Vietnam

Si tu vas à Hué, prends ton K-way !

Nous quittons Hoi An le coeur lourd après 23 jours de sédentarité pour rejoindre Hué, la ville impériale, la ville du Bún Bò (et non pas du Bò Bún) et surtout la ville du mauvais temps d’après ce qu’il se dit ! On part découvrir tout ça de nos propres yeux ébahis.

Les visites par obligation (dont on se passerait bien)

Mardi 31 janvier. Miss Nhung ne nous laisse pas partir le ventre vide et nous prépare de quoi grignoter dans le bus. Nous arrivons à Hué en fin de matinée et consacrons l’après-midi à la visite de sa citadelle. Petite parenthèse : Hué étant une ancienne cité impériale, les attractions majeures de la ville tournent autour de la citadelle et des tombeaux impériaux (de quoi faire rêver Flo). Revenons-en à la citadelle : l’endroit est sympathique pour se balader, mais nous ne lui trouvons franchement rien de bien folichon, ni de spectaculaire (on n’est pas non plus des grands fans des vieilles pierres comme vous le savez).

Sans aucun chauvinisme (vraiment aucun), notre citadelle de Besançon est bien plus belle (coucou les lecteurs de la citadelle). D’ailleurs, si vous n’y avez jamais mis les pieds, qu’attendez-vous ?! C’est un incontournable de la culture française et en plus vous pourrez y voir la maman d’Anaïs qui y travaille (bisou mamoune, on ne lit pas les articles au travail) !

Hue - Tombeau Minh Mang 7
Hue - Citadelle - Wall 1

Pour ce qui est de la citadelle de Hué, on n’aurait du mal à vous dire de ne pas y aller, parce que c’est LA chose à visiter selon tous les guides, mais on n’en est pas loin (enfin surtout Flo). On touche là au concept que l’on a appelé « les visites par obligation » . Celles qu’on n’a pas trop envie de faire, mais qu’on fait quand même parce que visiblement c’est un must do, et puis on est déçus, et puis on dit que la prochaine fois on n’arrêtera de s’obliger à visiter un lieu par peur de rater quelque chose et aussi par peur d’être jugé de ne pas l’avoir fait parce que c’est un must do selon les dires (reprenez votre respiration, il s’agissait de la plus longue phrase du monde). En fait, parfois, il nous faudrait simplement écouter notre instinct et ne faire que ce qui nous fait vraiment envie (on y travaille, mais c’est pas évident). Bref, après cette première demi-journée à Hué, la ville ne dégage pas vraiment de charme.

Instant anecdote qu’on se doit de vous raconter puisque ça nous est encore arrivé à Hué. Visiblement Flo doit avoir une tête de consommateur de substances illicites puisqu’à peu près tous les 3 jours (Jean-Michel Marseillais), on lui propose de la drogue dans la rue. Vous savez les petits vendeurs qui discrètement vous disent « Heee pshittttt Marijuana ? Very good ». Hey mec, j’arrive à peine à fumer une menthol sans tourner de l’oeil alors remballe ta came ! Proposez nous des bonbons bordel !

De La pluie, des tombeaux et un parc abandonné

Mercredi 1er février.  C’est sous un temps de chien que commence cette journée :/ Alors là, on peut dire que pour le coup Jean-Michel Routard avait vu dans le mille. On cite : « Sachez-le, […] il pleut beaucoup à Hué (souvent de la bruine), et cela toute l’année » ! A peine partis, on sentait venir la fin de journée au sèche-cheveux. On vous explique le concept un peu plus tard.

Une fois notre délicieux et copieux petit déjeuner avalé (on vous conseille le Four Seasons entre autres pour ça, rien à voir avec le four seasons à 1.000€ la nuit hein, voir infos pratiques), on enfourche notre petite moto pour nous rendre au premier tombeau que nous avons décidé de visiter, à savoir celui de l’empereur Minh Mang. On n’apprécie pas franchement les 15km de route sous une pluie battante, mais on n’a rien sans rien (c’est le jeu ma pauv’ Lucette). L’endroit est vraiment splendide (remarque de Flo : elle s’emballe la petite, c’est mignon, mais c’est pas Versailles non plus). Avec la pluie, nous ne sommes que quelques pèlerins sur place ce qui est plutôt agréable. Avec le déluge de la partie, on ne fait pas de vieux os sur place, ce qui nous attriste un peu, car on aurait bien profité du magnifique parc entourant le tombeau. On ne vous raconte même pas les techniques qu’il nous a fallu pour réussir à prendre quelques photos sans noyer l’appareil (merci le casque).

Hue - Tombeau Minh Mang 4

On file ensuite au second tombeau, celui de l’empereur Khai Dinh. Encore une fois, il n’y a guère de monde. Comme quoi, la pluie a un peu de bon. Ce tombeau est une belle surprise pour nous. Il est splendide (remarque de Flo n°2 : elle s’emballe encore, mais c’est vrai que celui-ci est plus chouette que le premier). Il est situé sur une colline, ne paie pas vraiment de mine d’extérieur, mais l’intérieur est tout simplement dingue ! Kitsch à souhait avec ses mosaïques de porcelaines, son étalage d’or et son plafond de dragons. Et sa situation au milieu des rizières n’enlève rien à son charme.

