Argentine

L’effet waou de Puerto Iguazú

3ème et dernière étape surprise pour les parents de Flo : Iguazú est ses impressionnantes chutes !

Señor Les gros Sacs !!!

Mercredi 23 août. On va la faire courte, journée inintéressante à souhait. Direction l’aéroport pour un premier vol vers Buenos Aires, puis on prend un second vol pour Puerto Iguazú (la ville côté argentin) ! Miracle, tout s’enchaîne comme sur des roulettes ! On fait la rencontre de Christian notre chauffeur de taxi pour la durée de notre séjour ! Encore un bon plan des copains de Keep Time For Blabla ! Ce type est génial ! Il nous fait mourir de rire toutes les deux minutes ! Et puis mention spéciale pour la pancarte « Señor Les Gros Sacs » lorsqu’il nous attend à l’aéroport ! On découvre notre charmant petit hôtel, le Guayra B&B qui vient d’être repris par Juan ! Nous sommes en mode colonie de vacances en partageant un petit cottage à quatre ! Le must de la journée c’est la découverte du restaurant La Rueda ! Une tuerie ! C’est fin, raffiné, succulent, excellent… et on en passe !

Iguazu - Argentine - Guayra B&B
Señor Les Gros Sacs

Les chutes d’Iguazú côté argentin : impressionnant

Jeudi 24 août. C’est parti, on se lance à l’assaut des chutes côté argentin ! On nous conseille de commencer par le circuit inférieur et de garder le meilleur (mais aussi le plus emprunté) pour la fin ! Et ceci est une excellente idée ! Dès les premiers pas on en prend plein la vue ! On est ravi et les parents n’en reviennent pas de ce qu’ils voient ! Très sincèrement, on ne sait pas trop comment vous décrire l’endroit ! C’est gigantesque, impressionnant, magistral ! Bref, les chutes d’Iguazú sont un petit bijou !

Iguazu - Argentine - Chutes 9

On passera notre journée à déambuler de cascades en cascades et à s’extasier ! Le parc côté argentin est vraiment grand et comme nous avons commencé tôt, on en profite sans trop de monde, ce qui est appréciable. Mais ne vous faîtes pas de fausses idées, on ne reste jamais bien longtemps tout seul ! L’organisation est assez parc d’attraction, mais cela n’enlève rien (ou pas grand chose) au charme du lieu !

Iguazu - Argentine - Chutes 3
Iguazu - Argentine - Chutes 5

On fait la rencontre de nos premiers coatis, vous savez ces salles bestioles qui ressemblent à des ratons laveurs ! C’est tout mignon, mais dès que ça sent la moindre odeur de nourriture ça se rue sur vous en furie ! La tête de Flo en train de manger son Palmito qui se fait courser par un coati ! Magique !

Iguazu - Argentine - Coatis 1

Run

Flo quand le coati veut lui piquer son Palmito !

On finit en beauté en découvrant la Gorge du Diable ou Garganta del Diablo, la chute la plus impressionnante du parc ! Franchement, c’est indescriptible la puissance devant laquelle on se trouve.

Iguazu - Argentine - Garganta del Diablo 3
Iguazu - Argentine - Garganta del Diablo 2
Iguazu - Argentine - Garganta del Diablo 1

Sur le chemin du retour on croise notre seul et unique toucan grâce à maman Flo (qui parle couramment le toucan) et on termine cette journée en apothéose une fois de plus à La Rueda, notre deuxième maison !

Iguazu - Argentine - Toucan

Conseil : commencez par le circuit inférieur, enchaînez avec le supérieur et terminez par la Gorge du Diable. La majorité des gens font l’inverse, ça vous permettra d’être tranquille une bonne partie de la journée.

Les chutes d’Iguazú côté brésilien : y’a foule !

Vendredi 25 août. Aujourd’hui, on va… au BRESIL ! Bon, ok d’accord ça compte pas vraiment comme un pays de plus, mais quand même un petit peu ! Eh oui, les chutes étant à cheval sur l’Argentine, le Paraguay et le Brésil on peut les visiter aussi au Brésil (elles ne se visitent pas au Paraguay) ! Christian nous emmène donc côté brésilien en nous racontant sa vie ! C’est aussi en mode parc d’attraction ici, voire un peu plus qu’en Argentine. Le parcours est bien plus petit et étroit que du côté argentin, mais avec autant de monde. En gros, c’est bondé !

Iguazu - Bresil - Chutes 5
Iguazu - Bresil - Chutes 3

On essaie de faire abstraction, mais pas évident ! Faut nous comprendre, on passe des grands espaces désertiques à la foule de Noël aux Galeries Lafayette ! Bref, le paysage est une nouvelle fois à couper le souffle. Du côté brésilien on prend vraiment conscience de l’ampleur des chutes grâce à une vue panoramique ! C’est époustouflant ! Le parcours se termine au bas de la Gorge du Diable que l’on dominait la veille au soir ! Attention, ça mouille ! C’est pas super agréable niveau foule (on ne peut blâmer personne de vouloir voir cela), mais ça reste vraiment une chose unique à voir !

