Philippines

Bohol, l’incontournable des Visayas

Il est déjà l’heure pour les Gros Sacs de quitter Siquijor et de mettre le cap sur Bohol, petite île de l’archipel des Visayas (promis un jour on vous fait une carte pour vous expliquer tout ça).

Direction Bohol

Mardi 21 mars. En attendant le bateau et au détour d’un burger (peu fameux), on fait la rencontre de Dylan, Français lui aussi en vadrouille et qui soit dit en passant travaille dans la restauration (ça nous poursuit). Se rendant lui aussi à Bohol, on passera toute la traversée à se raconter nos vies, nos rencontres, nos voyages et à parler un peu aussi gastronomie (of course). On s’aperçoit même que Dylan a fait un bout de chemin au Myanmar avec nos copains suisses de Novo Monde ! Le monde est petit comme dirait Huguette (euh c’est qui cette Huguette ?!). On prend le parti de poser nos sacs à l’écart de l’agitation de Panglao et d’Alona Beach en s’installant pour quelques jours à Danao Beach. C’est minuscule, mais au calme, on n’en demande pas plus.

Mercredi 22 mars. Journée tranquille et prise de marque. On se fait un petit plaisir le soir venu en s’offrant pâtes carbo et bolo au restau (et sinon qui a mangé une pomme ce jour là ? #OnSenFout) !

Le coup de la panne, episode 1000 ! 

Jeudi 23 mars. Journée plage piscine ! Oui, on sait la vie est dure… Pour dîner on trouve une super eatery (c’est le nom qu’on donne ici au petit restaurant avec différents plats dans de grosses marmites) proposant un énorme barbecue ! On s’en pourlèche encore les babines tellement c’était bon. Au moment de partir, pour la énième fois Flo refait le coup de la panne à Anaïs (non, non, ce n’est pas une blague) ! Voilà ce qui arrive quand Flo « négocie » un scooter et que la petite madame lui répond : « bon ben à ce prix là je vous en file un vieux » ! On aurait peut-être dû préciser qu’un vieux ça nous allait, mais un vieux qui roule ! Bref, quelques Philippins tentent en vain de le démarrer, mais c’est peine perdue. Un gentil Français (sont bons ces Français quand même, heureusement qu’ils sont partout hein) nous propose alors un petit coup de main, enfin plutôt un coup de pied… On s’explique : depuis son propre scooter, un pied sur le nôtre, il poussera Flo jusqu’à l’endroit où nous avons loué notre engin. Finalement, la petite madame nous l’échange contre un scooter flambant neuf ! On dirait qu’on n’a pas fait une si mauvaise affaire au final 🙂

Bohol - Panglao - Barbecue

Chocolate Hills i tutti quanti…

Vendredi 24 mars. Aujourd’hui c’est direction les Chocolate Hills, une des attractions majeures de l’île. On vous voit venir « Ha ben voilà, ils sont encore aller s’empiffrer les Gros Sacs »… On aurait bien aimé ! Attention, préparez vous, voici la minute géoculturelle ! Les Chocolate Hills chers amis sont (dixit l’ami Wiki) : «  une formation géologique peu commune » (on confirme), « en forme de cône de tailles similaires » (on confirme toujours) et « doivent leur nom à leur forme et à la végétation qui devient brune vers la fin de la saison sèche » (à confirmer). On avait un peu peur on s’y rendant au vue du level touristique de l’endroit, mais nous n’avons en rien été déçus ! L’endroit est splendide et c’est plutôt exceptionnel comme paysage ! On a sûrement aussi apprécié du fait que nous n’étions que peu nombreux sur place. Pour le coup, on recommande vivement d’y arriver avant 9h00, même si ça pique un peu au réveil.

Bohol - Chocolates Hills 3
Bohol - Chocolates Hills - Flowers

En plus de cela, la route pour s’y rendre est magnifique. On passe par la fameuse Bilar Forest, une forêt d’acajou ayant été entièrement créée par l’homme dans le cadre d’un programme environnemental (eh ouai… on en sait des choses).

Bohol - Bilar Forest

On fait ensuite un stop aux Pangas Falls. Là encore, pas déçus.