Hue - Tombeau Khai Dinh 3

Il est midi, la pluie se calme un tantinet, on en profite donc pour se rendre dans un endroit qui nous fait rêver : un parc aquatique abandonné (Ho Thuy Tien) ! A l’entrée, un « gentil » monsieur nous demande de payer un droit de passage. On refuse, car nous nous étions renseignés au préalable sur le coût de cette visite et savions qu’elle était gratuite. On a pris notre mal en patience, et il a craqué avant nous.

L’endroit est dément et quelque peu flippant aussi ! Il y a encore quelques années, des crocodiles y avaient élu domicile. Pour la petite histoire, ce parc aquatique a ouvert ses portes en 2004, a coûté une fortune et a rapidement fait faillite. Aujourd’hui, le parc baigne dans son jus !

Hue - Ho Thuy Tien - Abandoned Water Park 1

La pluie a redoublé d’intensité, pas une seconde de répit. Le comble : on est dans un parc aquatique complètement trempés (#BlagueCarambar) ! Cette visite est géniale. On déambule dans de vieux gradins délabrés, entre bris de verre et coffre-fort jonchant le sol, on tombe sur des toboggans envahis par la végétation et on découvre même un simulateur de vol ! On passe par ce qu’on devine être l’ancien aquarium, dont il ne reste pas grand chose. Bref, malgré madame la pluie qui nous aura bien saoulé, nous avons adoré ce parc abandonné ! Il est de plus en plus visité par les touristes, car de plus en plus présent sur la blogosphère et dans les médias. Conseil aux intéressés : munissez-vous bien de maps.me, car certaines attractions ne se trouvent pas si facilement !

Hue - Ho Thuy Tien - Abandoned Water Park 3
Hue - Ho Thuy Tien - Abandoned Water Park - Slides 6

On rentre et c’est parti pour la fin d’après-midi sèche cheveux ! Oui, mais qu’est-ce que c’est vous direz-nous ? Alors, l’après-midi sèche cheveux c’est quand tes habits sont tellement mouillés que t’as pas d’autre choix que de les sécher au sèche cheveux si tu ne veux pas attraper la mort ou faire moisir ton backpack (on n’est pas trop élevage de champignons) ! C’est bruyant, ça fait ressortir les mauvaises odeurs (surtout quand Flo sèche ses chaussures) et ça prend du temps !

Une fois les fesses au sec, on repart manger avec nos amis Loan, Dat et Dave qui étaient à Hoi An avec nous. Soirée calvaire pour Anaïs ! Loan et Dat, qui sont vietnamiens, nous amènent dans un restaurant typique de Hué et dont la spécialité est la crevette. Nous avons donc sur la table une dizaine de plats différents, tous à base de crevettes. Et devinez ce qu’Anaïs ne mange pas du tout (entre autres) : des crevettesssssss (bizarre d’ailleurs pour une fan de Forrest Gump) !

On dit « Bún bò Hué » !

Jeudi 2 et vendredi 3 février. La veille au soir, Loan nous a proposé de venir dans son village pour déjeuner avec sa famille. C’est donc avec plaisir que nous partons dans la campagne environnante de Hué pour déguster un Bún Bò Huế préparé par la maman de Loan. L’instant Top Chef : le Bún bò Huế, que l’on connait sous le nom « Bo Bun » en France est la spécialité de Hué et il s’agit d’une soupe de vermicelles au boeuf. Nous passerons donc un agréable moment avec Loan et toute sa famille autour de ce repas.

Hue - Chez Loan 2

Nous passerons ensuite l’après-midi à nous balader à moto dans Hué, notamment dans la citadelle. Puis, nous prenons un peu de temps pour organiser la suite de notre voyage au Vietnam, car nous sommes un peu dans l’inconnu et demain on n’a plus d’hôtel ma p’tite dame. On vous laisse donc sur ces belles paroles et nous vous donnons rendez-vous probablement dans la Baie d’Halong terrestre dans quelques jours.

Oups, on allait presque oublier le principal : Huééé Huééé capitaine abannnndonnééé. Désolé, on n’a pas pu se retenir, il fallait qu’on la fasse et on ne savait absolument pas où la caser, donc ça sera là, ici, en guise de conclusion. Tchou !

Best of photos

Vietnam - Hué

Infos Pratiques

Transports

  • Bus Hoi An/Hué : 150.000 VND (6€). Durée : 3h.
  • Location de scooter depuis l’hôtel : 100.000 VND (4€)

dodo

  • Four Seasons : 315.000 VND (13€) petit-déj inclus. Accueil exceptionnel, petit-déjeuner à volonté (et délicieux), foncez les yeux fermés, on se porte garants !

En réservant via ces liens, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

Entrée

  • Ticket Citadelle + 2 tombeaux (Khai Dinh & Minh Mang) : 280.000 VND (11,5€). Si vous prenez la même chose séparément ça vous reviendra plus cher (150.000 la citadelle et 100.000 chaque tombeau).

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)


Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

1 Commentaire

  • Répondre
    Aurore
    13 février 2017 at 12 h 32 min

    J’adore les endroits abandonnés, je note donc cet endroit sur mon calepin.
    Merci pour ce récit ^^

  • Laisser un commentaire