Iguazu - Bresil - Garganta del Diablo 10
Iguazu - Bresil - Garganta del Diablo 1
Iguazu - Bresil - Garganta del Diablo 2

Conseil : prévoyez des Real pour payer l’entrée sinon vous prendrez une ENORME banane sur le taux de change. On parle en connaissance de cause !

On passe devinez où… à La Rueda ! En fait, on a un problème avec La Rueda ! On vous explique : les plats sont tellement copieux qu’on ne parvient jamais à prendre un dessert (problème que nous n’avons bien sûr pas en temps normal quand nos parents ne sont pas avec nous) ! Du coup, ce midi on y va juste pour y manger un dessert ! Eh bien c’était pas une mauvaise idée !

Iguazú - Argentine - La Rueda

Le soir, sur les conseils de Juan, on se rend à Hito Tres Fronteras, l’endroit où les 3 pays (Argentine, Brésil et Paraguay) se rejoignent, simplement séparés par le fleuve Parana et la rivière Iguazú. Tous les soirs à 20h00 et 20h30 (il nous semble) il y a un spectacle son et lumière avec projection d’hologrammes sur des jets d’eau. C’est franchement pas mal et ça vaut le coup d’oeil ! Ce soir on est infidèle, on change de restaurant pour aller tester La Bocamora juste à côté du Hito Tres Fronteras, et c’est pas mal non plus !

Retour sur Buenos Aires et bye bye les parents

Samedi 26 aout. On retourne sur Buenos Aires dans l’après-midi, car c’est déjà la fin pour les parents de Flo qui doivent retourner au pays demain. On en profite pour retourner au Desnivel, ce resto de viande qui au final s’avère vraiment excellent et pas si cher que ça !

Dimanche 27 août. C’est l’heure de dire au revoir aux parents. On aura passé deux super semaines avec eux, c’était vraiment top ! Et pour nous c’est aussi l’heure de se remettre en route et de redescendre d’un étage niveau standing ! Adieu restos classes, adieu bière à toute heure, adieu chambres grand luxe !

Lundi 28 août. RAS.

Quoiqu’il en soit, on a carrément craqué notre slip en achetant des billets d’avion un peu à l’arrache pour aller voir des petits animaux d’une petite centaine de tonnes à peine… vous avez deviné ? Allez, on vous raconte tout ça bientôt. #TeaserEnBois

Best of photos

Argentine - Iguazu

Infos Pratiques

Important – Août 2017 : 1€ = 20$ (pesos argentin).
En Janvier 2015, c’était 1€ = 10$, tout va très vite ici !

Transports

  • Vol Salta / Iguazú (via Buenos Aires) avec Latam : 2700$ (130€). Durée : 5h45 (avec escale).
  • Taxi à Puerto Iguazú : Christian, joignable par WhatsApp au +54 9 3757 54 8474. Il est excellent ! Et fait des super prix (mieux que ce qu’on vous proposera quasiment partout). Il pourra vous faire :
    • Aéroport au centre (et inversement) : 350$ (17€) l’aller simple. Il vous attendra à l’aéroport.
    • De l’hôtel aux chutes côté argentin : 500$ (25€) l’aller/retour et il vient vous rechercher le soir.
    • De l’hôtel aux chutes côté brésilien : 500$ (25€) l’aller/retour et il vous attend sur place.

dodo

  • Puerto Iguazú – Guayra B&B Iguazú : un petit B&B très sympa et bien placé tenu par Juan, très sympathique. On partageait un petit cottage pour 4 personnes (il y avait même de la place pour 5), avec clim (important, il fait très chaud ici) pour 48€ avec PDJ. Vous pouvez réserver par WhatsApp si vous voulez : +54 9 3757 61 8860. Cet hôtel nous a été offert.

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

Entrée

  • Chutes d’Iguazú côté argentin : 500$ (25€). Prévoyez votre pique-nique 😉
  • Chutes d’Iguazú côté brésilien : 63 Real (17€). Attention, si vous n’avez pas de Real, vous prendrez une grosse banane sur le taux de change et en plus on vous rendra la monnaie en Real 🙂

food

  • La Rueda : une tuerie ! Tout est excellent, le poisson, la viande et les desserts ! On vous met au défi de vous enfiler le menu !
  • Bocamora : sympa aussi 🙂

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)

Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Aurore
    2 octobre 2017 at 12 h 01 min

    Contente de vous retrouver avec ces superbes photos 🙂
    Et hâte d’en savoir un peu plus sur vos récentes aventures …

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      2 octobre 2017 at 14 h 12 min

      Ca va venir 🙂

  • Répondre
    Denis
    3 octobre 2017 at 1 h 03 min

    « L’effet Waou »!
    Le titre de l’article est super bien trouvé, bravo! Je confirme, c’est en effet le mot qui sort lorsqu’on découvre ces chutes!! 😉

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      4 octobre 2017 at 0 h 08 min

      On est d’accord, c’est impressionnant ! Tu en es où maintenant ?

      • Répondre
        Denis
        4 octobre 2017 at 2 h 53 min

        Buenos Aires en ce moment! Puis ensuite direction Cordoba, la Rioja, Catamarca et retour au Chili via le paso San Francisco et le nevado Incahuasi! 😉

        • Répondre
          Les Gros Sacs
          4 octobre 2017 at 23 h 31 min

          Joli programme ! Bonne route l’ami !

    Laisser un commentaire