Bohol - Pongas Falls 1
Bohol - Pongas Falls 2

Puisque c’est la journée des attractions touristiques, on s’arrête aussi au Sevilla Hanging Bridge : un pont en bambou d’une quarantaine de mètres suspendus au-dessus d’une rivière. Ben on faisait pas les malins une fois dessus 😉

Bohol - Sevilla Hanging Bridge 1

Sur le chemin du retour, on s’arrête pour observer une tyrolienne allongée traversant la rivière Loboc à plus de 120 mètres de hauteur ! Il a suffit d’un regard pour qu’on se chauffe et en tyrolienne Simone ! Ce n’est pas tous les jours qu’on peut s’offrir une petite dose d’adrénaline pour 8 € seulement ! Un pur régal ! On aurait pu faire des allers retours toute la journée, de vrais gamins ! Allez, juste pour la tête de Flo on vous glisse un aperçu en vidéo 😉 (Rappelons que Flo a le vertige…)

Histoire de se remettre de nos émotions, on se rend au Tarsier Sanctuary pour observer ces mignonnes petites bestioles. Vous savez (ou pas), ce sont les plus petits primates du monde et possèdent des yeux énormes ! Bref, même si on les avait vu 1000 fois en photos en nous renseignant, c’est toujours différent de les voir soi-même.

Bohol - Tarsier Sanctuary 3

On finit la journée par un stop au supermarché du coin, car Flo a besoin de sa dose. Ha oui, nous n’avons pas encore évoqué la nouvelle passion dévorante de Flo depuis que nous sommes arrivés aux Philippines : les CHOCOMUCHOS ! Il ne vit que pour ça, ne parle plus que de ça, ne se nourrit plus que de ça (et les aime plus que moi) ! Mais le Chocomucho qu’est-ce que c’est nous direz vous ?! Eh ben… c’est du sucre et du cholestérol en barre ! Pour vous donner une idée, ça ressemble plus ou moins à une barre Lion, sauf qu’ici ils la déclinent dans plein de goûts différents. Bref, on a perdu Flo… (nan mais vous êtes fous ou quoi ! Je défie quiconque va aux Philippines d’en manger une, surtout celle enrobé de chocolat blanc et fourrée cookies and cream, et de ne pas tomber accroc !) (Euh ?! Moi Flo ?!)

Bohol - Chocomuchos

Disaponting Island Hoping  

Samedi 25 mars. On se lève à 5h00 du matin pour notre Island Hoping ! Qu’est-ce que c’est que ça encore ?! C’est comme ça qu’on appelle les tours en bateau qui vous emmène d’une île à une autre. Sur le papier c’est toujours ultra excitant, la réalité est bien moins grisante. Déjà, on nous fait poireauter une bonne demi heure dans un bateau avant de gentiment nous migrer sur un autre (merci la négo de Flo). Nous partons enfin dans le but d’aller observer les dauphins, en compagnie de facile une bonne douzaine d’autres bateaux. A peine un aileron en vue que c’est une course qui commence. On prend littéralement les animaux en chasse, ni plus, ni moins. C’est l’horreur totale, Anaïs en a la nausée (ouais enfin elle a le mal de mer surtout). Nous avions déjà été observer les dauphins lorsque nous vivions au Mexique et cela n’avait rien à voir. Déjà, nous n’étions qu’un seul bateau avec uniquement 6-7 personnes à bord et les dauphins étaient venus jouer avec notre bateau. Ca avait été un moment magique, mais là plus jamais ! On ne nous y reprendra plus. A peine après avoir vu 3 dauphins, que notre bateau fait demi tour et met le cap sur l’île de Balicasag pour une sortie snorkeling. Là aussi l’expérience n’est pas géniale. Les gens nourrissent les poissons à coup de tranches de pain de mie, et vas-y que je mets mes pieds sur les coraux, bref… Seul point positif, Anaïs découvre pour la première fois un mur sous-marin, ce qui vaut quand même son petit pesant de cacahuètes.

Bohol - Balicasag

Finalement, on foule Virgin Island, l’île aussi vierge qu’une actrice p0rno en fin de carrière (svp ne faîtes pas lire cette phrase aux papis mamies). Si on veut vous faire saliver on vous montre la photo du haut (ce que Flo a fait), et si ou veut vous dire la vérité on vous montre celle du bas.

Bohol - Virgin Island - Expectation Reality

C’était toutefois très beau…

Bohol - Virgin Island

Bref, Anaïs toujours pleine d’espoir (dixit elle vit au pays des bisounours voyageurs) espérait une sortie sympa, Flo lui ne se faisait déjà guère d’illusion avant le départ. Comme on dit chez les Américains « you get what you paid for ».

Dimanche 26 mars. Journée préparatifs itinéraire, billet d’avion et rattrapage de Koh Lanta (le premier qui spoil on le sort) !

Le mot de la fin : on ne peut pas franchement dire que Panglao soit le genre d’endroit, dont on raffole, mais néanmoins il constitue un passage presque obligé pour visiter l’île de Bohol (facilement et à moindre coût) qui renferme quelques joyaux.

