaw Microwave

Thaïlande - Ban Meaw Microwave

Doi Inthanon : pas vu pas pris (de photos)

Lundi 31 octobre. On se lève aux aurores, car avant de rejoindre Chiang Mai en fin de journée pour boucler la boucle, nous souhaitons monter au Doi Inthanon, le plus haut sommet de Thaïlande : 2565m (ouais ouais on est pas des rigolos, à nous l’Everest bientôt). On enfourche nos bécanes et c’est parti mon kiki pour l’ascension. Plus on monte et plus il fait frisquet. Non en fait c’est plus on monte et plus c’est l’hiver. Non, non, plus on monte et plus on ne voit rien. Nouveau fail pour l’équipe. On redescend, on prend +20 degrés et on rentre finalement à Chiang Mai.

Thaïlande - Doi Inthanon

On profitera de notre dernière soirée pour voir nos amis bloggeurs Benoit et Fabienne (dont le blog Novo-Monde est une mine d’or pour les voyageurs). Ces derniers nous feront faire la rencontre de deux familles de tourdumondistes Audrey, Fabien et leurs enfants Hugo, Raphaël et Camille (leurs aventures ICI) ainsi que Anaïs, Raoul et de leurs loulous Elio, Vadim et Oscar.

Ciao Chiang Mai, Chiang Rai nous attend.

best of photos

test loop

Infos Pratiques

Transports

  • Location de scooter à Chiang Mai : 130 baths (3,3€) la journée. Juste à côté du Noble House Chiang Mai.
    Il s’agissait d’un 110cc, le minimum pour les côtes à grimper. Prévoir 100 baths de plein d’essence tous les 200km.

dodo

  • Pai Country house : 400 baths (10€). Propre et bien situé.
  • Mae Lana Garden Home : 200 baths (5€). Rustique, ça passe pour une nuit, WC & SDB à l’éxtérieur.
  • Mae Hong Son – Ban Phumon Talang Resort : 750 baths (19€) le chalet pour 4 personnes. Très bien, un peu à l’écart de la ville. Impec si vous êtes en scooter.
  • Mae Chaem – Pongsara Resort : 300 baths (7,7€). Basique, mais fait bien l’affaire pour la nuit. Belle vue sur les rizières.

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !) 

Entrée

  • Cave Tham Lot : 150 baths (3,8€) le guide pour 3 personnes max (non négociable) et 30 baths (0,8€) de radeau par personne (pendant la mousson, prévoir bien plus après visiblement).
  • Sources d’eau chaude de Sai Ngam (hotsprings) : 30 baths (0,8€)

Et surement le meilleur conseil : prévoir des habits chauds ! On se caille dans la montagne !

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)


Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Jeoff
    17 novembre 2016 at 17 h 20 min

    Ahah, ça me rappelle l’ascension de l’Etna en T-shirt (ben quoi, c’est un volcan, il y aura forcément du chauffage là haut !)

    Top idée les polaroïd.
    Faut qu’on t’envoie des cartouches de rechange pour Noël ? 😉

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      17 novembre 2016 at 17 h 33 min

      C’est pas le notre le pola, heureusement sinon le budget aurait pris une claque !

  • Répondre
    Lisa
    28 novembre 2016 at 17 h 22 min

    Salut! On suit votre blog parce que nous aussi avons passé un petit mois en Birmanie et nous sommes maintenant dans le nord de la Thaïlande. Votre blog est très sympa et on profite de vos conseils donc merci! J’ai une petite question concernant votre trip en scooter près de Chiang mai, vous avez fait quoi de vos gros sacs???? Parce que les nôtres sont aussi assez gros et on est pas encore rodés pour le scooter en mode birmane (à 2 sur le scooter avec un sac devant et un sac derrière)… Merci d’avance et bon voyage!

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      29 novembre 2016 at 0 h 43 min

      Hello Lisa ! Tu peux laisser ton gros sac dans ta guesthouse de Chiang Mai et le récupérer à ton retour, ils ont l’habitude 😉

      • Répondre
        Lisa
        30 novembre 2016 at 9 h 04 min

        Merci! Bon on va devoir rester un peu à Chiang Mai car je suis malade, ça va nous laisser le temps de réfléchir à la virée en scooter ou alors gros déplacements en bus et scooter sur place ????

        • Répondre
          Les Gros Sacs
          30 novembre 2016 at 14 h 53 min

          On connait un super médecin sur Chiang Mai si besoin :p

    Laisser un commentaire