Best of photos

Philippines - Bohol

Infos Pratiques

Transports

  • Ferry Siquijor – Bohol : 225₱ (4€) + 17₱ (0,3€) de Terminal Fee. Durée : 3h.
  • Tricycle Tagbilaran (port de Bohol) – Danao Beach : 300₱ (6€) (3 personnes et de nuit)
  • Mototaxi Danao Beach/Alona Beach : 15/20₱ (0,4€)

dodo

  • Isla Divina Inn : 700₱ (13€). Grande chambre avec ventilo, eau chaude, piscine qui rafraichit bien. Au calme à Danao Beach (à 5mn à pied de la plage). Un peu humide par contre (notre chambre du moins).

En réservant via ce lien, vous ne payez pas plus cher et vous nous permettez de toucher une petite commission pour que l’on puisse voyager et vous faire rire encore longtemps (mais ne le dites pas à nos mamans !)

Entrée

  • Chocolat Hills : 50₱ (1€).
  • Pangas Falls : 10₱ (0,2€).
  • Sevilla Hanging Bridge : 20₱ (0,4€).
  • Zipline Loboc Eco-Tourism Adventure Park : 400₱ (7,5€).
  • Tarsier Sanctuary : 60₱ (1€).
  • Island Hopping : 350₱ (6,5€).

food

  • Boulangerie : on n’a pas pris le nom mais c’est juste à côté du Isla Divina, à droite en sortant sur la route principale (direction Alona), juste à côté de l’hôtel Hope Homes. Impeccable pour les petits déj (et ça vaut une misère, genre 5₱ la viennoiserie).

Prix par personne (sauf pour le logement qui est toujours pour une chambre double… tant que l’on sera en bons termes !)


Vous en voulez encore ?

Abonnez vous à notre newsletter. Renseignez votre email et cliquez sur « Je m’abonne », on s’occupe du reste 😉

Vous aimerez peut-être aussi

10 Commentaires

  • Répondre
    Benjamin
    12 avril 2017 at 12 h 48 min

    Chouette article comme à chaque fois les Gros Sacs.
    Le barbecue miam miam ! Avez-vous eu droit au lechon, ce cochon à la broche croustillant à souhait ? 🙂
    Je plussoie concernant votre sortie dauphin : c’est nul ! De même que les pieds dans les coraux. Mais bon, tout le monde n’a pas encore votre conscience écologique. Même si dans écologique, y a -logique 🙂

    J’espère que vous allez bien.
    A bientôt de vous lire

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      15 avril 2017 at 0 h 53 min

      Hello Benjamin, on a vu des dizaines de lechon sur la broche mais nous n’avons pas testé encore !

  • Répondre
    Aurore
    12 avril 2017 at 17 h 01 min

    Ah je suis aussi Novo Mondo !
    Bon c’est touristique tout ça, on passera notre tour pour les dauphins !
    (ca y est on a préparé nos lettres de congés sabbatiques ^^)

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      15 avril 2017 at 0 h 55 min

      Ahhhh il y a du nouveau alors c’est bien ça ! Départ prévu pour quand ? Et oui, pour le island hopping de Panglao, vous pouvez passer votre chemin !

  • Répondre
    Christophe
    13 avril 2017 at 9 h 25 min

    super article, la photo de nourriture donne bien envie !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      15 avril 2017 at 0 h 56 min

      Merci ! Hummm rien que de revoir ces brochettes… je crois que je vais me faire ça au petit déj aujourd’hui :p

  • Répondre
    Marine
    21 août 2017 at 7 h 41 min

    Oh moi aussi je suis dingue des choco mucho!! Merci pour vos articles, ils sont bien utiles !

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      23 août 2017 at 0 h 17 min

      Ahhhh une copine des choco-mucho i Ca t’intéresserait de t’associer avec moi pour faire venir un conteneur directement des Philippines qu’on puisse avoir un petit stock ?

  • Répondre
    BAUDRY HELENE
    1 décembre 2017 at 11 h 37 min

    bonjour,
    nous partons en mars 2018 aux Visayas.
    pouvez-vous me dire avec quel compagnie vous avez fait la traversée entre Bohol et Siquijor ?
    je n’arrive pas à trouver sur le net des horaires.
    merci d’avance.

    • Répondre
      Les Gros Sacs
      5 décembre 2017 at 20 h 02 min

      Malheureusement on n’a pas noté le nom de la compagnie. J’avais pris en photos des tableaux à l’embarcadère. Envoies nous un petit mail et j’irai fouiller dans mes archives pour te retrouver ça 😉

    Laisser un commentaire